Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Psycho

Salhia : « Je me sacrifie depuis des années pour mes enfants mais je veux divorcer »

Rédigé par Sabah Babelmin | Samedi 24 Juillet 2021 à 08:00

           


Salhia : « Je me sacrifie depuis des années pour mes enfants mais je veux divorcer »
Je voudrais divorcer, par quoi commencer ? C’est un homme violent tant par son comportement que par ses hurlements !

Cela fait 12 ans que je me sacrifie pour les enfants, et que je reste uniquement pour eux. Que faire, par quoi commencer ?

Sabah Babelmin, psychanalyste

Chère Salhia,

Par quoi commencer ? En premier lieu, peut-être par consulter un médiateur familial pour discuter en présence de votre mari et trouver un compromis pour après : la garde des enfants, la pension alimentaire, une pension de précarité si vous ne travaillez pas, et surtout exprimer ce que vous avez sur le cœur en présence d’un professionnel est très important.

Après ce travail nécessaire et souvent exigé par les tribunaux, soit la médiation aboutit à une réconciliation, soit au divorce, et il s’agit là de prendre un avocat ou demander une aide judicaire pour en obtenir un, et saisir le tribunal d’instance pour demander le divorce. L’avocat vous donnera ensuite toutes les informations utiles


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com