Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Russie : des exemplaires historiques du Coran exposés à Moscou

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 17 Novembre 2022 à 10:00

           


Russie : des exemplaires historiques du Coran exposés à Moscou
Le musée d’Etat des arts orientaux de Moscou présente du 3 novembre au 18 décembre une grande exposition intitulée « Les Corans de Moscou ». Cette exposition a été lancée au 1 100e anniversaire de l’adoption de l’islam par la république du Tatarstan, en Russie. L’exposition, installée dans six grandes salles du musée, présente l’origine des textes coraniques, leur signification, l’histoire et l’origine des manuscrits du Coran, ainsi que les caractéristiques artistiques des copies, des écritures et des traditions dans lesquelles ils ont été écrits.

L’exposition présente 40 copies uniques du livre saint de l’islam datées du 10e au 19e siècle et issues de diverses collections, à commencer par celle du musée d’Etat des arts orientaux lui-même, mais également celles de la Fondation Marjani, de la Bibliothèque d’Etat russe, de l’Institut d’études orientales de l’Académie des sciences de Russie, de la librairie scientifique de l’Institut d’Etat des relations internationnales de Moscou auprès du ministère russe des Affaires étrangères, des archives de l’Académie des sciences russe, de la bibliothèque scientifique de l’Université d’Etat Lomonosov de Moscou et enfin de la Bibliothèque d’Etat de littérature étrangère.

Rassemblée dans cette exposition, ces exemplaires du Coran illustrent le développement de l’art des copistes du livre sacré sur un millénaire, sur une vaste étendue du globe, du Maghreb aux Indes, en passant par l’Iran et la Russie. Dans ce pays, le premier exemplaire du Coran a été publié en 1787 sur ordre de Catherine II, qui a œuvré pour une politique de tolérance à l’égard des musulmans pendant son règne, marqué dans le même temps par des affrontements contre l'empire ottoman.

Selon la presse locale, citant le directeur du Musée oriental, Alexander Sedov il s'agit d'une exposition inhabituelle pour le musée, car elle ne présente pas des œuvres d'art individuelles, des miniatures ou des peintures, mais des livres. Pour le fondateur de la Fondation Marjani Rustam Suleymanov, « ici, nous ne sommes pas confrontés à une histoire étroitement islamique, mais à une histoire universelle ».

Lire aussi :
Guerre en Ukraine : les leaders musulmans de Russie unis dans une démonstration de loyauté, divisés dans la compétition pour le pouvoir
La Russie et l’islam, une relation complexe
Liquidation des ONG russes en tant que classe d'agents étrangers : le cas symbolique de Memorial