Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Révoqué, un policier soupçonné de radicalisation blanchi par la justice

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 21 Juin 2022 à 09:00

           


Révoqué, un policier soupçonné de radicalisation blanchi par la justice
Un homme, révoqué de la police nationale en raison de soupçons de radicalisation malgré ses dénégations, a obtenu sa réintégration dans la profession. Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a annulé, vendredi 17 juin, l'arrêté d'exclusion prise à son encontre en mai 2020.

Le mis en cause, devenu gardien de la paix après six années passées dans l’armée, avait été accusé d'avoir « gravement manqué aux obligations statutaires et déontologiques » qui s’imposent aux fonctionnaires.

Selon une décision rapportée par Mediapart, le tribunal estime que le ministère de l’Intérieur a commis une « erreur d’appréciation » et lui ordonne de « reconstituer la carrière » du fonctionnaire. En plus de sa réintégration, il doit lui être versé deux ans d’arriérés de salaire. Par ailleurs, la sanction annulée devra disparaître de son dossier individuel. Le ministère de l’Intérieur a deux mois pour faire appel.