Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Révoqué, un policier soupçonné de radicalisation blanchi par la justice

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 21 Juin 2022 à 09:00

           


Révoqué, un policier soupçonné de radicalisation blanchi par la justice
Un homme, révoqué de la police nationale en raison de soupçons de radicalisation malgré ses dénégations, a obtenu sa réintégration dans la profession. Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a annulé, vendredi 17 juin, l'arrêté d'exclusion prise à son encontre en mai 2020.

Le mis en cause, devenu gardien de la paix après six années passées dans l’armée, avait été accusé d'avoir « gravement manqué aux obligations statutaires et déontologiques » qui s’imposent aux fonctionnaires.

Selon une décision rapportée par Mediapart, le tribunal estime que le ministère de l’Intérieur a commis une « erreur d’appréciation » et lui ordonne de « reconstituer la carrière » du fonctionnaire. En plus de sa réintégration, il doit lui être versé deux ans d’arriérés de salaire. Par ailleurs, la sanction annulée devra disparaître de son dossier individuel. Le ministère de l’Intérieur a deux mois pour faire appel.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Rond LEDARON le 22/06/2022 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soupçons, procès d'intentions, précipitation, irrationalité sont les ingrédients que consomment systématiquement les services d'un état qui démarre sur les chapeau de roue dès qu'il s'agit de l'islam et des musulmans.
Aux mêmes supputations, les mêmes effets délétères.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.