Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Points de vue

Ramadan, Palestine, islamophobie... Les fédérations musulmanes de France affichent leur unité

Rédigé par Collectif de fédérations musulmanes de France | Mercredi 16 Mai 2018 à 20:00

           

Au lendemain de l'annonce du Conseil français du culte musulman (CFCM) fixant jeudi 17 mai comme premier jour du mois du Ramadan, les représentants des principales fédérations musulmanes ont cosigné une déclaration la veille du mois du jeûne pour dénoncer la montée des actes islamophobes et saluer le rôle « capital » des responsables de mosquées et imams « aux comportements exemplaires pour transmettre le message d’humanité et de fraternité de l’islam ».

Ils appellent également « l’ensemble des mosquées de France à multiplier ce vendredi 18 mai 2018 des prières pour les victimes palestiniennes et toutes les victimes de la haine et de la violence partout dans le monde ». Saphirnews vous livre leur déclaration dans son intégralité.



Les représentants des grandes fédérations musulmanes de France, ici à l'image, se sont réunies mardi 15 mai à la Grande Mosquée de Paris pour annoncer la date du début du Ramadan. © Omar Boulkroum
Les représentants des grandes fédérations musulmanes de France, ici à l'image, se sont réunies mardi 15 mai à la Grande Mosquée de Paris pour annoncer la date du début du Ramadan. © Omar Boulkroum
En cette veille du premier jour du mois sacré du Ramadan 1439/2018, l’ensemble des fédérations musulmanes de France et les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM) se sont réunis ce jour à la Grande Mosquée de Paris.

Lire aussi : Ramadan 2018 en France : le CFCM officialise la date du début du jeûne

Dans un esprit d’unité et de fraternité, cette réunion a permis d’échanger sur la préoccupante situation que connaissent les musulmans de France et leur légitime inquiétude. Unanimement, les responsables musulmans :

– Se réjouissent que les musulmans de France commencent le premier jour du Ramadan béni dans l’unité à l’instar de tous les musulmans du monde ;

Lire aussi : Ramadan 2018 : les pays musulmans qui débutent le jeûne jeudi 17 mai

– Prient Dieu que ce mois sacré de Ramadan soit marqué par la piété, la solidarité et le partage ;

– Examinent la situation des musulmans en France et notamment les dernières polémiques accusant systématiquement et injustement les fondements mêmes de la religion musulmane. À ce sujet, ils saluent les différentes réactions condamnant cet amalgame entre islam et terrorisme et ce prétendu concept du « nouvel antisémitisme musulman » ;

– Dénoncent toute forme de racisme et rendent hommage à l’attitude responsable et citoyenne des musulmans en France devant la montée préoccupante des actes islamophobes. Ils dénoncent et condamnent l’appel à la haine contre les musulmans véhiculé et alimenté sur les réseaux sociaux de manière extrêmement violente et raciste.

– Saluent les initiatives des musulmans de France qui œuvrent à l’apaisement et à la consolidation de la cohésion nationale.

– Rappellent l’attachement aux instances représentatives créées pour l’exercice du culte musulman en France dans le respect de la loi de séparation de l’État et de l’Église (loi de 1905). Ils précisent que les musulmans de France sont profondément attachés à la laïcité et à la neutralité de l’État, garantes du libre exercice du culte.

– Rappellent et saluent le rôle capital des responsables de mosquées et des imams aux comportements exemplaires pour transmettre le message d’humanité et de fraternité de l’islam, seuls remparts contre toutes les formes d’extrémisme et de radicalisme.

– Demandent à tous les musulmans en France d’avoir une pieuse pensée pour les peuples en souffrance dans le monde et particulièrement le peuple palestinien qui subit un massacre inqualifiable.

Ils appellent l’ensemble des mosquées de France à multiplier ce vendredi 18 mai 2018 des prières pour les victimes palestiniennes et toutes les victimes de la haine et de la violence partout dans le monde.

Lire aussi : Gaza : le CFCM condamne les violences d’Israël à l’aube du Ramadan

Signataires : Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP), Union de Mosquées de France (UMF), Fédération Musulmans de France, Rassemblement des Musulmans de France (RMF), Comité de Coordination des Musulmans Turcs de France (CCMTF), Confédération Islamique Milli Görüs (CIMG France), Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), Fédération Française des Associations Islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA), Fédération Foi et Pratique, Grande Mosquée de Saint-Denis de la Réunion




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Kirat le 18/05/2018 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les associations ou «fédérations» signataires de ce communiqué sont des satellites tenus par les membres du Cfcm créé en 2003 qui ne représentent qu’eux mêmes. Ce sont toujours les mêmes personnes depuis de trop nombreuses années imposées au médiocre bilan, incapables et incompétents à organiser l’islam de France. Liés aux consulats de leurs pays d’origine pour la plupart, ils vont d’échecs en échecs et se disputent des décorations sans méritées. Dans leur texte au lieu de dire le mois «béni» de Ramadan ils le qualifient de «sacré» alors qu’il ne fait pas parti des 4 mois sacrés définis par le Coran: «Prient Dieu que ce mois sacré de Ramadan ...».
En vérité, la communauté musulmane n’a que faire de ce que ces opportunistes du Cfcm peuvent dire. Elle n’ignore pas qu’ils sont responsables de la situation catastrophique actuelle du rejet de l’islam et des musulmans par une opinion publique désemparée et inquiète. Les musulmans de France ont besoin d’une autre représentation par des personnes nouvelles intègres pour organiser dans la transparence le culte musulman et le défendre par l’instruction et la maîtrise de la communication. Grave

2.Posté par ptitpere le 19/05/2018 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-il besoin de rappeler combien de centaines de victimes les attentats ont fait rien que ces 5 dernières années ?
Combien de crimes (violences gratuites, coups de couteau pour une cigarette refusée, viols etc.) sont commis par des musulmans en France ?
Prétendre que les musulmans en France sont des victimes est une véritable insulte, un mollard craché en plein visage des Français de souche qui subissent quotidiennement la violence des colons musulmans qui occupent la France.

3.Posté par Marcus le 19/05/2018 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pratiquez un amalgame dangereux, en confondant la dénonciation de l’Islam, un corpus idéologique et religieux dont de nombreux musulmans sont par ailleurs quotidiennement victimes, et dénonciation des musulmans, en tentant d’assimiler la première dénonciation (juste et légitimite, ne serait-ce que compte-tenu du nombre considérable de concitoyens récemment tués en France au nom de l’Islam) à une prétendue dénonciation des musulmans en général, qui est, de fait, inexistante, les Français étant tous bien convaincus que de nombreux musulmans figurent aussi parmi les victimes de l’Islam, dont ils sont par ailleurs les otages...

4.Posté par ankou le 19/05/2018 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pas un mot pour les victimes de l'islam

5.Posté par SAINT-MARC Jean-Paul le 19/05/2018 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bande de faux-culs !
Et dire que le coran ose dénoncer les hypocrites !

6.Posté par André le 20/05/2018 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma question est toute simple. Pourquoi les musulmans fuient-ils leurs pays pour venir envahir la France et d'autres pays européens. Ils ont 57 pays qui sont propres, pourquoi n'y travaillent-ils pas à les faire prospérer davantage. A titre indicatif quelques uns: -- Egypte, Libye, Maroc, Tunisie, Algérie, Iraq, Iran, Yémen, Afghanistan, Pakistan, Syrie, Liban, Somalie, Niger, Indonésie, etc...Quelqu'un d'intelligent peut-il me répondre sérieusement ?