Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Ramadan 2021 : en solidarité avec les musulmans, Twitter invite les internautes à jeûner

Rédigé par | Mardi 4 Mai 2021 à 12:30

           


Ramadan 2021 : en solidarité avec les musulmans, Twitter invite les internautes à jeûner
En ce mois de Ramadan, Twitter veut faire preuve de solidarité avec les quelque 1,8 milliards de musulmans qui jeûnent à travers le monde depuis maintenant près de trois semaines. Le réseau social Twitter Faith a ainsi proposé, vendredi 30 avril, aux internautes non-musulmans de jeûner une journée pendant le mois béni, plus précisément jeudi 6 mai.

Ce n'est pas la première fois que Twitter lance ce challenge. L'année dernière, elle avait été proposée aux employés non-musulmans de la plateforme. Cette année, avec le hashtag #FastForADay (#JeûnezUneJournée), Twitter a étendu l'invitation du jeûne à ses followers jeudi 6 mai. Plus encore, elle les encourage également à vivre pleinement cette journée au-delà de la privation de nourriture et de boisson.

Dans un thread accompagnant l’annonce de cette initiative, Twitter encourage les internautes à faire de bonnes actions dans un contexte de grande précarité aggravée par la crise sanitaire, comme l'esprit du Ramadan le commande. Le jeûne est « aussi un rappel pour éviter les comportements négatifs. Cela peut signifier éviter les commérages, s'abstenir de la colère, contrôler la frustration - toute habitude qui peut finir par blesser les autres. Le but est de faire preuve de patience et de gratitude ».

Lire aussi :
Ramadan 2021 : les mosquées intensifient leurs campagnes de solidarité à l’aune de la crise sanitaire
Ramadan 2021 : le message fraternel des protestants aux musulmans de France
Ramadan 2021 en France : du 13 avril au 12 mai, l’Aïd al-Fitr le 13 mai pour le CFCM




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.