Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Points de vue

Rachid Benzine analyse l'affaire Robert Redeker

| Lundi 9 Octobre 2006 à 11:49

           

M. Robert Redeker serait sous protection policière. Enseignant de philosophie, connu pour la violence de ses positions contre l'islam, il aurait reçu des menaces de mort. il venait de signer un nouvel article contre l'islam. Sur cette affaire, le quotidien La Croix a interrogé Rachid Benzine, chercheur-enseignant impliqué dans le dialogue inter religieux.



La Croix: Comment réagissez-vous après les menaces de mort proférées contre Robert Redeker du fait de sa récente tribune dans le « Figaro » ?

Rachid Benzine : On ne peut aujourd’hui tolérer la moindre menace de mort contre quelqu’un qui exprime ses idées. Toute « fatwa » est inadmissible. Et la plupart des musulmans aujourd’hui disent la même chose. Une fois ce principe rappelé, l’article publié par cet enseignant de philosophie pose problème, car on s’attendrait, de la part d’un philosophe, qu’il réfléchisse à la manière de parler de « l’islam » et du « coran », qui sont deux termes hypertrophiés, encore insuffisamment pris en charge par une pensée critique. Ce n’est qu'ainsi qu’il pourrait prendre de la distance et se différencier de l’attitude des fondamentalistes qui utilisent notamment la tradition sans la mettre en perspective et sans la critiquer historiquement et épistémologiquement. Or ici, comme eux, il procède à une utilisation « sélective » de la tradition pour dresser un réquisitoire contre l’islam et contre la figure du prophète..

Ce travail de distanciation et de critique intellectuelles à l’égard du Coran est-il possible actuellement pour des chercheurs musulmans ?

Rachid Benzine: Bien sûr. Comme je l’ai montré dans « Les nouveaux penseurs de l’islam » (Albin Michel, 2004), beaucoup d’intellectuels musulmans, à commencer par Mohamed Arkoun, ont déjà entamé depuis très longtemps ce travail critique. Toute étude critique de la tradition religieuse doit au préalable s’attacher à élucider les cadres socio-culturels de la connaissance dans lesquels la tradition a vu le jour. Nous avons besoin pour cela des outils d’anthropologie, d’histoire, de linguistique, de philosophie, de critique littéraire, etc, qui permettent de prendre en charge toutes ces questions.

Dans ce domaine, les travaux de chercheurs non-musulmans sont ils reçus ?

Rachid Benzine: Oui, le Coran n’appartient pas qu’aux musulmans mais fait partie des trésors de l’humanité. Déjà des chercheurs non-musulmans en Grande-Bretagne ou en Allemagne font un travail formidable. « L’histoire du Coran », de Théodore Noldeke, qui date de plus d’un siècle et qui est une étude critique et subversive de la recension du Coran vient d’être traduite en arabe. De même, une maison d’édition marocaine vient de publier le dernier ouvrage Alfred-Louis de Premare qui met à la disposition du grand public , les recherches contemporaines sur le Coran. Le monde musulman a soif de débat.

Pourtant le monde musulman apparaît souvent comme opposé à tout travail critique ?

Rachid Benzine: Si le travail critique est refusé c’est peut-être qu’il est mal posé ! On en appelle ainsi souvent, par exemple, à une « réforme de l’islam », qui nécessiterait de déclarer « caduques » certains versets du Coran. Or, une telle attitude est une capitulation de l’esprit. En effet, au lieu de réfléchir au sens des versets dans le cadre d’une lecture globale du texte et non d’une lecture normative, on préfère les supprimer. Or, les musulmans ne sauraient accepter qu’on traite ainsi leur texte sacré ! Il faut donc, et c’est la seule voie possible, apprendre à lire et interpréter ces versets au-delà de leur réception première, qui est essentiellement normative.

Qu’est-ce qui, selon vous, pourrait aider des musulmans en France à se lancer dans ce travail critique ?

Rachid Benzine: Il faudrait déjà que cessent toutes ces « affaires » des caricatures danoises, de Benoît XVI à Ratisbonne, et maintenant de cet enseignant de philosophie. Car ces polémiques n’aident pas à débattre sereinement et coupent l’herbe sous le pied à tous ceux qui cherchent un débat critique. Il n’y a pas besoin d’être fin psychologue pour savoir que si l’on balance des énormités sur Muhammad on peut s’attendre de la part d’une minorité à des réactions violentes. En disant cela je ne justifie nullement ces réactions : je dis simplement que si l’on prend la peine de comprendre les trajectoires de la pensée musulmane, et son cadre épistémologique, différent de celui des sociétés européennes, alors on apprendra à éviter ce genre de situations stériles.
La critique peut être acceptée, à condition qu’elle soit féconde. En ce sens, je suis rassuré quand je vois une trentaine d’étudiants musulmans et non-musulmans en Master de religion et société à Science-Po Aix suivre mes cours d’herméneutique du texte coranique. Au début, certains étudiants musulmans sont parfois choqués car ils n’ont pas l’habitude d’une approche historico-critique, sémiotique, herméneutique mais au bout d’un an leur manière de lire le texte a complètement changé. Ces étudiants sont destinés à avoir des rôles d’intermédiaires (tels des conseillers dans les mairies) dans la société française d’aujourd’hui et de demain,et c’est pour cela qu’il est essentiel de leur donner les bons outils pour répondre plus tard aux problèmes qu’ils auront à traiter.

Propos recueillis par Claire Lesegretain

Chercheur associé à l’observatoire du religieux, Rachid Benzine s'est intéressé à certains penseurs musulmans. Il en a tiré «Les nouveaux penseurs de l'islam » devenu une référence sur la question. Travaillant actuellement sur l'herméneutique coranique M. Benzine est chargé de cours au Master Religions et Société ( Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence).




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

88.Posté par Thor le 15/09/2007 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Me font rigoler, tous ces journalistes, caricaturistes, philosophes victmes de menaces de mort. J'en ai moi reçu des dizaines, toutes signées. je vous en donne une, choisie au hasard:[L'arbre de Zaqqoum est l'aliment du pécheur, il bout dans les entrailles comme du métal en fusion, comme de l'eau bouillante. Prenez cet homme! Emportez-le au fond de la Fournaise puis châtiez-le en versant sur sa tête de l'eau bouillante.
Comme je ne peux pas nier être pécheur, et mécréant en plus, cette menace m'est personnellement adressée.
La signature, c'est Sourate XLIV, versets 43 sqq.


87.Posté par visiteur le 27/11/2006 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Farid,

j'ai donné cette information juste au dessus de rainbow le 4 novembre 2006

86.Posté par farid le 17/11/2006 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui était au courant de cette initiative? moi personne ne m'a invité.

Alors toi qui y était pourquoi ne nous a tu pas adressé un mail pour nous le faire savoir?

Par contre une fois l'événement passé tu viens critiquer.

Alors avant toute chose assure quoi que l'on l'a l'info à temps, avant de diaboliser.

Et dis moi, les gens sont venus avec un t-shirt où était inscrit leur religion? ou bien tu as , non et je ne peux le croire, demandé à 750 personnes leur religion.......chapeau bas toulousain

Et toi qui parle de tolérance et amour, j'espère que tu n'a pas oublié de le fare savoir à Redecker......car on demande toujours aux mêmes d'être tolérant alors que les autres ne le sont pas........mais ça ça devient normal mais le contraire inpensable, diantre!!!!!!


85.Posté par toulousain le 16/11/2006 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'étais à la soirée de soutien à Redeker à Toulouse.

Un seul musulman présent sur 750 personnes environ

Alors la tolérance la paix l'amour c'est juste pour causer ????

84.Posté par visiteur le 08/11/2006 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous devriez lire " Les Rhinocéros " d'Eugène Ionesco; vous comprendrez mieux nos capacités
de résistance

83.Posté par rainbow le 05/11/2006 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Farid : je partage tout à fait ton avis et bravo pour ta réplique à un cetain "visiteur"...et la diffusion de son texte juste après me fait bien sourire....

82.Posté par visiteur le 04/11/2006 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Manifestation de soutien
à Robert REDEKER

Chrétiens, juifs, musulmans, agnostiques, libres penseur...
de droite comme de gauche, enfants d’Abraham et de Marianne…

Soyons nombreux à défendre ce que nous avons de plus cher :

la République, la Laïcité, la Démocratie, la Liberté, la Paix Civile

En soutien à
Robert REDEKER,
Pour la loi, le droit républicain, pour la liberté d’expression …

Avec la participation de :
Mohammed ABDI
Vice Président de Ni Putes Ni Soumises
Pascal BRUCKNER
Essayiste - Ecrivain
Roger CUKIERMANN
Président du CRIF
Claude LANZMANN
Cinéaste - Historien
Alain FINKIELKRAUT
Philosophe
Bernard-Henry LEVY
Philosophe - Ecrivain
Michel TAUBMANN
Directeur de la Revue le Meilleur des Mondes
Mohamed SIFAOUI
Journaliste - ecrivain
Dominique SOPO
Président de SOS Racisme
Philippe VAL
Rédacteur en Chef de Charlie Hebdo

et de nombreuses autres personnalités…

mercredi 15 novembre 2006 à 20h
- Toulouse.

En
trée libre
A l’initiative de :
CHARLIE HEBDO, Ni Putes Ni Soumises, Les Temps Modernes,
La Règle du Jeu, Le Meilleur des Mondes, La LICRA,
Le CRIF, Le CLUB des 1000, Le Cercle Léon BLUM, UEJF, SOS RACISME…


81.Posté par farid le 02/11/2006 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je l'aurai pas cru, c'est ce que tu as tenté de dire je crois

80.Posté par visiteur le 02/11/2006 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je l'oré pa crue

79.Posté par farid le 02/11/2006 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et je dirais à Rainbaow, que Roselmack à la télé pour moi c'est pas un succès.........mais le jour où un black sera à l'assemblée nationale, là oui.

Pour visiteur, je ne vois pas le rapport avec l'Algérie. Alors tout ce que fait Alger, la France doit le faire. N'importe quoi. (sauf que c'est la France qui a pas mal Fait en Algérie).

On est français ne l'oubliait pas.

78.Posté par visiteur le 02/11/2006 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour où des chrétiens pourront exercer leur culte en tout tranquillité et sans risauer por leur vie
dans certains pays arabo-musulmans phares.

Le jour où on verra des nons musulmans exercer des fonctions officielles en Algérie ou ailleurs alors on
pourra parler de liberté et d'égalité en France

Mais jusque là un peu de décence s'il vous plaït

77.Posté par rainbow le 01/11/2006 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui "tranquille" soyons "zen" et bien "docile"...pendant plus de trente 30 les arabes n'ont cessés de dénoncer toutes les formes de racisme dont ils sont victimes en France (ainsi que les gens de couleurs) dans la "tranquilité" mais sans aucun résultats et aujourd'hui qu'ils osent bousculés les esprits, on les taxe forcément d'hysterique, de fanatique, de terroristes etc etc...en attendant ça a quand même permis ENFIN un peu de gens "colorés" à la TV française...vous rendez-vous compte, est-ce possible au XXI siècle La France (ce grand pays exemplaire de l'egalité, fraternité..) osez mettre un homme black a la TV....Quel grand succès!!! O est-ce possible.... quel grand Progrès!!!!!! Qui sait ça a peut-être aussi du bon de "s'enerver"...

76.Posté par farid le 30/10/2006 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr qu'il faille dénoncer les propos racistes et sous entendu, tout à fait d'accord. Mais ce que je reproche, je crois que tu ne l'a pas compris, c'est la façon de la dire. N'oubli pas qu'en Islam il y a un comportement à avoir. Relis tes posts, tu es enervée alors tranquille.


Salam ma soeur

75.Posté par rainbow le 29/10/2006 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à farid : je t'invite à relire attentivement tous les propos faschisants et racistes de "ton chèr lopez" et tu comprendras peut-être..en attendant je n'ai jamais suggéré que "tout le monde devait partager mon avis ou ma direction de pensée" je t'invites aussi à me relire... je pense qu'il est IMPERATIF et surtout par les temps qui courent de dénoncer tous les propos ou sous-entendus racistes et je dis bien tous!!! plutôt que de choisir de "baisser la tête et d'avancer comme un ptit mouton bien docile".... Ces dernières années on s'acharne suffisament sur les musulmans et les arabes en générale dans le monde aussi tu n'a pas besoin d'en rajouter....wa salam ahleykoum "mon frère" piiifff.

74.Posté par perplexe le 27/10/2006 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le mufti d'Australie insulte les femmes

THIERRY PORTES.
Publié le 27 octobre 2006
Actualisé le 27 octobre 2006 : 07h50









Et ça ?

La plus haute autorité musulmane d'Australie a comparé les femmes non voilées à de la « viande » offerte à l'étal.
L'INDIGNATION et le scandale sont, aujourd'hui en Australie, à la hauteur de l'outrage commis par le plus haut dignitaire musulman de ce continent. Le Cheikh Taj Aldin al-Hilali, dans un prêche du mois de Ramadan tenu à la mosquée de Sydney et tout juste rapporté par le journal The Australian, a soumis à ses fidèles cette indigeste pensée : « Si vous placez de la viande dans la rue, dans le jardin ou dans un parc sans la couvrir et que les chats viennent la manger... qui doit-on blâmer, les chats ou la viande à l'air ? La viande à l'air, voilà le problème. Si elle (la femme) était restée dans sa chambre, chez elle, portant son voile, aucun problème ne serait arrivé. »
Les récriminations ont fusé. Le premier ministre, John Howard, a dénoncé « ces commentaires atterrants et répréhensibles. L'idée que les femmes sont à blâmer dans des cas de viols est grotesque », s'est-il insurgé. Le responsable de la Commission gouvernementale de lutte contre la discrimination, Pru Goward, a renchéri : « C'est une incitation au crime. De jeunes musulmans qui commettraient des viols pourraient se prévaloir de ces remarques, citer cet homme, leur chef spirituel, devant un tribunal. Et Mme Goward d'inviter les autorités à se demander si l'on doit permettre à un h...  

1 2 3 4 5 » ... 6