Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Propos anti-Roms et négationnistes : double condamnation de Jean-Marie Le Pen

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 6 Avril 2016



L’ancien président du Front national a été condamné, mercredi 6 avril, par le tribunal correctionnel de Nice à 5 000 euros d’amende pour « provocation à la haine et à la discrimination ethnique ».

L’histoire remonte au 4 juillet 2013 lorsqu'il déclarait lors d’une réunion publique : « Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons odorante. Ceci n'est que le petit morceau de l'iceberg. » « Je vous annonce que dans le courant de l'année 2014, il viendra à Nice 50 000 Roms au moins. Puisqu'à partir du 1er janvier, les 12 millions de Roms qui sont situés en Roumanie, en Bulgarie et en Hongrie auront la possibilité de s'établir dans tous les pays de l'Europe », avait-il ajouté.

Plus lourd, le même jour, le tribunal correctionnel de Paris l’a condamné à 30 000 euros d’amende pour avoir de nouveau qualifié en 2015 les chambres à gaz de « détail » de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Sale temps donc pour Jean-Marie Le Pen. Lundi 4 avril son nom a été cité dans l’affaire des comptes offshores Panama Papers. Une accusation qu’il nie en bloc. « Panama Pampers : opération d’enfumage pour cacher les pipis fiscaux des ministres socialistes Cahuzac et Thevenoud », avait-il tweeté. Il n'est pas le seul à avoir été épinglé dans cette affaire. Des proches de sa fille Marine Le Pen sont aussi cités, de même que des centaines de personnalités politiques, hommes d'affaires et cadres français.

Lire aussi :
Algérie, Arabes, étrangers, islam… l’abécédaire de Jean-Marie Le Pen
Au FN, le virus Ebola, solution finale contre l’immigration
Justice: Le Pen condamné pour ses propos islamophobes
Jean-Marie Le Pen condamné pour « contestation de crimes contre l'humanité »
Jean-Marie Le Pen, le « handicap » du FN qui valorise sa fille
Intouchables : la critique cinéma de Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen s'attaque à Rachida Dati




Loading