Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Monde

Présidentielle américaine 2020 : exit Donald Trump, welcome Joe Biden

Rédigé par Lina Farelli | Samedi 7 Novembre 2020 à 17:45

           

Joe Biden s'est imposé au forceps face à Donald Trump à l'issue du scrutin organisé mardi 3 novembre. Le champion démocrate a été choisi pour être le 46e président des États-Unis.



Présidentielle américaine 2020 : exit Donald Trump, welcome Joe Biden
Après des jours d'un intense dépouillement, la course présidentielle vers la Maison Blanche a été remportée au forceps par Joe Biden, apprend-t-on samedi 7 novembre par la presse américaine.

A moins d'un inattendu retournement de situation, le candidat democrate va succéder à Donald Trump, qui laisse derrière lui, après quatre ans de mandat, une Amérique plus divisée que jamais où la pandémie de Covid-19 a fait jusque là plus de 236 000 morts.

Alors que les sondages déclaraient Joe Biden grand favori du scrutin, ce dernier et ses soutiens ont eu un sacré coup de chaud tant Donald Trump a su déjouer des pronostics grâce à une forte assise électorale qui a de nouveau été sous-estimée par de nombreux observateurs. Cela n'a cependant pas suffit au milliardaire pour battre celui qu'il surnomme « Sleepy Joe ».

L'ancien vice-président de Barack Obama, âgé de 77 ans, a obtenu la majorité du collège électoral, à savoir plus de 270 grands électeurs sur les 538 repartis à travers les 50 États américains selon la taille de leur population. Il bat au passage le record du nombre de voix recueillies par un candidat à la Maison Blanche, avec pas moins de 72 millions de suffrages contre 69,5 millions pour Barack Obama.

Les résultats définitifs seront connus dans les prochains jours. Accusant le camp démocrate de fraudes massives, Donald Trump ne s'avoue pas vaincu. Il a réclamé le recomptage des voix dans plusieurs Etats-clés et a engagé des recours en justice pour contester les résultats de l'élection. Le camp démocrate est néanmoins confiant pour la suite.

La victoire de Joe Biden est aussi celle de Kamala Harris. La sénatrice de Californie, qui est procureure de profession, entre dans l'histoire en devenant la première femme et la première noire à accéder à la vice-présidence des États-Unis. A 56 ans, cette femme, née d'un père jamaïcain et d'une mère indienne, saura être un précieux atout pour Joe Biden.

Le douloureux souvenir de la défaite de Hillary Clinton en 2016 est désormais derrière les Démocrates. A l'issue du scrutin du 3 novembre, ces derniers conservent la majorité dans la Chambre des représentants. Le Sénat, dont le tiers des sièges est renouvelé tous les deux ans, devrait, en revanche, rester aux mains des Républicains, ce qui rendra la tâche de Joe Biden plus difficile pour faire appliquer son programme.

Le vote des grands électeurs, qui entérinera les résultats de l'élection, aura lieu le 14 décembre. Une fois l'investiture passée en janvier 2021, Joe Biden et ses équipes auront fort à faire. Donald Trump leur lègue un pays fracturé en proie à une crise sanitaire et économique sans précédent, avec une image à l'international bien écornée.

Lire aussi :
USA : Linda Sarsour accusée d'antisémitisme, la colère des musulmans envers la campagne de Joe Biden
Etats-Unis : Joe Biden courtise activement le vote des musulmans contre Donald Trump