Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Paris : 6 000 manifestants anti-islamophobie pour dénoncer le racisme

Rédigé par La Rédaction | Lundi 9 Décembre 2013



Trente ans après la Marche pour l’égalité et contre le racisme, quelque 6 000 personnes ont arpenté les rues de Paris, samedi 7 décembre à Paris, pour dénoncer le racisme sous toutes ses formes, ont fait savoir les organisateurs de la manifestation lundi 9 décembre.

Les manifestants ont battu le pavé à l’appel d’associations comme les Indivisibles, Mamans Toutes Egales, le MRAP et la LDH. Ces hommes et femmes, dénonçant l’instrumentalisation de l’antiracisme par la gauche, avaient pour la plupart refusé de participer au rassemblement du 30 novembre piloté par le Parti socialiste et SOS Racisme qui avait rassemblé entre 3 900 personnes selon la police et 25 000 selon les organisateurs.

Les associations, regroupées autour du collectif Égalité des droits et justice pour tous, ont porté 30 propositions lors du défilé pour réclamer l'arrêt du contrôle au faciès et des violences policières, la lutte résolue contre l'islamophobie ou encore la négrophobie, la régularisation de tous les sans-papiers et le droit de vote pour les résidents étrangers.

« Il est aujourd'hui plus que nécessaire de construire un mouvement large, indépendant et combatif pour la justice et l’égalité des droits. Notre combat va se poursuivre de manière concrète sur des axes politiques clairs et précis face aux multiples situations d’injustice, d’inégalité et de discrimination », a expliqué le collectif dans un communiqué.

« Qu’elles soient de droite ou socialiste, nous demandons l’abrogation des lois racistes », ont aussi scandé les manifestants du 7 décembre en ciblant, à plusieurs reprises, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, accusé de mener une politique similaire à ses prédécesseurs Brice Hortefeux et Claude Guéant, rapporte Le Courrier de l’Atlas, qui estime le nombre de manifestants à 2 000.

Nelson Mandela, grande figure de la lutte contre l'apartheid, était également dans tous les esprits, après son décès jeudi 5 décembre. Les associations et militants de défense des droits des Palestiniens se sont également joints en nombre à cette manifestation contre le racisme.

Lire aussi :
Une manif antiraciste contestée, une nouvelle organisée
Manifestation contre le racisme et pour l’égalité des droits le 7 décembre à Paris