Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Palestine : le rap pour dénoncer Israël et son allié américain (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 2 Mai 2014



Juice Rap News ne manque pas d’audace. Cette émission satirique, constituée d’une équipe de rappeurs australiens ayant pour objet de relater en musique l’actualité internationale, s’est saisie du conflit israélo-palestinien en réalisant un clip qui fait son effet auprès des internautes depuis sa mise en ligne le 24 avril.

Sur le ton de la dérision et de l’humour, le groupe, qui sévit depuis 2009 sur le Web, a dénoncé la politique coloniale d’Israël et le traitement médiatique de la question palestinienne aux Etats-Unis. On y voit notamment un Benjamin Netanyahou racontant combien il n’a que faire des violations du droit international pour préserver l’Etat hébreu ou encore un John Kerry, secrétaire d’Etat américain, se pliant pour plaire à ses alliés israéliens.

Scarlett Johansson en prend aussi pour son grade. L’actrice américaine a provoqué un tollé, en janvier dernier, auprès des défenseurs des droits des Palestiniens pour avoir été l’égérie de Sodastream, dont la principale usine de production des machines à soda est implantée en Cisjordanie occupée. « Mon vrai boulot est de promouvoir des occupations illégales », entend-t-on dans le clip, qui rebaptise la marque « Settlersdream » (« Le rêve colonisateur »).

Pour renforcer l’impact du clip, Juice Rap News a fait intervenir le politologue américain Norman Finkelstein, qui dénonce régulièrement Israël pour son instrumentalisation de la Shoah et de l’antisémitisme pour taire les critiques à son encontre. « Que les juifs ont subi le génocide sous le règne d’Hitler n’est pas une excuse pour voler la terre palestinienne », déclare-t-il, avant de condamner la politique américaine pour son « financement du vol des territoires palestiniens ».

Le groupe de rap palestinien Dam (le « sang » en arabe), qui chante principalement en arabe, y apparaît aussi dans ce clip de 8 minutes et en profite pour glisser un mot en faveur de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) présentée comme une solution pour dénoncer efficacement Israël. Le clip, relayé par le site Panamza qui relaye la vidéo, a déjà été vue plus de 110 000 fois.

Les non anglophones apprécieront les sous-titres en français, qui apparaîtront en cliquant sur le carré placé en bas de l'image. Lançons l'idée : et si une version française de l'initiative de Juice Rap News se faisait ?