Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

PSA : Après les syndicats de PSA, c’est au tour de son patron de rencontrer Montebourg

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 18 Juillet 2012



Lors de sa rencontre du 17 juillet avec les syndicats de PSA, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a retenu que le plan d'aide à la filière automobile passera par un « soutien massif » aux véhicules « innovants et propres », mais les constructeurs devront donner des contreparties pour obtenir des aides.

Ce mercredi, c’est au tour de Philippe Varin, le patron de PSA, de discuter avec Montebourg à Bercy.
La suppression de 8 000 postes en France, en plus des 1 900 déjà annoncés à l'automne, est « inacceptable en l’état », dit le gouvernement. Ainsi, Arnaud Montebourg a rappelé qu’en 2009 1 700 salariés de PSA à Rennes ont déjà perdu leur emploi. Il ne veut pas que PSA refaasse la même chose sur ses autres milliers de salariés à Aulnay-sous-Bois.

Cependant, Philippe Varin n’a pas changé sa position, en tempérant qu’« il n'y aura pas de licenciements secs » , bien qu'un document interne montre que si le groupe ne trouve pas suffisamment de volontaires au départ, une phase de licenciement collectif pour motif économique sera ouverte.




Loading