Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nigéria : des mariages de masse parrainés par l’Etat contre le divorce

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 20 Décembre 2013



Le gouvernement nigérian, avec l’aide de la police de la charia, organisent depuis mai 2012 des mariages de masse, pour promouvoir une politique familiale stable.

La dernière opération, réalisée jeudi 19 décembre à la mosquée centrale de Kano, au nord-est du pays, a concerné 1 111 musulmanes divorcées, parfois veuves, à se remarier avec des hommes divorcés et parfois déjà mariés, la polygamie étant autorisée en islam.

Elle est la quatrième cérémonie du genre depuis 18 mois. Au total, ce sont 4 461 couples qui se sont mariés sous le parrainage de l’Etat qui, dans le cadre de son programme, paye la dot de la mariée à hauteur de 10 000 naira (65 dollars), offre des meubles et ustensiles ainsi que leurs robes pour la cérémonie.

Pour donner un coup d’arrêt à la forte progression de divorces et de naissances d’enfants illégitimes et enrayer la pauvreté des femmes divorcées, il a appelé à prendre des mesures plus strictes, parmi lesquelles prévoir des sanctions financières plus dures à l'encontre des hommes qui ne paient pas la pension alimentaire pour que les mères vivant seules soit en capacité d’« assurer une bonne éducation à leurs enfants et en faire de bons citoyens ».

« Le taux élevé de divorces dans notre Etat multiplie les naissances hors mariage avec des nouveau-nés jetés à la rue, ce qui conduit à une décadence morale », a expliqué à l'AFP le gouverneur-adjoint de l'Etat de Kano, Abdullahi Umar Ganduje. Les mariés parrainés ne peuvent d’ailleurs pas divorcer sans l’autorisation de la police de la charia, sous peine d’une amende de 50 000 naira (313 dollars).

Les chrétiens sont également concernés par le programme. « Nous avons inclus 50 couples chrétiens dans cette campagne, en liaison avec les dirigeants chrétiens de l'Etat, et les mariages se feront à l'église », a déclaré le chef de la police de la charia, Aminu Daurawa.

Officiellement, la charia a été restaurée en 2001 dans le Nord nigérian, majoritairement musulman, mais les lois islamiques sont inégalement appliquées.

Lire aussi :
Un ex-otage du Nigéria de retour en France
Nigéria : 3 600 morts depuis 2009 dans des violences interreligieuses
Football : le Nigéria remporte la CAN 2013, le Maroc prépare 2015