Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Points de vue

Nadia Yassine, une figure emblématique du Maroc

La Marocaine qui ébranle le Royaume

Rédigé par Youssef Chems (écrivain - à paraître « Hadj Amor » Pour l’am | Vendredi 18 Novembre 2005 à 10:01

           

Son nom siffle comme une balle aux oreilles des gardes du Palais. De chaque côté du Bou-Regreg, sous l’œil compassé des flamands roses, la vieille rivalité entre les pirates de Salé et les aristocrates de Rabat se réveille. Depuis quelques semaines tout se précipite. Testant la toute nouvelle liberté d’expression qui souffle sur le Maroc, Nadia Yassine dévoile ses convictions républicaines et se place, hidjab au vent, en première ligne du mouvement Al Adl Wa AI Ihsane (Justice et Spiritualité) du vieux et respecté sheikh Abdessalam Yassine, son père. La guerre de succession peut commencer.



sheikh Abdessalam Yassine, fondateur du mouvement Al Adl Wa Al Ihsane
sheikh Abdessalam Yassine, fondateur du mouvement Al Adl Wa Al Ihsane

Et après Sheikh Yassine ?

Le message fondateur de ce septuagénaire à la santé chancelante reste efficace et écouté. L’ancienne garde conservatrice va s’opposer au courant des jeunes. Tous les militants gardent le silence et rien ne filtre sur l’état du sheikh afin que se règle le ballet des successeurs. La base est interrogée, contacts et alliances s’établissent en fonction de l’opinion des fidèles de la première heure, de la conjoncture marocaine et enfin de la situation internationale. Abdessalam n’a désigné personne et n’a en principe pas de dauphin. Tout est ouvert, même si on chuchote qu’un testament secret attendrait son heure. Des noms apparaissent : les plus proches comme Moutawakkil, Chibani, Abbadi ou encore Souleïmani. Chacun a sa chance, mais il ne faut pas oublier Arsalane et bien sûr Nadia Yassine.

Ils ont beaucoup travaillé depuis quelques années pour installer Al Adl Wa Al Ihsane dans les médias internationaux et locaux. Et ils se considèrent tous deux, porte-parole du mouvement. L’un pour la Jamaâ, l’autre au nom de son père, et toujours dans l’esprit d’une conduite « modérée ». Arsalane plus abrupt que le « chef » fédère difficilement les jeunes (et pourtant le mouvement s’appuie avant tout sur des étudiants) et pas vraiment les vieux militants. Il privilégie l’idée d’une action basée sur un consensus intelligent avec les pouvoirs publics, même si tenu par sa fonction il prêche plus souvent les positions strictes du Conseil d’orientation (Majliss Am Irchad). Nadia Yassine considérée comme « l’égérie des islamistes » est très soutenue par les médias qui en font l’héritière toute désignée. Ce serait une première mondiale, une véritable révolution culturelle dans le monde arabo-islamique qu’une femme, qui plus est fille d’un homme aussi lourd que Abdessalam, s’empare du pouvoir. Les malékites-sunnites en principe ne peuvent imaginer, contrairement aux chiites, qu’un pouvoir d’une telle dimension spirituelle ou politique soit confié à une femme. Mais n’oublions pas que Al Adl Wa Al Ihsane n’est pas l’organisation monolithique que se plaisent à imaginer les journalistes européens. Des sensibilités nouvelles s’y manifestent et elles ne manqueront pas d’apparaître le moment venu. Alors peut-on s’attendre à une direction collégiale. Attendons un peu, il n’y a jamais de vide après le règne d’un fondateur, si charismatique soit-il !

Nadia Yassine, une figure emblématique du Maroc

Qui est donc Nadia ?

Erudite, issue des meilleures écoles marocaines et parisiennes elle n’a rien à envier aux poids lourds féministes et mondialistes qui accaparent revues et télévisions occidentales. Elle sait faire et, en plus de son talent, elle le fait avec un sourire, un charme évident et une certitude qui n’a d’égal que sa science de la communication et la qualité de ses réseaux en Occident. Très respectée dans son milieu, a réussi à prendre place dans les médias internationaux. Ce qui, avouons-le, est une grande première lorsque l’on sait comment sont traités journalistes et responsables culturels ou cultuels musulmans. Le discours de Nadia s’appuie sur les piliers d’une Foi fondamentaliste qu’elle revendique avec fierté. C’est avant tout une militante, une politique et une activiste rompue aux combats et aux risques quotidiens. Elle a de qui tenir.
Son message est extrêmement volontaire, « moderniser l’Islam en le féminisant ». Ce qui est d’une parfaite intelligence face aux peurs de l’Occident après le 11.09. Elle sait bien que l’Islam politique est tellement incontournable qu’il vaut mieux l’exprimer par le sourire d’une femme, même et surtout parce qu’elle est voilée, que par une escouade de barbus aux chevilles nues et aux Nike élimés.
Elle connaît comme son père la fraîcheur des prisons et certains la voit en « pasionaria du mouvement islamiste marocain ». Elle a su encore slalomer entre les tendances du mouvement paternel, particulièrement au moment de l’épisode Bachiri, le prédicateur de Casablanca, qui complota pour renverser Abdessalam. La jeune femme surnagea encore lorsque le roi enferma ce dernier dans un asile psychiatrique fin 70. Ce père qui lui a légué son sens de l’organisation, son respect du travail bien fait et surtout la courtoisie des rapports avec les frères et sœurs qui se sont engagés derrière lui. En un mot simple, on peut penser que Nadia Yassine va devenir une icône de l’islam, avec un discours qui s’inscrit aussi bien dans le respect du dogme que dans la compréhension et la défense de ses autres sœurs. Un islam fait de bienveillance et de tolérance sans laisser-aller, et surtout sans égarement. Elle deviendra sans difficulté le symbole d’une modernité parfaitement maîtrisée, très respectueuse d’un Islam plus traditionnel mais toujours présent. Elle n’est pas du genre à se cacher derrière le voile de la foi des jeunes filles sans avenir des banlieues de Casablanca, loin de là. Elle le porte haut et fier et en fait l’emblème de l’explication tolérante de l’Islam actuel.

Son Discours

Nadia Yassine l’exprime sans fard, ni retenue. Elle a dompté caméras et débats publics ou privés. Aussi à l’aise dans un forum féministe en Méditerranée que sur un plateau de télévision, elle ne sacrifie rien de son discours religieux et encore moins de ses principes démocratiques. Elle est mesurée, ne rejette rien systématiquement et connaît l’Occident aussi bien que les problèmes des femmes dans le plus reculé des douars de l’Ourika. Sciences-Po a formé son esprit de synthèse, elle sait écouter et réagir avec fermeté lorsqu’on déborde ses convictions. En un mot elle aimerait « Islamiser la modernité », c’est énorme.

Cette Marocaine parvient néanmoins en multipliant ses interventions en Occident à offrir une image différente de la femme musulmane militante dans une structure islamique. Elle se démarque aussi, tout en respectant ses lignes directrices, du mouvement de son père et parvient à s’affirmer avec un discours modéré et ses déclarations font le tour du monde. Et de ce fait la succession, qui ne sera plus réduite au cadre restreint de la seule communauté marocaine, va être largement influencée par les politiques nationales et internationales. C’est alors tout à son avantage et elle en joue avec une science consommée. Elle devra naviguer entre les bases islamistes marocaines exigeantes et les volontés de modération du vieux sheikh, son père, tout en restant ferme et décidée quant aux actions qu’elle va entreprendre sous la bannière d’Al Adl Wa Al Ihsane. La route sera difficile.

Les islamismes marocains

Le Roi a bien compris qu’il ne pouvait perdurer dans la situation qu’il venait de recevoir. Les temps changent, il doit s’adapter et vite. La poussée est forte, la situation politique et sociale du Maroc doit évoluer à la mesure des espoirs d’un peuple qui a vu en ce nouveau monarque le changement que lui annonçaient déjà les centaines de paraboles plantées sur les toits. Des attentats islamistes ont rappelé à chacun le feu dormant. Cet « islamisme d’état » représenté en particulier par le PJD d’El Khati (qui s’imagine premier parti du Maroc) ne doit pas cacher la réalité d’une situation économique et sociale plus que préoccupante, mais aussi la remontée des conflits sub-sahariens.

Après les attaques américaines les islamistes locaux n’ont pas perdu de temps et ont fait connaître leurs réactions. Ce qui est en contradiction totale avec la façade trompeuse d’un angélisme politique à la marocaine où tout serait pour le mieux dans un pays pacifique et musulman, sous la protection d’un roi dans la lignée du Prophète. Une face apparente, bien aseptisée, entre tours en calèche des remparts de Marrakech et sardines grillées sur la Corniche de Casa. La réalité est autrement plus dure, même si rien n’apparaît vraiment. La nébuleuse islamiste se consolide et s’organise. Tous les leaders déclarés ou plus discrets ne sont pas tous derrière un PJD institutionnalisé ou un Abdessalam Yassine en embuscade. Mais il leur faut de temps en temps prouver leurs influences, par une démonstration de force par exemple contre la guerre d’Irak (février 91) ou une réaction au statut de la femme (mars 1999). Les étudiants, comme toujours ne sont pas en reste et n’hésitent pas à exprimer leurs attentes, éventuellement par la force.

Les grands mouvements islamistes adoptent un profil bas et soupèsent leurs troupes, pour le cas où ! Les dirigeants du pays ont encore en mémoire les soubresauts algériens et le précédent afghan, mais ils savent aussi que le Maroc n’a rien à voir avec ces deux nations, pour l’instant ! Chaque parti a ses propres islamistes et cette dispersion entretenue autorise une gestion plus laxiste de ce danger. Le fondamentalisme d’état se rassure par une culture islamique de façade et une justification du pouvoir monarchique reposant sur l’imamat.

Ces imams d’obédience islamique sont pour la plupart salariés du pouvoir par le canal du ministère des habbous dont c’est une des habituelles missions, ce qui ne les empêchent pas de prodiguer fatwas et messages politiques. Et de ce fait ils empiètent sur l’autorité du roi. Les islamistes marocains représentent enfin la seule possibilité d’évolution du processus politique d’un peuple trop longtemps étouffé par la chape de plomb d’un raïs absolu.

Les Occidentaux avec les Américains ont bien compris leur intérêt et jouent sans état d’âme cette carte dormante. Les leaders islamistes fréquentent ambassades et consulats, ils y puisent conseils, soutiens, couvertures médiatiques et pourquoi pas quelques financements. Le fruit est mûr, l’engrais ne manque pas et la cueillette peut-être proche.

La menace Takfir et Salaf

Voilà le vrai danger pour la monarchie Alaouite. Ce mouvement puise ses racines dans une idéologie fondamentaliste qui dénonce avant même que de combattre l’hégémonie américaine et le sionisme, tous les dirigeants et Etats qui s’en réclament. Les disciples, suivant leur gourou Fizazi aujourd’hui interné, prêchent sans faiblesse « le retour aux lois de Dieu et à la société prophétique de l’Islam originel », rien de moins, s’éloignant ainsi de toutes les autres tendances islamiques. La violence est leur seul credo et ils ne s’en privent pas. Les troupes se recrutent sans difficulté dans le vivier des bidonvilles en carton des zones sans loi, des anciennes carrières d’al-karyan ou plus simplement dans les quartiers de relégation sans eau, ni électricité des abandonnés de Casablanca. Aucune identité, aucune référence, impossible d’y retrouver qui que ce soit. Ils nagent dans l’eau nauséabonde de l’oubli et ne l’oublions pas se gonflent chaque jour par l’apport incessant des campagnes qui y déversent leur trop plein. Pas d’universitaires ni de jeunes cadres aux convictions lisses, engagés dans un militantisme accepté sinon toléré par le pouvoir royal. Mais des déshérités qui ne connaissent que la survie d’heure en heure dans de féroces ghettos. La médina, ils ne connaissent pas, les souks pas davantage et la grande mosquée de marbre et d’or n’est pas pour eux. Sans repère social, livrés à eux même ou à quelques « émirs » ils vont vite être repérés et servir de « chair à canon ». Ce sont des zones de non droit que la police oublie. Ils ont alors le champ libre et surtout le temps d’écouter des illuminés en se préparant au grand shahid et devenir les kamikazes d’Allah. Ce qu’ils ont fait le 16 mai 2003 en découvrant pour certains et pour la première fois le centre ville.

Le risque est là, pas chez sheikh Yassine ou au PJD. Le Roi l’a vite compris et avec intelligence il se fait un rempart des partis islamiques modérés ou un peu plus affermis. Et ils sont nombreux, alors autant leur donner une légalité plus ou moins institutionnelle afin de mieux les « contrôler ». C’est çà aussi faire de la politique.

La montée significative des islamistes en cravate lors des dernières élections n’est pas un hasard. C’est le résultat d’un lent travail bien pensé et surtout parfaitement suivi et toléré. Désormais ils haussent le ton et se découvrent davantage. Sous prétexte de moralisation, ils s’engouffrent dans la brèche béante des laxismes et facilités que l’Occident propose comme modèle. Ils savent encadrer les populations défavorisées, les jeunes et les fonctionnaires, les proches banlieues…pas les autres. Ils proposent une alternative et ne lâchent pas prise (alphabétisation, entraides sociales, mariages et obsèques islamiques…). Tout est discret, souple et finalement très efficace. La partie reste encore à jouer, elle ne fait que commencer…




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

49.Posté par Aouabi le 21/07/2006 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher marocain , en plus : " gallih ach khassak a l3aryan ? gallih lkhatam a moulay ." le Maroc est en chute libre .. et le makhzen est entain de sceller des misérables marocains .. ce jour là j'ai peu assisté à une commédie makhzenienne , à une soirée d'un groupe musical juivo-français , regroupant à la Casablancaise de Casa des foules de jeunes et en vue de les distraire , suite au programme du FESTIVAL/ L'ANESTHESIE ET L'HYDRATATION CONTRE BIEN SUR DES ACTIVITES RECREATIVES ET EDUCATIVES DE L'ETE DE LA JUSTICE ET SPIRITUALITE , DES ACTIVITES DES ASS. DE LA SOCIETE CIVILE .. des projets makhzeniens hydratantes par rapport au projet reel de la nation qui est .. " a fiq mal galba " ..

48.Posté par un marocain le 19/07/2006 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pardonnez moi les marocains veulent " que l'écart se creusent encore entre les riches et les pauvres et les riches s'enrichissent encore , les pauvres s'apauvrient " .. tqalbat daniya..
ma yhass balmazwad ghi lmadroub bih ..

47.Posté par Aouabi le 19/07/2006 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut être n'importe qui .. !! des fils de l'ambassade .. !! des flics .. !! peut être des petits truands " bou chrawat " .. !! n'importe quoi .. !!
Issam madini , El bachiri ( dyalna allah yrahmo meskine , j'habitais prés de lui au derb kebir , c'était un géant .. ) aziz , rachid , oumayma et et et ..
IL FAUT QUE VOUS SACHIEZ QUE LA MAJORITE DES MAROCAINS SE TROUVENT DANS LES 15 MILLIONS NON- VOTANTS DANS LES ECHEANCES DE 2002 .. voila la majorité marocaine qui veut un changement concernant :
_ un referendum sérieux sur un régime politique ..
_ un référendum juste sur une constitution proposée ..
_ des mains propres seraient garantes de notre stabilité ..
voila El bachiri , que Dieu te garde .
voila ISSAM madini li kayahcham .. mais LI HCHAM FI LITDHARRO CHITAN GHARRO ..
voila rachid allah nous presserve de ceux des projets de destabilisation .. et la Justice et Spiritualité y 'est et y serait leader .. la J.S regroupa pour toujours des jeunes pouqu'ils soient pacifiques et de lenteur en les eloignant des impulsifs ..

46.Posté par issam madini le 17/07/2006 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
monsieur aouabi fait des commentaires a cote de la plaque.
sachez bien monsieur que l amour du pays est une chose qui existe dans le coeur de certains marocains comme moi
je meprise comme vous les gens qui ont considere que leurs interets personnels passent avant ceux du pays, mais je garde l'espoir que l'actuel roi, qui partage cette meme conviction, saura, mener la barque marocaine au bon port.
pourvu que les agitateurs le laissent tranquille et n'handicapent pas ses efforts sinceres.
pourvu que ceux qui ne savent nager que dans les eaux troubles le laisse, lui et les marocains, travailler sur le terrain, et non pas dans les salons feutres de la traitrise.
ALLAH YENAAL ELLI MA KAYHCHEMCH.

45.Posté par rachid le 17/07/2006 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive lr roi.
vive le peuple marocain, uni.
à bas les reactionnaires.
Allah nous preserve de leurs projets de destabilisation.

44.Posté par oumayma le 17/07/2006 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un proverbe marocain dit ne mets pas ta main dans les trous, aucun scorpion ne te piquera.
la jamaa fait dans la provocation.
la majorité écrasante des marocains sont pour eux un ramassis d'aveugles qui n'arrivent pas a percevoir la lueur incarnee par le cheikh yassine et a se saisir de ces conseils pedagogiques.
c'est faux.
les marocains et les marocaines aiment leur roi.

43.Posté par EL BACHIRI AZIZ le 17/07/2006 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT QUE CEUX QUI CONSULTENT CE SITE SUR MADAME NADYA YASSINE SACHENT QUE DES MAROCAINS ET DES MAROCAINES CROIENT QUE LES PREFERENCES DE CETTE DAME SONT COMME DU SEL DANS UN CAFE AU LAIT QUE L'ON S'APPRETE A BOIRE AU PETIT MATIN. POUR CETTE RAISON, ILS DIRONT NON MADAME, NOUS SOMMES MONARCHIQUES. NOUS RESPIRONS LA MONARCHIE. NOUS CROYONS, madame, que dieu, la patrie et le roi sont notre devise. les etats unies d'amerique que vous convoitez, finiront par se rendre compte que le roi, notre roi, sidi mohammed assadiss, est la meilleure incarnation de la symbiose entre la tradition et la modernite. il est le garant de notre stabilite. il vous permet , a vous madame, a votre pere, que dieu le garde, et a tous ceux qui partragent avec vous vos idees, de vous exprimer, en toute liberte, bien sur aux conditions de respecter un minimum consensuel que tous les marocains approuvent et appellent de leur voeu. celui de ne pas blesser la modeste majorite ecrasante de marocains que nous sommes.

42.Posté par roben le 08/07/2006 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Posté par Aouabi le 05/07/2006 19:17

PLUS D'ABUS DANS L'ETAT DE DROIT

Des arrestations ont effrayé même nos petits qui étaient entrain de passer leurs vacances chez leur oncle et chez leur grand-mére . Ma petite fille , meryem de 4 ans , était présente lors de l'arrivée des policiers de la ville d'Azrou , chez l'oncle organisant chez lui " des assemblées d'Annassiha / lecture de coran .. " HICHAM YASSINE , le frère de ma femme Souad Yassine . Les makhzeniens ont effrayé les habitants d'ici , arreté trente trois ( 33 adhérants du mouvement Justice et Spiritualité et les détenu durant onze ( 11 ) heures ..

Même le petit enfant n'est exclut de ces répressions affreuses ..

Assalam

41.Posté par ferdaous le 07/07/2006 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
assalam alaykom ina lah ma3a mane yansoroho .dieu soit toujours avec vous et avec tous ceux qui font pour l islam.

40.Posté par Aouabi le 29/06/2006 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A NIJUS, et seulement pour nijus ..

NIJUS .. , NI JUSTE NI MJIBEKRI , " NI JUS .. A LA SANTE DU MAKHZEN !! " ,
NAJASSA POLITIQUE QUE TU NOUS CHOISIRAIT PAR TES OPINIONS MAKHZENIENS ..

Quand vous nous dites NIJUS.. TE , " messager secouriste " de démocrates :

".. donc démocrates, combattez les islamistes radicaux ( AL ADL ( J.S ) , HAMAS , FRERES MUSULMANS , etc ) même en usant de moyens pas forcemment démocratiques "

ALORS T'ES QU'UN NIJUS MAKHZENIEN A LA METHODE D'AL HAJJAJ BEN YOUSSEF , LE BOURREAU .. T'ES CELUI DE LA LOI DE / LA FERME / NE TOUCHE PAS A MA " hkamha drari .. / MA GOUVERNANCE DE JEUX D'ENFANTS " ..

NIJUS DU COMMENTAIRE DE BAVARDAGES LONGS , FATIGUANTS NE LAISSANT A LA PERSONNE PAR KOI IL DOIT COMMENCER POUR ENTAMER A UNE POLEMIQUE SERIEUSE DE CALME ET CONTENTEMENT AU LIEU DE CALOMNIER DES MOUVEMENTS DE GRANDES POPULARITE PAR DES ACCUSATIONS VOLENTAIREMENT MENSONGERES ( DES ACCUSATIONS EN GROS : DES MOUVEMENTS / DES SECTES SELON L'EXTREMISTE LAIC ET NON PAS DEMOCRATIQUES ; DES ORGANISATIONS EXTREMISTES ET NON PAS DES ENVIABLES PAR LEUR PEUPLES ; ETC ETC )

Nous laissons la réponse aux peuples et à demain ..

Aouabi le 28 juin 2006
Justice et Spiritualité

39.Posté par NIJUS le 28/06/2006 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

je ne comprends pas non plus le soudain engoument de ce site pour la secte qui est adl oual ihssane...
Il faut reconnaître que la façade vue de l'extérieur peut séduire (et encore..) : on envoie une parfaite francophone au front qui sait (je lui reconnais au moins ca) parfaitement bien communiquer...Elle ressort à merveille les quelque mots dont raffole les européens : démocratie, droits de l'homme, république, anti-monarchie, reppression etc...Elle colle bien à la mode américaine du moment (promouvoir l'islamisme dit modéré alors que celui d'Al Adl n'en est vraiment pas..), aux illusions de quelques ONG européennes et de quelques médias européens soit anti-marocain soit de bonne foi mais complètement ignorants du fait marocain et du fait adliste.
Ca c'était pour la façade...Interressons nous à la substance, et oublions Mlle Yassine et ses beaux discours sur mesure..
J'ai employé le mot secte au début, ca n'était pas innocent...A l'intérieur de cette organisation opaque, la démocratie interne n'existe pas du tout, et au dessus de tout le monde, comme dans toute secte,il y a LE GOUROU : Mr Yassine (le père, ce qui n'est pas sans rappeler la tentative de JM LEPEN de céder les rennes à sa fille Marinne, et c'est d'ailleurs la même opposition à ce mode de transmission qui se retrouve chez les Adlistes). Ce Mr Yassine, parlons en : comme tous les gourous magnifisé à l'extrême..Et là, moi qui n'ai pas une connaissance exhaustive de l'islam, je voudrais qu'on m'explique un d...  

38.Posté par Aouabi le 20/06/2006 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SELON LA LOI DE " TAISEZ-VOUS NADIA .. "
Posté par Aouabi le 19/06/2006 22:04

Aouabi a traité , sur ce débat ,keblow de professeur ..
Keblow à son tour , a traité Aouabi de Docteur ..

ont été effaces les ecarts , y'a pas de racisme , y'a que des "z"/héros .. qui arrivent au "z"héroisme .. où sommes nous ? et quel jour sommes-ns ?

cher Keblow , amica. , n'oubliez-vs pas que les "z" ns poursuivraient .. aux héros de débats .. de " bellati hiya ahssen " / de polémique de calme et de contentement ..




--------------------------------------------------------------------------------

Posté par keblow le 20/06/2006 12:10

Chère Aouabi,
Au début j'ai cru que tu avait des problèmes avec la langue Française, ensuite il m'a semblé que tu essayé une nouvelle forme de langage mystique, et bien non, j'ai enfin compris, je croit que tu est simplement illuminé...calme toi, le docteur vas passer et tout irat bien...n'oublie pas de prendre tes pillules...bon retablissement amicalement Keblow.

--------------------------------------------------------------------------------

Posté par Aouabi le 20/06/2006 16:25

Il est trés probable , que Keblow est un nom d'emprunt/de guerre , pseudonyme ..
chere Keblow ,

Alors , si il est comme ça , il n'est pas du genre de debats de grands . exemple de grands : .. c'etait en prison d' Omar al mokhtar , le modjahid lybien contre la colonisation italienne .. et puisqu'il n'est pas à la hauteur le Keb , la réponse ça sera .. ou bien selon la maxime arabe : " ida nataqa a...  

37.Posté par Aouabi le 19/06/2006 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le rappel , concernant le sujet sous le titre " LA PHILOSOPHIE A MIEUX SAISI LA SOCIETE QUE L'ISLAM " thèse des laics :

Le verset " Allah/ Dieu serait la lumière des ciels et de la terre , sa lumière serait comme un couvercle dont l'intérieur se trouverait une lampe . Cette lampe serait dans du verre . Ce verre serait comme si il était un astre atomique s'allumant d'un arbre de baraka une olivier , ne serait ni de l'est ni de l'ouest , son huile faillirait s'éclairer et même si il n'aurait été allumé de feu . LUMIERE AU-DESSUS DE LUMIERE , ménera Dieu à sa lumière ce qui voudrait . Et Allah citerait des exemples aux gens . Et Allah serait trés savant de tout ." Sourate An-nour/ La lumière , verset 35 , saint-coran .

A suivre sur la lumière et que Dieu nous protège de l'ANTHROPOMORPHISME/ " At-tachbih

__ Dieu / La lumière : _ c'est comme si c'est _ " la fin de la matière en passant à la lumière / finale donnée de la science de l'atome de nos jours " .

Au 20eme siècle et aprés l'atome de 1945 , l'humanité a déduit la donnée dite et selon LA CASSURE de la dernière atome à un faisceau lumineux . Rappelons que l'explosion de la première bombe atomique a été en 1945 .. quelle puissance y'en avait ! c'était qu'une simple créature devant sa grande puissance , Dieu ( la grande puissance ça serait pour la fin du monde , c'est comme si la fin de toute la matière , " comme nous l'avons crée le premier être " la première matière " , faut qu'il soit replaçé "/ kama bad'ena awal khalk...  

36.Posté par el mahboub le 19/06/2006 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Posté par el mahboub le 18/06/2006 22:17

asalam wa alykom
ana tnkalb 3la 7adma 3wnoni al jazikom

35.Posté par Aouabi le 18/06/2006 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHER IMAD ,

je vous signale quelques sites pour plus de lumiére :

Posté par Aouabi le 16/06/2006 00:28

Bonsoir ,

Mr. timo67 quand tu dis " lislam de la soumission devant sa majesté "

Pour plus de données sur les arrestations injustes des militants et militantes de la Justice et Spiritualité ( Maroc ) par le makhzen/pouvoir marocain , ces derniers jours , Mr.timo67 voir :

__ www.nadiayassine.com
__ www.aljamaa.com

--------------------------------------------------------------------------------

Posté par timo67 le 16/06/2006 12:39

Salam,
je te signale cher Aouabi que quand j'ai dit
La soumission à sa magesté ... Non merci !
Je ne visais pas le mouvement d'El Adl Wa Al Ihsan...
Lis bien ce que j'ai écrit...
L'usage de la force n'est pas interdit en Islam

La plupart des citoyens américains, ainsi que les colons juifs en terre occupée sont armés jusqu'aux dents ... Pour eux c'est permis ainsi que tous les actes de barbaries qu'ils commettent... Personne n'en parle...
Mais, un pauvre musulman n'a pas le droit de posséder ne serait-ce qu'un couteau de cuisine...
Il est aussitôt qualifié de violent de terroriste etc.
Si toi tu es contre toute forme de violence, c'est ton choix.
Mais ne reproche pas aux autres de faire usage de la force pour défendre leur patrie et leur principes...
L'homeopathie, les massages, les pommades... c'est bien
Mais cela ne soigne pas toute les maladies

Il y a certaines maladies ... si tu ne prends pas ton scalpel, ton bistouri pour crever l'abcés ou enlever l...  

1 2 3 4 5 » ... 7