Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Mosquée de Toul : audience sévère pour trois skinheads

Rédigé par La Rédaction | Mardi 19 Avril 2011



Vingt mois de prison dont dix-huit avec sursis et 500 € d’amende chacun. C’est ce que risquent Maxime Rouvet et Sébastien Winwa pour des actes de vandalisme à caractère xénophobe commis dans la nuit du 18 au 19 août 2009. Leur troisième complice Ludovic Bel risque, quand à lui six mois de sursis. Âgés de 20 à 23 ans, c’est trois Toulois (Meurthe-et-Moselle) ont comparu lundi 18 avril devant le tribunal de Nancy.

Lors de cette fameuse nuit du 18 août 2009, les trois complices ont vandalisé la façade de la mosquée de Toul. A la bombe, ils ont inscrit des croix gammées et des slogans racistes tels que : « la France aux Français, Marre des Bougnoules ». Ils ont aussi accrochés une tête et des pieds de porcs à des fenêtres. Poursuivant leur virée nocturne, ils s’en sont ensuite pris à la façade d’un kebab.

Interrogés sur leurs motivations par la présidente du tribunal, les accusés ont assuré vouloir venger le curé de leur paroisse dont le presbytère faisait l’objet d’un caillassage régulier par des jeunes. « Et c’était forcément la faute des musulmans ? » a demandé la présidente. « Ben oui », a répondu un des jeunes.

Les trois sont proches du milieu skinhead qui recrutait directement à la sortie de leur lycée. Au tribunal, les avocats des parties civiles (Licra, SOS racisme, mosquée de Toul) ont rappelé la gravité des actes commis et ont demandé des dommages et intérêts importants, jusqu’à 18 000 € pour la mosquée. La présidente a qualifié les faits d’« inadmissibles », de « lamentables » et d’ « orduriers ». Le jugement est attendu pour le 16 mai.

Lire aussi :
Racisme : les actes anti-musulmans et l’intolérance en progression en 2010
Le CFCM condamne les actes de vandalisme islamophobes commis contre Dounia Bouzar
Mosquée de Toul : un des tagueurs remis en liberté
Une association s'inquiète de la montée du racisme
Actes de vandalisme contre la mosquée de Meyzieu
Profanation de tombes: remise en liberté des quatre jeunes placés en garde à vue





Loading