Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Mennel face à Cyril Hanouna : « Je veux être un modèle de résilience »

Rédigé par | Vendredi 6 Mars 2020 à 08:05

           


Mennel face à Cyril Hanouna : « Je veux être un modèle de résilience »
La chanteuse Mennel, dont on se souvient encore de sa belle prestation dans The Voice en 2018 avant d’être au cœur de diverses polémiques qui l’ont poussé à quitter l’émission musicale, a fait son retour médiatique en France en apparaissant, jeudi 5 mars, dans l’émission Balance Ton Post, animée par Cyril Hanouna.

L’animateur et ses chroniqueurs n’ont pourtant pas été tendres envers Mennel après la découverte de tweets controversés qui ont été à la source de son départ brutal de The Voice. « Parce qu’à un moment, j’ai le droit de parler sans qu’il y ait des gens qui le fasse à ma place », a-t-elle répondu à Cyril Hanouna s'agissant des raisons de sa présence sur le plateau, confiant aussi avoir « plus de force mentale » aujourd’hui pour affronter ceux qui l’ont critiqué.

Lire aussi l'interview de Mennel : « La musique délivre des messages de paix et d’amour »

Mennel revient une dernière fois sur les polémiques

Expatriée aux Etats-Unis, Mennel, qui apparaît désormais sans turban (un choix personnel très commenté sur les réseaux sociaux en février), affirme que son appartenance à la religion musulmane et le port du voile ont clairement été les raisons du lynchage public dont elle a été l’objet deux ans plus tôt. « Tout le monde fait des erreurs mais c’est à géométrie variable : on veut faire payer ceux qu’on veut faire payer », a-t-elle déclaré face à un Cyril Hanouna non convaincu par l'argument du « deux poids, deux mesures ».

« Je ne suis pas d’accord avec vous. (…) Vous étiez sur la première chaîne européenne, TF1, vue par des milliers et des milliers de personnes. The Voice est une des émissions les plus regardées par les jeunes, vous allez devenir un exemple et un symbole de nombreux jeunes. On ne pouvait pas laisser passer, dans une émission média comme TPMP, quelqu’un qui a fait des tweets incitant à la haine », a-t-il affirmé. i« Sur votre turban, on a été les premiers à vous défendre contre vents et marées. Mais sur les tweets qui étaient inadmissibles (et pour lesquels elle a [exprimé des regrets, ndlr), impossible de vous défendre. »

« Je ne suis pas revenue pour remuer le couteau sur la plaie », a signifié la jeune femme, aujourd’hui âgée de 24 ans, pour couper court à l'échange, tendu, sur ce point. Mennel assure que c’est la dernière fois qu’elle parlera publiquement des polémiques qui l'ont entouré. Aux médias, « si jamais ça leur intéresse de parler de ma musique, welcome. Si c’est, pour une énième fois, m’assimiler à des problèmes socio-politiques, non merci. Parce que je suis artiste ». « Etre artiste, ce n’est pas une vie confortable mais c’est une vie qu’on veut et qu’on choisit », affirme-t-elle.

« Je veux être un modèle de résilience », poursuit Mennel. Préparant la sortie d’un nouvel album, elle a clôturé l’émission avec une performance live de son nouveau titre « Ça va ». Parce qu'elle va mieux et qu'elle a su, selon ses dires, tourner la page pour écrire un nouveau chapitre de sa vie. Aux autres d'en faire de même.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur