Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Massacre de Srebrenica : plainte contre l’ONU des victimes

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 11 Octobre 2012



Une centaine de veuves et d’orphelins de Srebrenica, qui a été le théâtre d'un génocide en 1995, se sont rendus à Strasbourg, mercredi 10 octobre, pour porter plainte contre l'ONU auprès de la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH). L’association des Mères de Srebrenica remet en cause l’inaction des casques bleus, alors sous l’égide de l’ONU, au moment des massacres.

« Nous avons épuisé toutes les possibilités devant la justice néerlandaise et nous allons maintenant réclamer justice devant la CEDH », a déclaré Munira Subasic, présidente des Mères de Srebrenica. « Nous, les mères et les victimes, savons qu’un génocide a été commis à Srebrenica sous le drapeau de l’ONU, qui aurait dû protéger la population mais qui n’a rien fait » contre les troupes serbes.

Le massacre de Srebrenica, qui a eu lieu en juillet 1995 au cours de la guerre de Bosnie-Herzégovine, a provoqué la mort de quelques 8 000 Musulmans.

Si les principaux responsables comme le général Ratko Mladic, le chef politique Radovan Karadzic et le général Radislav Krstic ont été rattrapés par la justice, Munira Subasic pense que l’ONU est en partie responsable du massacre car elle aurait dû assurer la sécurité de la population de cette zone déclarée « protégée ».

L’association a déjà perdu une bataille judiciaire, en avril dernier, pour obtenir des indemnisations de l’ONU auprès de la justice des Pays-Bas. Parmi les casques bleus présents à Srebrenica en 1995, des soldats néerlandais étaient effectivement présents. Cette nouvelle tentative sonne donc comme un ultime recours.

Lire aussi :
Srebrenica: 30 000 personnes commémorent ce triste anniversaire
Ratko Mladic, le boucher de Srebrenica face à la justice