Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ratko Mladic, le boucher de Srebrenica, face à la justice

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 16 Mai 2012



Il aura fallu attendre 17 ans avant que Ratko Mladic soit enfin présenté devant la justice. Il est temps pour le criminel de guerre serbe âgé de 70 ans d’être jugé. Son procès s’est ouvert mercredi 16 mai au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye.

Ratko Mladic est accusé de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre par le TPIY. En juillet 1995, alors chef militaire des Serbes de Bosnie, il avait ordonné le massacre de 8 000 musulmans dans l'enclave de Srebrenica. Il est aussi poursuivi pour son rôle actif dans le siège de Sarajevo où 10 000 civils avaient été tués.

Ce véritable bourreau avait pour objectif de « nettoyer » la Bosnie en éliminant les Croates et les Musulmans du pays. Il est considéré comme l’un des principaux responsables de la guerre de Bosnie tout comme l’ancien président de Serbie, Slobodan Milosevic, et Radovan Karadzic, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie.

Slobodan Milosevic est mort pendant son procès en 2006. Quant à Radovan Karadzic, il est poursuivi pour les mêmes crimes que Mladic depuis octobre 2009 à La Haye. Ratko Mladic aura goûté à la liberté plus longtemps. Inculpé par le TPIY depuis 1995, le « boucher » avait échappé à la justice jusqu’au 26 mai 2011, date de sa capture à Lazarevo en Serbie. Après la chute de Milosevic, les pressions de l’Union européenne auront permis son arrestation.

La guerre de Bosnie a éclaté en avril 1992 quand l’armée serbe décide d’envahir la Bosnie. Elle prendra fin le 14 décembre 1995 avec les Accords de Dayton et aura fait plus de 100 000 morts, majoritairement parmi la population musulmane.

Lire aussi :
Mladic en prison à La Haye
Ratko Mladic, le boucher de Srebrenica, arrêté
TPIY : le procès Karadzic, entre « Révélation » et défis
Srebrenica : un douloureux anniversaire célébré
Une journée européenne à la mémoire des victimes de Srebrenica




Loading












Recevez le meilleur de l'actu