Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Maroc : les mosquées participent à la lutte contre l’analphabétisme

Rédigé par La Rédaction | Lundi 1 Octobre 2012



Soucieux d’éradiquer l’analphabétisme dans son royaume, Mohammed VI a lancé en 2000 le Programme de lutte contre ce phénomène dans les mosquées, étendant ainsi leur fonction spirituelle à l’éducation.

Une décennie plus tard, le roi se félicite de son initiative, qui s’est vu attribué en septembre la mention honorable du prix Confucius-UNESCO d’alphabétisation pour l’année 2012. Ce titre à été remis directement à la Direction de la lutte contre l’analphabétisme du ministère marocain de l’Education nationale. Selon les derniers chiffres en leur possession, le Maroc est passé de 43 % en 2004 à 30 % en 2011

Selon les statistiques officielles, près de six millions de personnes ont pu bénéficier du programme jusque là, dont 732 000 personnes en 2011-2012 : 89 % sont des femmes et 39 % d'entre elles sont issues du monde rural. Ces statistiques sont rapportées par le quotidien marocain Le Matin.

Les mosquées dispensant des cours d’alphabétisation étaient 200 au départ en 2000 ; elles sont au nombre de 3 846 actuellement. Quant aux encadrants, ils sont 4 262 désormais. Les coordinateurs et les consultants éducatifs mis en place par le ministère des Habous et des affaires islamiques sont 350 en 2012 contre une soixantaine en 2006.

Pour 2011-2016, le ministère compte faire inscrire un million de personnes et de 250 000 bénéficiaires annuellement à partir de 2013. La dispense des cours dans les mosquées sera suivie par la diffusion d’une émission télévisée. Un deuxième niveau d’études pour les personnes âgées de 15 et 45 ans sera également mis en place à partir de l’année scolaire 2013-2014.

Lire aussi :
Roses des Sables : un rallye féminin pour aider les enfants marocains
Le Maroc accueille son premier salon du halal
Le Maroc : quel chantier !