Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Les représentants des cultes reçus par Eric Besson

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 3 Février 2010 à 20:00



Le ministre de l'Immigration Eric Besson a reçu, mercredi 3 février, l’ensemble des représentants des cultes pour leur « présenter un point d'étape du grand débat sur l'identité nationale lancé le 2 novembre 2009 », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le ministre leur a présenté « l’analyse des premières contributions reçues sur Internet, ainsi que la synthèse des 350 débats locaux déjà organisés sur l’ensemble des territoires. Chacun a fait part de son analyse, suscitant un échange mutuellement enrichissant », souligne le ministère, sans préciser la teneur des conversations.

Étaient présents Monseigneur André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, Joël Mergui, président du Consistoire central, le rabbin Moché Lewin, représentant du Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, et Mme Minh Tri Vo, vice-présidente de l’Union bouddhiste de France.

« Il a insisté sur le côté positif de ce débat et les motivations, qui sont de rappeler les valeurs qui unissent les Français », a affirmé M. Moussaoui. « Éric Besson a reconnu que ces discussions avaient pu être émaillées d’un certain nombre de déclarations malencontreuses, mais qu’il ne fallait pas tout réduire à cela. »

Le Premier ministre François Fillon a, par ailleurs, annoncé mercredi la tenue d'un séminaire gouvernemental le 8 février pour tirer les premières conclusions du débat, qu'il a jugé « parfaitement nécessaire », sur l'identité nationale.


Lire aussi :
Burqa : Besson passe à la vitesse supérieure
Identité nationale : 50 % des Français pour un arrêt du débat
Le débat sur l'identité nationale tourne au vinaigre
L’islam miné par l’identité nationale
L'identité nationale, vue par Souleymane Bachir Diagne