Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Religions

Les propos du Pape sur l'islam entrainent des réactions

| Vendredi 15 Septembre 2006

Lors de son voyage à Ratisbone en Allemagne mardi 12 septembre, Benoît XVI a prononcé un avis très critique envers l’islam. Utilisant une conversation datant du XIVe siècle, il reprend la phrase d’un empereur chrétien très virulent envers le prophète des musulmans. Les réactions ont été nombreuses et variées. Cependant lors de son voyage, Le Pape n’a évoqué aucune des réformes de l'Eglise, prévues et tant attendues.



Les propos du Pape sur l'islam entrainent des réactions
Après avoir répété sens cesse, « L’évangélisation doit avoir la priorité » ce dimanche 10 septembre devant 230 000 fidèles réunis pour la grande messe de Munich, Benoît XVI fustige l’islam de critiques. Mardi 12 septembre, devant un amphithéâtre comble de professeurs et de savants, le pape dénonce le « djihad » , citant le verset du Coran : « Il n'est nulle contrainte en religion ». Le souverain pontife a déclaré que « La foi est le fruit de l'âme, pas du corps. Celui qui veut conduire quelqu'un à la foi a besoin de bien parler et de raisonner correctement, au lieu d'user de la violence et de la menace ». Mais, selon le pape, dansla doctrine musulmane, Dieu ne répond à aucune de ces catégories : « pas même celle de la raison ». Benoît XVI a cité à l’appui un théologien musulman des Xe et XIe siècles, Ibn Hazn, selon qui « Dieu ne serait même pas lié par sa propre parole et rien ne l'obligerait à nous révéler la vérité ». Il a de plus rappelé une citation de l'empereur byzantin Manuel II Paléologue datant de 1391 s’adressant aux juristes musulmans en disant : « Montrez-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau. Vous ne trouverez que des choses mauvaises et inhumaines, comme le droit de diffuser par l'épée la foi qu'il prêchait. »

Remettant en cause l’héritage du siècle des Lumières, il évoque la science comme une recherche de l’ « explication du monde dans laquelle Dieu devient superflu ». Un peu plus tôt il déplorait « les destructions de l'image de Dieu provoquées par la haine et le fanatisme (…) Il est important aujourd'hui de dire, avec clarté, en quel Dieu nous croyons et de professer, avec conviction, le visage humain de la religion. »

Mardi soir le père Federico Lombardi, nouveau directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a expliqué devant les journalistes que « le pape ne voulait pas donner une interprétation de l'islam dans le sens violent. »

De nombreuses réactions de par le monde

Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), a déclaré en réaction a ces propos : « Nous croyons au même Dieu, le dieu de la paix, de l'amour et de la miséricorde. L'islam est d'abord tolérance et fraternité. Nous souhaitons des rapports d'amitié avec le christianisme, première religion en Europe. Le pontificat de Benoît XVI doit porter les fruits des efforts de Jean Paul II dans le dialogue inter religieux et l'amitié contre les dangers communs qui menacent tous les croyants à savoir en particulier l'extrémisme, le radicalisme, l'intolérance et la violence. » Le recteur de la mosquée de paris demandé à ce « que l'Eglise nous donne très rapidement son opinion et clarifie sa position, afin qu'elle ne confonde pas l'islam, qui est une religion révélée, et l'islamisme qui n'est plus de la religion mais une idéologie politique. »

Un dirigeant du Conseil central des musulmans d'Allemagne a estimé que l'Eglise était « mal placée » pour critiquer après s'être « laissée récupérer par le régime nazi ».


D’autre part, le Dr Ingrid Mattson, présidente de l'Islamic Society of North america (ISNA), importante organisation islamique américaine, a déclaré que « Le fait de faire une connexion explicite entre l'Islam et une religion au coeur de laquelle existe la violence est inexacte et opportuniste. » Le Pape « prend avantage de l'actuel contexte politique pour tenter de marquer des points religieux.» Le professeur d'Etudes islamiques au séminaire de Hartford dans le Connecticut, a ajouté : « Si on commence à comparer l'histoire de la violence commise au nom de l'Eglise catholique et celle commise au nom de l'Islam, cela nous prendrait beaucoup de temps », faisant clairement allusion à l'Inquisition, la contre-réforme et aux croisades. « Nous devons savoir que toutes les religions ont été utilisées pour la violence. Aucune n'en est exempte, pas même le judaïsme, » continue-t-elle. « Je ne comprends pas pourquoi le pape Benoît XVI a besoin de revenir sept siècles en arrière pour citer la règle des Byzantins qui est inexacte. Le prophète Mahomet n'a jamais permis que la religion se répande par l'épée », Mme Mattson a finalement ajoutée : « nous avons aux Etats-Unis de nombreux érudits catholiques, des prêtres experts de l'Islam qu'il pourrait consulter, qui le guideraient vers une compréhension clairement plus exacte que celle d'un dirigeant médiéval. »

Deux dignitaires koweïtiens ont demandé explicitement au pape Benoit XVI « des excuses au monde musulman pour ses calomnies contre le prophète Mohamed et l'islam » déclare Hakem al-Mutairi, secrétaire général de Oumma, parti islamique koweïtien. « J'en appelle à tous les pays arabes et islamiques pour qu'ils rappellent leurs ambassadeurs auprès du Vatican et renvoient ceux du Vatican jusqu'à ce que le pape s'excuse pour le tort porté au prophète et à l'islam, lequel prône la paix, la tolérance, la justice et l'égalité », a-t-il ajouté, invitant les dignitaires religieux chrétiens et musulmans à « répandre les valeurs de tolérance et de clémence développées par les prophètes Jésus et Mohamed. »

De son côté, Sayed Mohammad Baqer al-Mohri, le chef du Rassemblement des oulémas chiites au Koweït, a déclaré que « Son attaque injustifiée contre l'islam et le prophète Mohamed est en claire contradiction avec son appel au dialogue des civilisations. Elle ouvre la voie à l'animosité entre les religions ». Il exige des excuses publiques « pour contribuer à mettre fin à toute animosité ».

Quoi qu’il en soit de son discours sur l’islam, le pape Benoit XVI n’a pas évoqué durant son voyage les importantes questions de réformes de l’Eglise catholique. Ni l'ordination des femmes, ni la fin du célibat des prêtres et encore moins la communion commune pour les catholiques et les protestants n’ont été discuté durant ces quelques jours. M. Benoit XVI paraît attendre impatiemment une invitation à un débat théologique sur l’islam, la chrétienté, la croyance et la foi, mais les réformes tant attendues ne semblent pas être sa priorité.






Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

115.Posté par xan le 31/10/2007 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne souhaite pas repondre mais c'est la une incomprehension je pense

114.Posté par mélanie le 17/04/2007 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alors moi je comprend pas pk vous vous intérésé a c truc la !! moi j'ai juste lu la premier phrase é sa me conflé déja bref c'est votr foi a+

113.Posté par hnioua le 03/04/2007 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je m adresse tout particulierment a m medhi qui et musulman et aparament egarer puisque il se proclame comme ca , que dieu te guide et te sorte de ton ingorance, de plus le coran n et pas de simple et magnifique poem imagine ou ecrits par un simple homme , mais c est la veriter emanent de ton dieu et le notre qui a transmi ca parole divine,: a notre prophet;benediction et salut sur lui ; je te conseille de lire le coran si tu la jamais fait ce qui et une chose probale et de te pose la question sur toutes les domaine si un homme quelque quil soit peut afirmer des chose comme elle son dit dans le coran il y a 1400 ans et de nos jour aussi, les plus grand scientifique du monde arabe ou non,on decouvert de no joures avec toutes la tecnologi qui nous et donnees que de t elle afirmation ne pouver venire d un simple homme mais d une divinniter autre que t on dieu et le notre a tous je prie dieu pour toi qiulle te dirige vaire le droit chemint et c est a dieu que nous retourneron tous un jour jespert que tu trouvera ce message qui tes adresser unsi qua toutes les egarer que dieu vous guide car cest lui qui guide qui il veut et egare qui il veut salame

112.Posté par sihame le 20/11/2006 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'islam né pa une religion ki entraine lé jeune dan la violence bien au contraire dan le coran c écrit de respecter lé parent de ne pa leur répondre de ne pa fumé... moi jdiré que si les gens juge san savoir c déguelasse tou simplemen!!!!

111.Posté par Tij le 29/09/2006 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Brakallahou fik ya akhi!!!!! j'en ai la chair de poule!!!!!! je loue Dieu !!!!
je te remercie encore mon frere, Qu'Allah notre seigneur, nous pardonne, nous guide et qu'il rafermisse notre foi, et fasse de nous des gens pieux!!!!!
amin

saha ftour!!!!

110.Posté par Samir le 29/09/2006 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam Tij,

Aujourd'hui je me suis rendu à la mosquée (de l'UOIF). J'ai assisté à trois conversions (ou reconversion à l'Islam). L'un d'eux disait avant il était contre l'Islam et chercher toujours quelque chose à dire contre la religion. Le Coran en main, il s'est mis à rechercher une contratiction, c'était comme un défi. Durant 2 ans, il n'a rien trouvé. Et c'est naturellement qu'il est venu à la region musulman.

Je voulais te faire partager ce beau moment.

Salam alaykum, mon frère
Samir



109.Posté par tij le 29/09/2006 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
12. Alphonse de Lamartine (écrivain et homme politique français), parlant de Mohammad (Paix sur lui): “Il a fondé une nationalité spirituelle (...), la haine des faux dieux, et la passion du Dieu un et immatériel. Ce patriotisme vengeur des profanations du ciel fut la vertu des enfants de Mahomet (les musulmans - nda); la conquête du tiers de la terre à son dogme fut son miracle, ou plutôt ce ne fut pas le miracle d'un homme, ce fut celui de la raison. L'idée de l'unité de Dieu, proclamée dans la lassitude des théogonies fabuleuses, avait en elle-même une telle vertu, qu'en faisant explosion sur ses lèvres elle incendia tous les vieux temples des idoles et alluma de ses lueurs un tiers du monde.”
“Histoire de la Turquie” 1er Tome, p.278


108.Posté par tij le 29/09/2006 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui visiteur, je ne dis mot, non je ne consent pas, je me resigne face des "bouchés" des deux oeilles que vous etes!!!!!toute les ligne plus haut pou comdaner, l'appel a ne pas generaliser, ça a changer koi? vous dites ya aps de dialogue possible, nous ne raisonnons pas,vous me disqualifier(je m'en fiche),nous sommes RATP, berf!!!!! aolrs soit, fin du Dialogue,il ne sert a rien kan le verdict est donné!!!, aller precher vos conclusions et vos certitudes sur "nous" et notre violence religieuse,notre intolernace!!!
si cela peut vous donner l'impression d'avoir eu la verité sur l'islam,si cela peut vous donner de la joie ,si cela vous rejouit alors oui je ne dis mot,alors nous sommes le mal, mais au final, ça change koi? avous votre religion (si vous en avez une) e a moi la mienne aussi horible ke vous la trouviez, je m'y plait et c mon droit!!!!!!!!!!!!!!!!!!

107.Posté par visiteur le 29/09/2006 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en ce qui me concerne je pense que Monsieur TIJ botte en touche et comme un proverbe


" qui ne dit mot consent "

106.Posté par Tij le 29/09/2006 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Roumi, on en pense rien!!!!! va jouer ailleurs qu'est ce que ça peut te faire ce qu'on pense?tu as une idée fixe, et je te le concede on est tous crimel, fanatique raciste xenophibe intolerant, terroriste fanatique sanguinair, sans pitoé sans amour, sans raison, borné idiot, ça te suffit ou j'ajoute de koi te te satisfaire?
bon va trouver d'autres personnes pour t'occuper, ici nous on parle pour avancer, par pour essentialiser les autres!!!!!!

koi kon dise ça ne changera ni ton point de vue sur nous, sur l'islam, ni ne fera avancer la situation sur le terrain, si tu te sesn interpellé, agi, va en irak, en fghanistan,va preché ta bonne parole de paix!!!!
nous nous sommes irrecuperables, ça ne ser a rtien
bougre!!!!!!!

105.Posté par roumi le 28/09/2006 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous trouvez ce texte normal en France ?

Cher André,

Bonjour.

Je suis maintenant dans une situation personnelle catastrophique. De nombreuses menaces de mort très précises m'ont été adressées, et j'ai été condamné à mort par des organisations de la mouvance al-qaïda. L'UCLAT et la DST s'en occupent, mais...je n'ai plus le droit de loger chez moi (sur les sites me condamnant à mort il y a un plan indiquant comment venir à ma maison pour me tuer, il y a ma photo, celle des lieux où je travaille, des numéros de téléphone, et l'acte de condamnation). Mais en même temps on ne me fournit pas d'endroit, je suis obligé de quêmander, deux soirs ici, deux soirs là...Je suis sous protection policière permanente. Je dois annuler toutes les conférences prévues. Et les autorités m'obligent à déménager. Je suis un SDF. Il en suit une situation financière démente, tous les frais sont à ma charge, y compris ceux eventuels d'un loyer d'un mois ou deux éloigné d'ici, de deux déménagements, de frais de notaire, etc...C'est bien triste. J'ai exercé un droit connstitutionnel, et j'en suis puni, sur le territoire même de la République. Cette affaire est aussi une attaque contre la souveraineté nationale : des lois étrangères, décidées par des fanatiques criminophiles, me punissent d'avoir exercé un droit constitutionnel français, et j'en subis, en France même, grand dommage.

Amitiés

104.Posté par roumi le 28/09/2006 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le professeur Redecker menacé de mort pour un article publié dans le Figaro

Qu'en pensez-vous ?

Merci

103.Posté par Ben le 28/09/2006 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
[Un responsable aussi haut placé et fraichement récupéré de son oubli, qui a eu des années longues pour étudier et méditer au sujet des religions et des créatures aux frais d'autrui, et qui ose parler aussi faussement et sans apprécier la portée de ses paroles, ne peut être qu'un personnage ignorant et incapable. Il suffit de le comparer à son prédécesseur. Quelle différence!
D'ailleurs dans nos lectures, nous ne retenons que ce qui s'harmonise avec notre caratère et nos idées. La citation byzantine du Pape explique bien des choses et dévoile ses arrières délabrées.
Un pontife doit être au-dessus de tout soupçon en plus il doit être savant, politicien, stratège lorsqu'il le faut.pour que sa parole ait un impact partout dans le mond, fidèle et infidèle.
Ce que propagent certains hommes d'affaires américains malintentionnés serait excusable à côté de cet orateur maladroit. La déclaration du Dr Ingrid Mattson est splendide et les doctes de l'islam ne sauraient dire mieux. Décidément cette Amérique ne renferme pas que des Bush boûchés mais également des érudits remarquables.

102.Posté par Tij le 28/09/2006 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il existe tant de pays, les plus grands pays musulmans en fait, où nulle armée musulmane n’a mis le pied: Indonésie (200 millions de musulmans), Malaisie, Inde, Afrique noire, Asie orientale, etc. Où fut l’épée?
Mieux même, il y eut une armée aussi irrésistible que barbare, les Mongols, qui a vaincu la Chine, l’Inde, une grande partie de l’Europe chrétienne, une bonne moitié des pays musulmans. Extraordinaire déferlante! Et eux, qui donc avaient pourtant connu toutes les civilisations d’alors, choisiront peu après de se convertir à l’Islam: la religion des vaincus. Soutiendra-t-on qu’eux aussi se convertirent...sous la menace du “sabre de l’Islam”? Ces “barbares”, au contact de l’Islam dont ils furent ensuite les grands défenseurs, surent se raffiner et même, au fil des siècles, laisser pour la postérité quelques uns des plus grands monuments que compte le monde aujourd’hui.
Enfin il faut aussi savoir que, pendant près de mille ans, seuls les pays musulmans ont donné refuge aux juifs persécutés partout ailleurs; que, les érudits juifs vous le diront, la plus longue période d’épanouissement de la civilisation juive fut atteinte par les juifs de...l’Espagne musulmane. Cela est vérifiable ce jour: la plupart des livres liturgiques juifs sefarades sont en hébreu espagnol (hébreu transcrit en espagnol).
Les mythes s’évanouissent au contact des faits, et au vu de ces quelques éléments historiques et ceux énoncés ci-dessus, chacun pourra aisément contrôler, puis se faire une idée su...  

101.Posté par Tij le 28/09/2006 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La illaha illala Mouhamad rassouloullah

Bon ramadan a tous!!!!!!!!

1 2 3 4 5 » ... 8