Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les arts de l’islam aux enchères à Paris

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 4 Janvier 2012



Le marché de l'art ne connaît pas la crise et l’engouement des collectionneurs pour les arts de l’islam est réel. La maison française de vente aux enchères Artcurial organise, le 9 février prochain, dans ses locaux de l’Hôtel Marcel Dassault, à Paris, une importante vente consacrée aux arts d’Orient et de l’islam, apprend-on auprès de l’Art Media Agency (AMA).

Les enchères consacrées aux arts de l’islam pourront vite s’envoler. Pour un plat islamique en verre daté du IXe-Xe siècle, 80 000 à 100 000 € sont espérés par Artcurial.

Les arts métalliques ne seront pas en reste avec un chandelier khorossan en bronze du XIIe siècle valant 35 à 40 000 € ou encore un encrier en bronze incrusté d’argent du XIIe siècle estimé entre 40 000 et 45 000 €.

Du côté des arts manuscrits, la vente proposera notamment plusieurs pages coraniques coufiques du IXe-Xe siècle, qui affichent des estimations entre 18 000 et 25 000 €.

Des pièces de l’archéologie orientale seront aussi mises en vente. Parmi les pièces phares, figure un rhyton (un vase) en argent hellénistique daté du IIIe siècle avant J.-C., en forme de corne prolongée par un buste de lion, dont le prix est estimé entre 350 000 et 450 000 €.

Ces prix sont bien élevés mais sont très loin du record des 12 millions de dollars, atteint en avril 2011 pour une page extraite du « Livre des Rois » (« Shahnameh »), réalisé dans l’atelier royal safavide (perse) entre 1520 et 1540. De telles enchères dépassent l’entendement. Parler d'indécence ne serait pas de trop ; mais la passion de l'art a-t-elle un prix ?


Lire aussi :
L’islam magnifié à travers les arts à New York
Lyon se passionne pour les arts de l'islam
Enluminures en terre d'islam
Les arts de l’islam magnifiés par les enluminures
12 millions de dollars pour une œuvre d’art islamique





Loading