Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Législatives : les Français de l’étranger ont voté à gauche

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 8 Juin 2012



La gauche arrive en tête à l’issu du premier tour des élections législatives, qui s’est déroulé à l’avance pour les Français de l’étranger du 29 mai au 3 juin. C’est surtout l’abstention qui l’emporte puisqu'ils sont peu nombreux à être allés voter : le taux d’abstention varie de 72 % à 87 % selon les circonscriptions.

Les candidats du Parti socialiste et un candidat Europe Ecologie Les Verts (EELV) soutenu par le PS arrivent largement en tête dans sept circonscriptions sur les onze attribuées aux Français de l’étranger, qui votent pour la première fois pour désigner leurs députés. Jusqu'à présent, ils étaient représentés uniquement par douze sénateurs, désignés au suffrage indirect.

Le PS arrive en première position dans la 1ère circonscription des Français de l’étranger (Canada, Etats-Unis), dans la 3e (Scandinavie, Royaume-uni, Irlande et Etats baltes), la 4e, (Benelux), la 7e (Europe centrale, orientale et Balkans), la 8e (Italie, Grèce, Turquie, Chypre, Israël), la 9e (Afrique du Nord et de l’Ouest). Sergio Coronado, le candidat EELV; arrive en tête dans la 2e circonscription des Français de l’étranger (Amérique centrale, du Sud et dans les Caraïbes).

Dans toutes ces circonscriptions, le ballotage est favorable à la gauche sauf dans la 8e circonscription qui englobe Israël, où les résidents français avaient largement plébiscité Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle.

De son côté, l’UMP décroche la première place en Espagne et au Portugal (5ème circonscription), en Suisse (6ème), en Afrique et au Moyen-Orient (10ème), en Russie, en Iran, dans le reste de l’Asie et en Océanie (11ème).

Pour Martine Aubry, ces résultats « sont très encourageants ». Ils démontrent surtout le désintérêt des électeurs pour ce scrutin. L'éloignement, les dysfonctionnements du vote électronique et la méconnaissance des enjeux sont parmi les facteurs, qui peuvent expliquer le fort taux d’abstention. Le second tour aura lieu comme en France le 17 juin.

Lire aussi :
Législatives : Candidats pour du Beur ? L’abstention, un ennemi de la diversité
Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy triomphe chez les Franco-Israéliens
Présidentielle : les Français du Golfe et d'Israël ont choisi Sarkozy




Loading