Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Le pape François met aux enchères une Lamborghini pour les chrétiens d’Orient

Rédigé par | Jeudi 16 Novembre 2017 à 17:01

           


Le pape François met aux enchères une Lamborghini pour les chrétiens d’Orient
Le souverain pontife a reçu en cadeau, mercredi 15 novembre, une Lamborghini Huracan blanche. Ce modèle unique de voiture de sport a été béni par le pape François himself, qui a apposé sa signature sur le capot, devant la présence des dirigeants du constructeur automobile.

La Lamborghini ne sera cependant pas destinée à remplacer la célèbre papamobile ; elle ne traversera donc pas la place Saint-Pierre. Le pape a annoncé qu’elle sera confié à la maison de ventes Sotheby’s pour être mise aux enchères. Sur le marché, une Lamborghini Huracan se vend autour de 200 000 euros mais la voiture du souverain pontife devrait valoir bien plus.

La somme récoltée grâce à la mise aux enchères sera reversée à des actions caritatives, en premier lieu à des projets de construction de maisons en faveur de chrétiens qui ont fui la région de Ninive, en Irak, suite aux attaques de l’Etat islamique. Il s'agira ainsi de les aider à «retrouver leurs racines et leur dignité ».

Le pape entend aussi aider une association italienne venant en aide aux victimes des réseaux de prostitution et deux autres actives en Afrique, dont le Groupe international Chirurgiens amis de la main (GICAM).

Par le passé, le papa s’était vu offrir une Harley Davidson qu’il avait aussi mis aux enchères au profit d’œuvres caritatives. Depuis son élection au titre de souverain pontife, le pape François a renoncé à de nombreux avantages en nature liés à sa fonction, dont des limousines qui avaient appartenu à ses prédécesseurs. Il se déplace aujourd’hui dans une simple Ford Focus bleue.

Lire aussi :
Pape François : « Il n’est pas juste d’identifier l’islam à la violence » (vidéo)
Le pape François rentre au Vatican avec trois familles de réfugiés musulmans
Interreligieux : Nostra Aetate, le cinquantenaire d'une déclaration d'actualité




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Miamou le 17/11/2017 22:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parce que les irakiens non chrétiens n'ont besoin de rien, c'est évident.
Ils ne sont pas victimes quant à eux et fuient juste parce qu'ils ont le désir de voir du pays.
Marre de ce sectarisme.
J'adore le pape. Je ne lui trouve généralement pas de propos discriminatoires ou sectaires. Il dit généralement des choses très humanistes. Mais là je n'aime pas. J'aurais préféré lire pour les victimes irakiennes plutôt que pour les victimes chrétiennes.