Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Politique

Le Sénat vote l'interdiction du voile intégral

Rédigé par Leïla Belghiti | Mardi 14 Septembre 2010 à 19:37

Zappé, l'avis des musulmans de France. Votée, la loi sur l'interdiction du voile intégral. Un an aura fallu pour préparer le texte et les consciences, depuis l'idée lancée en juin 2009 par le député PCF André Gerin et fort bienvenue par le gouvernement, en baisse alors de popularité.



Le Sénat vote l'interdiction du voile intégral
Après l'adoption, le 13 juillet, du projet de loi visant à interdire le port du voile intégral dans l'espace public par l'Assemblée nationale, la balle s'en fut du côté du Sénat. Il a tranché, ce mardi 14 septembre, mettant une fin magistrale aux élucubrations triomphantes du gouvernement.

Le Sénat a approuvé le texte à la quasi-unanimité des votants (246 voix pour, une contre), de nombreux parlementaires de gauche n'ayant pas souhaité prendre part au scrutin.

En préambule au débat au Sénat, la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie a estimé que « vivre la République à visage découvert » était « une question de dignité et d'égalité ». « Vivre ensemble suppose l'acceptation du regard de l'autre. Ce n'est pas une question de sécurité, de religion » mais « de respect de nos principes républicains », a poursuivi la ministre, en réaffirmant que « la France, terre de laïcité, assure le respect de toutes les religions ».

« L'ordre public social » invoqué au secours du gouvernement

Pour contrer les arguments du Conseil d'État et de la gauche, qui s'était abstenu de voter le projet de loi à l'Assemblée, le texte de loi s'appuie « sur un fondement constitutionnel », qui est « l'ordre public social », qui « exprime les valeurs fondamentales du pacte social au nom desquelles des mesures d'interdiction générales peuvent être prises », a appuyé la ministre.

« Le voile intégral dissout l'identité d'une personne dans celle d'une communauté, il exprime la volonté de mettre en œuvre une vision communautariste de la société », a-t-elle encore martelé.

Où sera-t-il interdit ?

Le voile intégral, ou niqab, sera interdit sur les « voies publiques », c'est-à-dire dans la rue, ainsi que dans les « lieux ouverts au public ou affecté à un service public ».

L'article 1 stipule que « nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage ». Exception sera faite au port du casque pour les motards ou pour la dissimulation du visage pour des « raisons de santé » ou pour des « motifs professionnels » (intervention des forces de l'ordre, travaux, etc.), des « pratiques sportives » ou lors de carnaval.

La contrevenante s'exposerait à 150 euros d'amende, auxquels pourrait s'ajouter ou se substituer un « stage de citoyenneté » (sic).

Quiconque imposerait à une femme de porter le voile intégral sera sanctionné par la lourde peine de 30 000 euros d'amende et à un an d'emprisonnement, peine doublée si la victime est mineure. Sur ce point, UMP et PS étaient d' accord.

Ces sanctions entreront en vigueur au printemps 2011, après une période de médiation. L'adoption définitive du texte de loi interdisant le port du voile intégral est une atteinte aux droits de l'homme, clament pourtant les organisations de défense des droits de l'homme.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), principal organe représentatif des musulmans, bien que s'opposant au port du voile intégral, s'était vivement opposé à la loi qui « risque de stigmatiser l'islam », alors que le port du voile intégral est un phénomène marginal qui ne concernerait que 2 000 femmes.







Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par LibreCroyant le 15/09/2010 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si j'ai bien compris, les femmes qui portent le voile facial n'auront même plus le droit de le porter dans les mosquées, car les mosquées sont des lieux ouverts au public !!!???

2.Posté par Musulman,Citoyen,Electeur,Conscient le 15/09/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Super! Ca c'est une loi qui va faire avancer la France,regler le probleme du chomage des jeunes,combler la faillitte des finances publiques,faire enfin la France dans une economie mondiale,dynamique,et sans doute conduire au plein emploi et a l' augmentation du pouvoir d'achat!

Cette histoire de burqa n'est qu'une diversion ,un faux probleme,franchement les burqa en France en 2010 ,on s'en tape!

Les deputes et senateurs n'ont ils rien de plus important a faire?

3.Posté par ledaron le 15/09/2010 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Se dénuder est une liberté,se vétir une contrainte ?
L'inversion des valeurs est la caractéristique de notre époque....

4.Posté par jamal le 16/09/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Sénat français et le Gouvernement sont dans l'incapacité de régler les problèmes de la France. beaucoup de ministres de ce gouvernement sont incompétents et pistonnés par le Grand président. Alors ils trouvent toujours leur fond de commerce : les émigrés et les étrangers (vu qu'ils n'ont pas le droit à la parole) pour taper dessus et cacher les vrais problèmes;
Qui parmi vous pourra me dire pourquoi les français qui vivent à l'étranger ne sont pas stigmatisés...il y a parmi eux des trafiquants, des voyous etc;; pourtant... NO COMMENT §
Donc en France il y a un très grand problème ....A méditer

5.Posté par Crêpe Suzette le 16/09/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'arrive pas à comprendre en quoi l'adoption de cette loi peut stigmatiser les musulmanes.
Etre stigmatisé, c'est être mis à l'écart de la majorité. Or, empêcher le port du voile c'est justement empêcher la stigmatisation de l'individu puisqu'il ne peut pas être distingué des autres. A l'inverse, porter le voile c'est se stigmatiser soi-même, c'est refuser de faire partie du peuple. Avez-vous vu des gens parler à des femmes voilées ? Non, c'est impossible puisqu'elles se mettent elles-mêmes à l'écart des autres en refusant le partage et en se positionnant d'emblée au-dessus des autres pour cause de "pureté". Comme si les femmes non voilées étaient forcément des putes.
C'est donc une contre-vérité que de prétendre que cette loi stigmatisera les musulmanes portant le voile.
Par ailleurs je trouve extrêmement désagréable d'être à côté d'une femme dont je ne vois pas le visage et qui s'affiche comme étant "supérieure" à moi ! Je rappelle que dans la République nous sommes tous égaux.








6.Posté par Musulman,Citoyen,Electeur,Conscient le 16/09/2010 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Crepe Suzette : vous avez raison,le niqab,ou voile integral est inaprprié en France et anti-social.

En fait,le niqab,ou la burqa,on s'en tape! Ce qui nous enerve c'est que le gouvernement ne fasse rien pour endiguer le chomage,en particulier le chomage des jeunes,qu'il ne prenne aucune vraie mesure pour egler les vrais problemes economiques,educatifs,sociaux,ect.... et utilise des derivatifs ou artifices comme la burqa pour distraire l'attention des francais!

7.Posté par ledaron le 16/09/2010 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Légiférer sur la croyance d'autrui au nom de la "liberté" est paradoxal.Vouloir le "bien" d'autrui malgré lui est une vision paternaliste.
La construction de la vision de l'autre est la pierre angulaire du malentendu.Cette construction fantasmée permet de ne pas entendre ce que cet autre peut dire ..Interrogeons les premières concernées !!!!!Ce déni de parole est bien commode pour légitimer l'ostracisme d'individus qui n'ont pas les mêmes référents.Se pose la question de multiplicité des pensées,doivent-elles exister ?Si non pourquoi ?
Quant à la soi disant mise à l'écart des musulmanes,ce n'est qu'un procès d'intention non étayé.La population "traditionnelle" urbaine de surcroit ne déborde pas de communication,il suffit d'observer l'individualisme ambiant et le peu d'égard des uns vis à vis des autres.N'y a -t'il pas dans la stigmatisation des musulmans une part de projection refoulée ? Faire endosser à autrui ses tares permet de ne pas se poser "trop" de questions et donc de continuer à penser en rond !!L'affichage "supérieure" ( des Musulmanes) n'est qu'un sentiment subjectif donc irrationnelle.Il est temps "crêpe Suzette" de débrancher le pathos pour appréhender le monde,le paradoxe est de constater que ceux qui se prétende héritier du "siècles des lumières" donc de la rationalité sombrer dans l'irrationnel...Serait-ce le "french paradox" ?
.