Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Chine veut décourager la pratique de l’islam au Xinjiang

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 30 Octobre 2014



Le Xinjiang est sous haute surveillance. Dans cette province ouest de la Chine, où l’islam est la religion d’une dizaine de millions de personnes, principalement de la minorité ouïgoure, les autorités entendent décourager la pratique religieuse en ordonnant aux écoles de ne plus enseigner le culte.

Les chefs d'établissement de plus de 2 000 jardins d'enfants, écoles primaires et secondaires de Kashgar se sont engagés, à la requête des autorités, à « défendre l'école contre l'infiltration de la religion », rapporte l'AFP cette semaine.

Les membres du Parti communiste chinois (PCC), les enseignants et les mineurs de moins de 18 ans sont désormaus interdits pratiquer la religion à l'école mais également à domicile. Les mineurs sont déjà interdits d'accès dans les mosquées du Xinjiang.

Le Congrès mondial ouïgour n'ont de cesse de dénoncer les atteintes à la liberté religieuse dans la région, qui viennent s’ajouter aux nombreuses exactions que subie la minorité ouïgoure depuis des décennies.

Lire aussi :
L’imam de la plus grande mosquée de Chine assassiné
Les Ouïgours commémorent les cinq ans des émeutes du Xinjiang
Chine : les Ouïgours musulmans empêchés de faire Ramadan
Chine : le calvaire des Ouïgours musulmans

Notre dossier :
En Chine, « il n’existe pas de solidarité automatique entre musulmans »
La cause des Ouïgours émeut peu la communauté internationale
Chine : les musulmans ouïgours menacés
Qui sont les Ouïgours ?