Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Société

L’équipe de France, reflet d’une diversité qui gagne et qui doit gagner toutes les sphères

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 16 Juillet 2018 à 12:00



L’équipe de France, reflet d’une diversité qui gagne et qui doit gagner toutes les sphères
Les Bleus champions du monde : ils n'étaient pas favoris mais, au bout du compte, le talent et la cohésion de cette équipe ont fini par payer. L'unité dans la diversité, une expression qui va si bien à l'équipe de France, porteuse de rêves pour une jeunesse des villes, des banlieues, des campagnes qui s'est emplie d'une fierté d'être Français lors de cette occasion historique.

Cette nouvelle étoile décrochée 20 ans après le premier sacre, c’est d'abord une victoire de la France mais c'est aussi une victoire symbolique pour l’Afrique d’où une dizaine de joueurs, pour la plupart nés en France, sont originaires. On compte pas moins de dix pays africains représentés : l'Angola pour Blaise Matuidi, le Cameroun pour Samuel Umtiti, le Congo pour Steven N'zonzi et Steve Mandanda, la Guinée pour Paul Pogba, le Mali pour N’Golo Kanté et Djibril Sidibé, le Sénégal pour Ousmane Dembélé et Benjamin Mendy, le Togo pour Corentin Tolisso.

Du côté du Maghreb, on trouve le Maroc pour Adil Rami ainsi que l'Algérie pour Nabil Fékir et Kylian MBappé, Celui qui a obtenu le trophée de meilleur jeune joueur de la Coupe du monde 2018 est également originaire du Cameroun. La Mauritanie est aussi représenté par Ousmane Dembélé.

C’est une équipe dessinée à l'image de la France, dans sa diversité non seulement ethno-culturelle, mais aussi religieuse. Oui, car les Bleus comptent aussi dans ses rangs des joueurs de confession musulmane comme Paul Pogba, N’Golo Kanté, Moussa Sissoko, Djibril Sidibé, Benjamin Mendy ou encore Nabil Fekir.

Tous Français et, peu importe les différences, la diversité représente une force, et cela doit être reconnue dans toutes les sphères de la société et non uniquement dans le monde du sport. Rien n'est gagné sur ce plan tant le racisme et les discriminations persistent en France. Mais les espoirs sont permis... si des leçons de cette parenthèse enchantée que représente la victoire des Bleus au Mondial parviennent à être apprises par les élites et les dirigeants comme du reste de la société.

Lire aussi :
« Bravo les Bleus », le message de la Grande Mosquée de Paris
Vingt ans après leur sacre, les Bleus remportent la Coupe du monde 2018 !




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par ankou le 16/07/2018 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Pas moins de dix pays africains ont en effet été représentés"
mais pour que ça fonctionne, il faut que le blanc les dirige

2.Posté par François Carmignola le 16/07/2018 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au risque de paraitre grincheux, la "diversité" dont vous parlez n'est pas pour ce qui concerne l'équipe de France une diversité à proprement parler mais une surreprésentation écrasante manifeste de l'immigration et de la religion musulmane parmi les joueurs.

On ne voit pas bien qu'elle idée générale on peut en tirer, à part bien sur sans doute considérer qu'il y a un amour et un talent pour le foot très supérieur des populations originaires d'Afrique par rapport aux populations européennes.

3.Posté par Alphonse le 17/07/2018 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
François vous etes toujours égal. Complètement barré.
Vous etes obsédé de race et d'islam. Vous etes raciste et complètement allumé.

4.Posté par Princesse le 17/07/2018 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Pour que ça fonctionne il faut que les blancs les dirige".
Je me trompe ou c'est raciste.

5.Posté par Louloute le 17/07/2018 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Collomb lui en profite pour caser un tweet qui dit approximativement, ceux qui sont sous mes ordres non pas de crampons ni de maillot mais sont des Z'héros.
Quel rapport mais quel rapport.
Lorsque monsieur Macron évoquera l'écologie il faudra répondre chomage ou bien.

6.Posté par Alphonse le 17/07/2018 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Surreprésentation écrasante et manifeste de l'immigration.
Non absolument pas.
Il y a des joueurs de diverses origines ou religions.
Dire d'un joueur d'origine togolaise qu'il est d'origine togolaise n'a rien de raciste.
Par contre dire de joueurs (ou autres professions) qu'ils sont en surreprésentation écrasante de l'immigration c'est raciste.
Soignez-vous monsieur le raciste.
Bizarrement on ne l'entend jamais dire d'un balayeur par exemple.
Lorsque les immigrés sont en bas de l'échelle ils sont de braves types, ils sont intégrés. Lorsqu'ils commencent à gagner pas mal d'argent ils deviennent visibles et dérangeants.

7.Posté par Murat le 18/07/2018 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Surreprésentation. A chaque origine une profession qui vole le travail des français. Les maçons portugais. Les plombiers polonais. Les juifs diamantaires. Les femmes de ménages bougnoules. Les joueurs de foot noirs..... Cessez de lire les torchons et de colporter leurs délires.
Il faudrait mettre les menottes aux présentateurs du JT.

8.Posté par François Carmignola le 18/07/2018 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Alphonse: votre définition du racisme mérite d'être rembarrée.

Je maintiens que l'immigration (je veux dire la part de la population issue de l'immigration) est effectivement sur-représentée (par rapport à la population française) dans l'équipe de France. De plus, l'immigration sub-saharienne est en plus sur-représentée aussi (par rapport à l'immigration elle même). Cela n'est pas du racisme, c'est de la statistique.
Par conséquent, je suis en désaccord avec l'article qui parle de "reflet" de la diversité. Ce n'est pas du tout un reflet, mais le résultat d'une sélection de sportifs sur la base de leur talent pour jouer et rien d'autre (à part Benzema, mais c'est une autre histoire).
Je ne dis pas, par ailleurs, qu'il faudrait "un blanc pour les diriger", ou que le talent pour le football serait lié à l'origine, ce qui serait, là, raciste.

9.Posté par Pastaga le 18/07/2018 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a trop de noirs en Equipe de France ça fait au moins vingt ans qu'on entend ça. Elle a était blanche puis elle a changée, il s'est mis à y avoir des noirs. Du coup les gens disent il y a des noirs. Mais bon on s'en bat les couilles qu'il puisse y avoir des noirs non!

10.Posté par Pastaga le 18/07/2018 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous etes un cas particulier François. Les français s'en battent les couilles que les joueurs puissent etre d'origine immigrée ou pas.
Ils ont fait la fete comme des fous, ils s'en tapent complètement.
Après qu'a vous ça puisse vous chagriner, ben faites vous consoler mon vieux.

11.Posté par Dudule le 18/07/2018 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les joueurs noirs bla bla bla........il y a des noirs bla bla......les noirs bla bla bla......les immigrés bla bla bla bla bla........

12.Posté par François Carmignola le 19/07/2018 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Pastaga je vous avoue m'en "battre les couilles" aussi. Mais ce n'est pas le cas de l'auteur de l'article:
"Tous Français et, peu importe les différences, la diversité représente une force, et cela doit être reconnue dans toutes les sphères de la société et non uniquement dans le monde du sport. "
Phrase qui est à la fois contradictoire et incitative par sa conclusion à ce que vous battiez les couilles. Dites le à lui, pas à moi.







Publi-information

Isla Délice et Knorr s’associent pour soutenir l'Association ANDES avec un don de 40 000 produits halal








Votre agenda