Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'Observatoire de la laïcité est lancé, le voile dans le viseur

Rédigé par La Rédaction | Lundi 8 Avril 2013



L'Observatoire de la laïcité a été lancé, lundi 8 avril, par François Hollande à l’Elysée à l'heure où l’affaire Baby Loup est dans tous les esprits. La décision de la Cour de cassation annulant le licenciement d’une salariée voilée d’une crèche privée « a soulevé la question de la définition et de l'encadrement de la laïcité dans les structures privées qui assurent une mission d'accueil des enfants », estime le chef de l’Etat.

L’Observatoire, placé sous la tutelle de Matignon, devra « émettre rapidement des propositions sur ce point » en lien « avec le Défenseur des droits et en tenant compte des consultations que le Premier ministre aura faites avec l'ensemble des groupes parlementaires », a-t-il poursuivi à ce sujet.

Le but est de « présenter un projet de loi en Conseil des ministres dans quelques mois », a précisé son entourage en espérant que « la méthode permettra de rassembler les Français ».

François Hollande a d’ailleurs assuré que le « pays a besoin d'apaisement et de clarté » et demandé aux membres de l'Observatoire « d'assurer les conditions d'un dialogue serein et constructif » sur ces questions « lourdes et complexes ». « La laïcité est avant tout un principe et de liberté et de cohésion », a-t-il martelé.

Jean-Louis Bianco, ancien ministre socialiste et ancien secrétaire général de l'Elysée, a été nommé à la présidence de l’Observatoire. La nouvelle institution regroupe une dizaine de personnes : des hauts fonctionnaires représentant les grandes administrations, des parlementaires et de personnalités qualifiées.

Parmi eux, on retrouve la sénatrice du groupe Radical de gauche Françoise Laborde, qui avait déposé la proposition de loi visant à étendre l’interdiction du port du voile pour les nounous à domicile. Une initiative que des députés de gauche ont repris à leur compte en janvier dernier. La présence de telles personnalités politiques et leurs discours n'ont vraiment pas de quoi rassurer les musulmans, qui s'opposent à toute nouvelle loi d'interdiction du voile.

Lire aussi :
Loi anti-nounous voilées : le retour
Baby Loup : la Cour de Cassation donne raison à la salariée voilée
Morale à l'école : un Observatoire de la laïcité dès 2013
Émile Poulat : « Il y a la laïcité dans les textes et la laïcité dans les têtes ! »
Jean Baubérot : « La laïcité doit être délivrée des contingences électorales »