Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Justice : Rama Yade condamnée pour diffamation

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 7 Novembre 2012



Les déboires judiciaires de Rama Rama Yade refont surface. L'ancienne étoile montante de l’UMP a été condamnée, mardi 6 novembre, pour diffamation par le tribunal correctionnel de Nanterre. Elle a écopé d’une amende de 2 000 euros, dont 1 000 euros avec sursis, pour des propos tenus sur son blog en décembre 2011, après l'annonce de sa candidature aux élections législatives.

L'élue d'opposition de Colombes (Hauts-de-Seine) devra également verser 2 000 euros au plaignant, le maire socialiste de sa ville Philippe Sarre, en réparation pour son préjudice moral. Elle accusait en effet ses opposants politiques d'utiliser « des moyens illégaux » pour la « fliquer » durant la pré-campagne des législatives.

Le tribunal a ordonné à Rama Yade de retirer le passage incriminé de son blog, dans lequel elle devra y publier pendant trois mois sur la page d'accueil un communiqué reprenant les dispositions du jugement. Elle envisage de faire appel de la décision.

Pendant longtemps appréciée au sein de l’UMP, Rama Yade avait réussi à entrer dans le gouvernement Sarkozy de 2007 à 2010. Elle quitte son parti en avril 2011, non sans histoires, pour se ranger aux côtés de Jean-Louis Borloo. Elle est aujourd’hui vice-présidente du Parti radical et membre de l'Union des démocrates et indépendants (UDI), où elle se fait très discrète.

Mais Rama Yade n'en a pas fini avec la justice. Elle fait l'objet d'une autre plainte pour diffamation, en cours d'instruction à Nanterre, également déposée par Philippe Sarre pour d'autres propos tenus sur son blog, et sera jugée en 2013 pour faux et inscription indue sur une liste électorale à Colombes.

Lire aussi :
Colombes : Rama Yade radiée des listes électorales et sans bureau de vote




Loading