Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Colombes : Rama Yade radiée des listes électorales et sans bureau de vote

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 11 Janvier 2012



Rama Yade, ancienne étoile du gouvernement sarkozyste, est dans de mauvais draps. L'ex-secrétaire d'Etat, encartée au Parti radical dirigé par Jean-Louis Borloo, s’est vu refusée la réinscription sur les listes électorales de Colombes, dans les Hauts-de-Seine, où elle endosse le rôle de conseillère municipale d'opposition. Ce refus a été prononcé sur décision de la commission de révision, qui l’avait radié mi-décembre car elle ne justifiait pas de son attache avec la ville.

Dénoncé par le maire socialiste Philippe Sarre qui l'accuse de vivre à Paris et de ne pas payer les taxes locales, Mme Yade crie au complot mais la justice ne sera pas plus tendre envers elle. Une enquête préliminaire a en effet été ouverte le 22 décembre 2011 par le parquet de Nanterre concernant l'irrégularité constatée sur sa domiciliation à Colombes. Une décision devrait être rendue rapidement.

Une bien mauvaise affaire pour la candidate aux élections législatives, qui veut briguer en juin prochain la circonscription d'Asnières-Colombes-sud, actuellement occupée par le député UMP Manuel Aeschlimann. Désormais sans bureau de vote, Mme Yade a annoncé avoir déposé un recours devant le tribunal d'instance afin de contester le refus.

Lire aussi :
Ali Soumaré diffamé, deux élus UMP condamnés




Loading














Recevez le meilleur de l'actu