Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ali Soumaré diffamé, deux élus UMP condamnés

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 11 Janvier 2012



Deux élus UMP du Val-d'Oise ont été condamnés, mardi 10 janvier, par le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation contre Ali Soumaré.

Lors de la campagne pour les élections régionales de 2010, Francis Delattre, sénateur et maire de Franconville, et Sébastien Meurant, de Saint-Leu-La-Forêt, avaient qualifié M. Soumaré, à l’époque tête de liste socialiste aux régionales, de « délinquant multirécidiviste chevronné ». Ils lui imputaient cinq affaires judiciaires sur la base de documents partiellement erronés.

« Les prévenus ont singulièrement manqué de prudence en faisant état publiquement et sans nuance d'une telle information, sans détenir une base factuelle solide et sans se livrer à la moindre vérification », indique le tribunal dans son jugement.

« C’est la justice qui, forte de son implacable impartialité, sanctionne désormais des propos faux aux relents nauséabonds et illégaux. (…) C’est confiant et enhardi que je tourne une page juridique pour mieux poursuivre nos luttes politiques pour l’égalité, contre la discrimination, contre tous les rejets de l’autre », a déclaré de son côté M. Soumaré.

Les deux élus ont respectivement écopé à une amende de 1 000 euros avec sursis. Ils devront également verser un euro de dommages et intérêts à Ali Soumaré et publier le jugement dans trois organes de presse.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu