Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Ramadan

« Je ne fais pas le Ramadan »

Rédigé par Mérième Alaoui | Lundi 13 Août 2012

Croyants ou pas, ils sont nés dans une famille musulmane, mais ne jeûnent pas. Le jeûne du Ramadan est la pratique la plus observée par les musulmans de France, ces « dé-jeûneurs » sont donc minoritaires.



« Je ne fais pas le Ramadan »
« Je ne fais plus le Ramadan depuis l’âge de 20 ans », raconte Hawa, qui en a aujourd’hui dix de plus. Cette jeune cadre dans le marketing est pourtant née dans une famille malienne très pratiquante : « J’ai suivi des cours de Coran depuis toute petite, et ce jusque l’adolescence. Mais, à l’âge de 20 ans, je me suis rendu compte que je n’étais plus en accord avec les préceptes de l’islam. Pratiquer cette religion serait donc hypocrite de ma part. »

Ainsi, Hawa ne pratique plus du tout la religion de ses parents. Mais elle ne l’avouera jamais à sa famille. « Je ne peux pas leur dire que je ne jeûne pas ! Ils m’égorgeraient ! », lâche-t-elle dans un rire. « Sérieusement, cela les tueraient. Jamais ils ne comprendraient cela ! Je préfère jouer la comédie plutôt que leur briser le cœur à jamais. Pas la peine de se disputer pour ça, nous aurons bien d’autres sujets de disputes ! », explique-t-elle tranquillement.

« Ne pas être religieux »

La jeune femme, qui vit seule, poursuit ainsi sa vie normalement lors du mois de Ramadan. Sauf lorsqu’elle sait qu’elle va rompre le jeûne en famille. « Ces jours-là, j’évite de trop manger la journée. Ainsi, j’ai faim une fois la nuit tombée, et personne ne se doute que je n’ai pas jeûné ! Si jamais je suis prise en flagrant délit le jour, j’ai une explication féminine toute trouvée… » Les proches de Hawa, musulmans ou pas, connaissent la vérité. « Je ne me cache pas en général, c’est juste pour mes parents et mes frères et sœurs. »

Tout comme la jeune femme, Adil, 37 ans, se définit comme athée. « Je n’ai jamais été sensible à la religion, surtout pas aux dogmes. Je pense qu’on peut aimer la spiritualité sans pour autant être religieux », soutient-il. Issu d’une famille d’origine kabyle, jeûner lors du Ramadan n’a jamais été demandé ni à Adil ni à ses 8 frères et sœurs. « Aujourd’hui, seules deux de mes sœurs le font dans toute ma famille », constate-t-il. Au début des années 1980, Adil mangeait dans la rue tout naturellement lors du mois de jeûne. « À notre époque, peu de monde faisait le Ramadan. Ceux qui le faisaient étaient minoritaires. »

Intolérance et incompréhension

Aujourd’hui, la tendance s’est inversée. Le Ramadan est le pilier de l’islam le plus observé par les musulmans de France. « De nos jours, je me sens gêné quand je mange devant un “muslim” ; et pourtant j’ai du répondant ! On a le droit à des remarques désobligeantes de la part de certains croyants, comme si ne pas faire le ramadan était une chose grave ! », commente Adil.

Fatiha, 35 ans, dénonce aussi cette intolérance. « On est toujours très étonné de voir un musulman ne pas jeûner. C’est l’incompréhension totale. Mais je ne permets à personne de me juger et, d’ailleurs, il n’y a rien de pire que la médisance, notamment en plein Ramadan. Dieu Seul est le plus savant. » Car si la jeune maman ne jeûne pas, elle est tout de même très croyante et pratiquante. « Je fais mes cinq prières tous les jours que Dieu fait, mais il est vrai que je ne fais pas le Ramadan... »

La raison est simple, Fatiha ne s’en sent pas capable. « Il est trop difficile pour moi d’assurer mon travail et ma vie sociale sans manger. Je n’y arrive pas », explique calmement cette agent administratif. Durant toute sa vie, Fatiha a observé le jeûne deux fois : « J’en garde pourtant un assez un bon souvenir, une grande satisfaction et un bien être unique. » Dans sa famille, tout le monde jeûne, ce qui n’a pas empêché la jeune femme d’être très franche sur sa position personnelle. « C’était normal pour moi de le dire. Cela a été très difficile pour ma famille de l’accepter. C’était compliqué jusqu’à assez récemment. Aujourd’hui, ils ont tous compris et on me laisse tranquille. »

Poursuivre son cheminement

Fatiha partage d’ailleurs les repas du soir avec les autres membres de sa famille sans aucune tension. « Ils s’y sont fait, car ils ont compris que je poursuivais à ma manière mon cheminement dans l’islam et que je m’y investissais. Cela n’avait donc rien à voir avec ma foi. » Pour la jeune maman qui se réfère régulièrement au Coran pour mieux comprendre sa religion, « la prière et la zakât sont les choses les plus importantes en islam. Mais ceux qui ne respectent pas ces préceptes primordiaux ne sont jamais montrés du doigt. Ceux qui ne jeûnent pas, oui ! ».

Fatiha déplore ce qu’elle qualifie d’« ignorance » de la part de certains musulmans. « Ceux qui connaissent leur religion doivent savoir qu’il n’y a nulle contrainte en islam. » Si Fatiha a parfois des baisses de tension et si son médecin lui a déjà déconseillé de ne pas jeûner, elle avoue n’avoir jamais fait la démarche de faire une analyse médicale précise qui lui permettrait de savoir si elle est apte à jeûner ou pas. « Je le ferai peut-être un jour… », annonce-t-elle. « Le Ramadan est un acte louable et a une signification religieuse forte. Bien sûr, j’espère le faire ! »



« Je ne fais pas le Ramadan »
Première parution de cet article dans Salamnews, n° 29, août 2011.

Lire aussi :
Ces Maghrébins qui ne jeûnent pas
Algérie : deux ans de prison ferme pour un non-jeûneur du Ramadan




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par Rachid le 19/08/2012 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam 'aleikoum wa rahmaTouLlâhi wa barakaTou

Le jeûne est un pilier de l'Islam. Sans lui, c'est tout l'édifice religieux qui se fragilise et qui est voué à la ruine. Cet article met en lumière l'intolérance des musulman face aux musulmans qui n'observent pas ce qui relève pourtant des fondamentaux de la foi musulmane. Il devrait plutôt mettre en lumière l'importance du jeûne, et rappeler aux concernés, l'égarement dans lequel ils se condamnent. J'en viens à me demander, à qui profite cet article ? Il ne sert ni à Fatiha, ni à Adil, car il ne fait que les enfoncer dans la perdition. Caresser dans le sens du poil a souvent pour effet d'attendrir les coeurs malades.

17.Posté par Altai le 18/08/2012 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens pour la premiere fois sur ce site, qui s'adresse entre guillement aux musulmans francophone.
En surfant sur ce site, je m'attend donc à juste titre,à trouver une actualité qui va dans ce sens,surtout en ce mois sacré..
A ma grande stupefaction, je tombe sur cette article JE NE FAIS PAS LE RAMADAN, une article qui banalise lcomplètement le fait de ne pas jeuner
j'y apprend donc que ne pas jeuner n'est pas si grave ???? j'y apprend aussi que la kabylie est un état ??? bien sur qu'en il sagit de parlé de non jeuneur, bizzarement qu'en il sagit de mouloud anouit ALLAH y rahmou, la on parle d'algerie.
Ce qui prone la pratique du ramadan sont evidement des ignorants, des égarés de surcroit intolerant.
Il arrive meme à nous faire sortir de leur chapeau magique une musulmane qui pratique strictement ces 5 prieres par jour, mais qui n'a pas la foi neccessaire pour la pratique du ramadan, alors qu'en theorie c'est plutot l'inverse NON ???
Pratiquer cette religion qui est l'Islam est hypocrite, par contre ne pas assumer sa non pratique est la cacher a sa famille est quand a elle preuve de courage et de resistance.
Pour une premiere visite ca fait beaucoup, conclusion circulait il n'y a rien a voir.

16.Posté par mohamed le 17/08/2012 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je ne fais pas le ramadan et je ne suis pas musulman, pourtant je m'appelle Mohamed, quel comble alors que mon père est Fqih (imam si vous préférez) et qu'il a fait 5 fois le pélerinage a la mecque (ma mère seulement deux fois).
Sinon pour le Ramadan, je trouve que c'est un acte de foi qui ne doit engager que celui ou celle qui veut le faire. Je ressens toujours de la désapprobation de la part des musulmans qui me vont manger pendant le ramadan (car je suis très typé maghrébin et j'ai une barbe de frère muzz).
mais dieu merci, je ne suis pas musulman

15.Posté par Gogo le 16/08/2012 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et qu'ils arrêtent de trouver des excuses bidons

14.Posté par Gogo le 16/08/2012 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel hymne compatissant aux hypocrites !
Qu'ils jeunent ces paresseux ...

13.Posté par najib le 16/08/2012 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je commence mon commentaire par des questions :
à t’ont le droit de choisir ou de ne pas choisir une religion, une pratique religieuse ou une philosophie de vivre ?
on tolèrent bien les convertis vers l'islam, pourquoi ne tolérant pas les convertis de l'islam ?
pourquoi on s'acharnent contre les choix différents des nôtres pour une simple raison que l'autre portent un nom proche du mien ?
est ce l'islam est si intolérant ou est ce que c'est les musulmans qui le sont devenus ?
je vous fait aussi remarquer qu'il n'y a aucun commentaire qui condamne le jeûne, les jeûneurs ou le ramadan... bonne fête

12.Posté par عرفات le 15/08/2012 05:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam alaykoum
Pour ce qui concerne miss hawa , elle a beau se cacher ou éviter de manger devant ses parents , il faut qu'elle sache qu Allah soubhanou wa taala l'épie 24/24 ,chaque souffle qu'elle émet ,chaque battement de cœur .

11.Posté par zouaoui le 14/08/2012 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonsoir ! entre Adam et Roudy il y a une marge pourquoi ne pas accepter le choix de chacun et dieu et grand c'est lui qui sait !!!!!le comportement de chacun et chacune se joue tous les jours que dieu fait je trouve très dur Adam je pense qu'il y a un manque de respect dans ses propos et la je pense aussi qu'il n'a pas le droit de juger quiconque sauf lui même ce sera un bon début la foi est en chacun de nous et je souhaite a tout le monde l’éclaircissement par la lumière de dieu dans le coeur Amine bientôt !!!!!!!!bonne fin de ramadan

10.Posté par Orlando le 14/08/2012 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Yas, nous ne sommes pas dans un pays totalitaire comme l'Algerie, ou simplement musulman. Et ici, on vit librement sa religion, ou son absence... Parlez-en aux Algériens mais aussi à plein d'autres pays.

9.Posté par sima le 14/08/2012 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam, je suis effarée de lire des commentaires tels que allah ihdihoum, car nous autres les jeuneurs, on est bien guidés, on a rien à se reprocher, et on a jamais un comportement digne des hypocrites...?! Je ne peux pas me permettre d'emettre un jugement sur qui que ce soit en sachant que je ne fais pas non plus tout ce que je devrais faire en tant que musulmane, à commencer par tenir ma langue, n'est ce pas oum adam et yas, et ce n'est certainement pas le mois pour dire des choses pareilles sur des personnes qui font ce qu'elles veulent de leurs vies, et dont le sort, finalement, nous importe peu.... Allah ihdini, c'est deja pas mal...Allah est seul savant.

8.Posté par Yas le 14/08/2012 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Orlando :

De quoi est ce que vous parlez là ? On est en France ici pas en Algérie, l'Algérie est un pays musulman avec une assemblée et une souveraineté, si ils ont voté une loi punissant de 2 ans de prison pour mangé publiquement (parce que discrètement, dans le sens commun c'est que personne ne vous a vu, ensuite je vous rappel que les femmes en menstrues, les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ne font pas le ramadan et donc ils mangent et à ma connaissance, ils ne sont pas emprisonné) durant le ramadan et bien soit ils font ce qu'ils veulent chez eux. Ensuite qui cherche à imposer quoi ici ? Fatiha se dit musulmane pratiquante et très attaché aux valeurs islamique mais elle ne fait pas le ramadan en pensant que ce n'est pas important. On lui répond que non, le ramadan est un pilier de l'islam et si elle tient à sa foi, le ramadan doit être fait car c'est une obligation religieuse et non une simple recommandation. Où est-ce qu'on impose ici ? Le principe d'une religion, c'est de suivre des rites et un dogme, si on veut y appartenir alors il faut s'y conformer. Votre raisonnement je peux le faire à l'envers : Ce qui m'indigne c'est votre volonté d'imposer à tous un comportement athée qu'on ne peux remettre en question, même à ceux qui veulent avoir simplement une vie religieuse et n'ont pas de compte à rendre à personne.

Les gens comme vous m'agacent, vous essayez d'imposez votre mécréance aux croyants quelques soit leurs religions. On est dans pays laïc ...  

7.Posté par Orlando le 14/08/2012 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez vous indigner des propos de Fatiha ou d'autres, mais ce qui indigne, vu de l'extérieur , c'est la volonté d'imposer à tous un comportement religieux qu'on ne peut remettre en question, même à ceux qui veulent avoir simplement une vie privée et n'ont de comptes à rendre à personne. 2 ans de prison ferme pour avoir mangé discrètement en Algérie, voilà qui devrait interpeler. Quel manque de tolérance ! En France, on admet différents comportements : il faudra l'expliquer aux Algériens (et à beaucoup d'autres).

6.Posté par Nina le 13/08/2012 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou alaikoum,

"Nulle contrainte en religion" ai-je envie de dire. Par contre les non-jeûneurs ne savent pas ce qu'ils perdent comme occasion pour se purifier et prouver qu'on peut maîtriser ses désirs et ses envies qui font de nous des êtres si terrestres.

On ne peut que souhaiter que ces non-jeûneurs comprennent mieux leur religion et surtout ses finalités (celles du Ramadan en particulier) afin de leur donner envie de jeûner et de saisir cette occasion unique dans l'année de s'élever un peu plus près de notre Créateur.

En tant que convertie j'ai toujours été étonnée d'entendre parler de personnes qui font le Ramadan mais ne prient pas. Quel sens donnent-elles à leur eûne sans la prière ?

Par contre je ne savais pas que certaines personnes prient sans faire le Ramadan. Je pensais que celui-ci était justement un pilier incontournable même pour les " moins pieux ". Là encore quel sens donner à ses prières si on ne se soumet pas entièrement à la volonté du Très-Haut ?

Le jeûne a un sens profond pour le musulman et je me souviens que j'ai "essayé" de jeûner pour me tester alors que je n'étais pas encore musulmane. Un jour, deux jours, trois jours puis tout le mois. Macha'Allah j'ai compris alors que j'étais prête pour franchir le pas.

Je souhaite que tous nos frères et soeurs comprennent mieux le sens de chacune des prescriptions divines car plus on en comprend le sens plus on est enclin à les respecter car tout est logique et rationnel dans notre belle religion.

Wa salam...  

5.Posté par Yas le 13/08/2012 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec Oum Adam, à celui qui a une vrai cause pour ne pas jeûner comme la maladie ou autres alors aucun reproche ne doit lui être fait. Pour les autres ce n'est que de l'hypocrisie, le ramadan fait parti des piliers de l'Islam, c'est une obligation, un devoir et non un "jeu spirituel". A ceux qui ont vendu leur foi pour la satisfaction de leurs passions alors soit, vous en rendrez compte mais à notre soeur Fatiha, elle doit avoir du courage et faire tout son possible pour faire le ramadan car au même titre que la prière et la zakat, le jeun est une obligation et en tant que musulman, on se doit de s'y soumettre.
Les gens intellectualise trop les choses. L'Islam est simple, ces préceptes sont simples, cinq piliers, cinq obligations : la foi, la prière, la zakat, le ramadan et le hajj si les conditions financière et physique sont remplis. On doit s'accrocher à ces cinq piliers jusqu'à notre dernier souffle car c'est la base, c'est ce qui fait de nous des membres de la communauté de Muhammad 'alayhi salat wa salam et c'est là une des plus grandes bénédictions qu'Allah a'zawajal nous a accordés.

4.Posté par ILYES le 13/08/2012 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Oum Adam, je vous trouve très critique vis à vis de ses non-jeuneurs, seul le tout puissant a ce droit suprême, mais nous avons une arme à nos côtés et c'est la prière, si nous ne prions pas pour eux pour les guider, rien ne se fera. Alors arrêtons de toujours être dans la critique non objective mais peut-être devrions nous nous interroger du pourquoi ils ne désirent pas jeuner, est-ce peut-être le comportement de nos pseudo-musulmans qui provoquent cela.....

1 2