Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : tags anti-mosquée en Dordogne

Rédigé par La Rédaction | Lundi 24 Février 2014



A Montpon-Ménestérol, en Dordogne, un projet de mosquée est contesté par une partie des habitants de la commune. Illustration de cette contestation : l’inscription « Vive la mosquée, merci Lotterie » a été retrouvée à plusieurs endroits de la ville, dimanche 23 février.

Clairement ironique, ces tags associent le projet de lieu de prière au maire actuel, Jean-Paul Lotterie. Ils ont été inscrits sur la maison du garde barrière, des panneaux d’entrée de ville, le foyer municipal et même sur l’église. L’édile a porté plainte auprès de la gendarmerie, regrettant « leur nature raciste et le fait qu'ils ont été orientés contre (lui) ». « L'immense majorité des Montponnais ne se conduisent pas comme cela », dit-il à à Sud Ouest..

Le projet de mosquée en question est porté par l'Association des musulmans de Montpon-Ménestérol (AMM) qui a déposé, en novembre 2013, un permis de construire, actuellement en cours d'instruction auprès des services de la Direction départementale des territoires (DDT). Certains habitants avaient déjà démontré leur opposition à ce projet en lançant une pétition.

Le bâtiment, qui fera office de lieu de culte, occupera une surface de 240 m². Plusieurs salles y seront aménagées notamment pour les « activités culturelles et sociales » de l’association, indiquait l’un de ses responsables dans une précédente édition de Sud Ouest.

Le projet porté par la communauté musulmane dans cette petite commune de 5 000 habitants est donc celui d’une salle de prière alors que ces opposants disent craindre de voir émerger une « mosquée avec un minaret ». Son futur emplacement - dans un quartier pavillonnaire - est également critiqué.

De son côté, Jean-Paul Lotterie, candidat à sa propre succession, tient à ce que tous ses administrés puissent jouir d'une liberté de culte. « Jamais on ne dira que je suis anti-musulman. Je préfère perdre une élection que mon âme », assure-t-il.

Lire aussi :
Bordeaux : 200 manifestants contre le projet de mosquée
Blois : une mosquée profanée avec de la viande de porc
Amiens : tags islamophobes devant deux mosquées
Haute-Marne : sitôt inaugurée, une mosquée profanée