Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : plus de 500 actes en Espagne en 2017, la majorité en Catalogne

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 5 Mars 2018



La mosquée de Tarragone (Catalogne) a été profanée suite aux attentats de Barcelone en août 2017.
La mosquée de Tarragone (Catalogne) a été profanée suite aux attentats de Barcelone en août 2017.
Au moins 546 actes islamophobes ont été enregistrés en Espagne en 2017. Selon un rapport publié vendredi 2 mars par la Plateforme citoyenne contre l’islamophobie (PCCI), plus de la moitié des attaques anti-musulmanes recensées (386) ont été commises par le biais des médias et d’Internet.

L’association, fondée en 2011 par le Centre culturel de Valence, le Mouvement contre l’intolérance et la Junta Islamica, souligne l'existence de nombreux messages hostiles aux musulmans provenant d'hommes politiques ainsi qu'une prolifération de « fake news » qui ont pour but d’attiser la haine contre l’islam et ses fidèles.

21 % des attaques ont ciblé des femmes tandis que 7% ont visé des mosquées et des centres islamiques du pays. L'islamophobie ne touche pas que des personnes de confession musulmane : l'association a ainsi répertorié 4 % d'attaques visant des non-musulmans.

Une majorité des actes islamophobes hors médias et Web (160) ont été recensés en Catalogne (31,8 %), province où les attentats à Barcelone et à Cambria se sont produits en août 2017. La plupart des violences (171) ont d’ailleurs été commis dans la période suivant les tragiques attaques terroristes.

L’Andalousie regroupe, quant à elle, 13,7 % des actes islamophobes, suivie par la région de Valence (12,5 %) et Madrid (10,6 %).

A titre de comparaison, la France a officiellement recensé 121 actes islamophobes en 2017 mais, après les attentats de 2015 et 2016, le bilan faisait état respectivement de 905 et 580 actes. De son côté, l'Allemagne en a enregistré près de 1 000 en 2017.

Lire aussi :
Près de 1000 actes islamophobes recensés en Allemagne en 2017
Espagne : un jeu-concours fictif organisé pour mesurer l'islamophobie (vidéo)
Espagne : après Barcelone, des mosquées profanées à Madrid, en Catalogne et en Andalousie