Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : le CFCM presse Hollande

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 8 Novembre 2012



La lutte contre l’antisémitisme, « une cause nationale » pour François Hollande. Pourquoi pas aussi l’islamophobie ?

Le chef de l’Etat avait assuré le 1er novembre à Toulouse que la France était déterminée à « combattre sans relâche l'antisémitisme » et à « le pourchasser partout », lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, en compagnie de Benjamin Netanyahu.

Préoccupés par la montée de l’islamophobie, les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM) ont été reçus, jeudi 8 novembre, à Matignon par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

« Vu la montée des actes islamophobes et du racisme anti-musulman, nous souhaitons une déclaration solennelle du président de la République, qu'il associe également les musulmans français à cette cause nationale » qu'est la lutte contre l'antisémitisme, a déclaré Abdellah Zekri, président de l'Observatoire de l'islamophobie au sein du CFCM, à l'issue de l'entretien.

« En tant que CFCM, nous avons toujours soutenu (les protestations) quand il y a des actes antisémites, nous avons toujours travaillé dans le cadre du vivre ensemble », a affirmé M. Zekri, qui souhaite que « les autres responsables religieux puissent avoir à notre égard la même démarche que nous avons à leur égard lorsqu'ils sont victimes d'actes. »

« Il faudrait que les choses cessent, on demande le respect au même titre que les autres religions », a conclu M. Zekri. Ces déclarations interviennent à l'heure où une campagne nationale contre l'islamophobie est actuellement en place, tout au long du mois de novembre, à l'initiative du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF).

Lire aussi :
« Nous sommes la Nation » : la communication du CCIF contre l'islamophobie
Pascal Boniface : « La lutte contre l’islamophobie doit être l’affaire de tous »
Mosquée de Poitiers : une nouvelle escalade dans la violence islamophobe