Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Religions

Ils sont les anti-aïd

Rédigé par Fouad Bahri | Mercredi 18 Janvier 2006 à 12:44

Ils se veulent les défenseurs de la cause animale. Ils n'aiment pas beaucoup l'aïd. Ils sont motivés et bien organisés. Leur rêve ? Convertir le monde à la foi végétarienne. Leur dernier allié en date ? L'actuel ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy. Dressons le portrait de ces mouvements partis en croisade contre "l'obscurantisme des consommateurs".



Ils sont les anti-aïd

Ils ont mangé du lion. Ils ont même pris du poil de la bête. Ces expressions communes de la langue française, les organisations de défense animale les verraient bien comme de la pure provocation, voire comme une déclaration de guerre. Et pourtant, de la Société protectrice des animaux (SPA) au mouvement Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs (OABA), en passant par la fondation Bardot (de l'ancienne actrice, Brigitte Bardot) elles leurs iraient toutes comme un gant.

Depuis longtemps, certaines de ces organisations militent pour une interdiction générale de l'égorgement des bêtes, sans étourdissement préalable. En effet, la loi française, qui interdit déjà l'égorgement des bêtes, prévoit une exception pour les abattages rituels. Sont concernés au premier chef les juifs et les musulmans. Cette exception juridique ne satisfait pas les organisations en question qui militent depuis quarante ans pour son abrogation. En tête de cortège figure Brigitte Bardot qui a fait de cette interdiction, selon ses propres mots, le combat de sa vie.








Une fatwa égyptienne

Ce combat ne date pas d'hier. Dès 1962, Brigitte Bardot se prononce, au cours de l'émission Cinq colonnes à la une , en faveur de l'étourdissement des bêtes avant leur abattage. Selon le témoignage de l'actrice française, disponible sur le site de la fondation, elle rencontre quelques jours plus tard le ministre de l'Intérieur de l'époque et lui présente quelques pistolets pour endormir le bétail. Un travail de lobbying qui aurait trouvé son aboutissement dans la loi de 1974, évoquée plus haut.

Depuis, Brigitte Bardot tente de convaincre les autorités religieuses musulmanes de renoncer à l'égorgement des bêtes, en ayant recours préalablement à l'électronarcose, méthode d'étourdissement par électrocution. Elle écrit une lettre à la Mosquée de Paris le 17 mai 1999 et finit par rencontrer son recteur le 11 février 2004. Ses efforts semblent payer. « La Mosquée de Paris partage la position de son grand Mufti de la Mosquée de Lyon qui vous avait précisé que rien ne s'opposait à l'étourdissement préalable de l'animal à condition que cet étourdissement ne porte pas atteinte au caractère vital de celui-ci. » 

Pour tenter de convaincre son public, la fondation Bardot n'hésite plus à invoquer la jurisprudence islamique et ses fatwas. Dans l'avis¹ de l'Institut suisse de droit comparé « sur l'étourdissement des animaux avant leur abattage », rédigé par le docteur en droit Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh, on peut lire une fatwa, rendue le 18 décembre 1978 par la Commission de fatwa égyptienne, qui précise : « si l'électronarcose de l'animal ou tout autre procédé d'anesthésie aide à saigner l'animal en affaiblissant sa résistance lors de la saignée, et si cette électronarcose n'a pas d'effet sur sa vie (c'est-à-dire que l'animal revient à la vie normale s'il est laissé non-saigné), il est permis de recourir à une telle électronarcose ou tout autre procédé d'anesthésie allant dans ce sens avant la saignée ; la viande de l'animal saigné de la sorte est licite. »

Or, selon l'actrice, "pour que la viande soit consommable, l'animal doit être vivant au moment de la saignée, le cœur devant continuer à battre pour évacuer le sang des artères et jugulaires tranchées. L'étourdissement n'a donc pas pour objet de provoquer la mort mais de placer l'animal dans un état d'inconscience afin de limiter sa souffrance."
Une démonstration de l'efficacité de cette méthode aurait même été organisée auprès des musulmans d'Allemagne par l'OEBA. Avec succès.

Donc, tout va bien. « Ni la Bible ou le Talmud, ni le Coran ou la Sunna de Mahomet, constituant respectivement les deux sources de droit chez les juifs et les musulmans, ne contiennent de règles contraignantes prescrivant l'abattage sans étourdissement ou interdisant la consommation de viande issue d'animaux ayant été étourdis avant la saignée. Au contraire, ces sources recommandent de réduire la souffrance des animaux autant que faire se peut. » CQFD.

Pourtant, qu'on ne s'y trompe pas. Au cas où les arguments pédagogiques de Brigitte Bardot ne suffiraient pas, tout un arsenal répressif serait mis en œuvre. Des poursuites judiciaires sont systématiquement entreprises contre tous ceux qui s'improviseraient sacrificateurs. Plusieurs éleveurs et bouchers du Gard et de la Seine-saint-Denis en ont déjà fait les frais. La fondation Bardot n'hésite plus à saisir l'Office fédérale vétérinaire suisse pour des contrôles de bêtes françaises pourtant sacrifiées en toute légalité.





Avec Sarkozy, nous avons le même langage

Le monde politique n'est pas en reste. Le ministère de l'agriculture, sensibilisé aux thèses animaphiles, est régulièrement interpellé.

Idem Place Beauvau. L'accueil fait à l'actrice, le 5 octobre dernier, est révélateur de la proximité politique du gouvernement avec le lobby animalier. Brigitte Bardot est alors reçue personnellement par Nicolas Sarkozy qui lui témoigne son soutien chaleureux. « Nous avons, avec Mr Sarkozy, le même langage… il a promis de ne pas me décevoir. »

Vice-président de la commission chargée des questions d'abattage rituel et de la viande halal au Conseil Français du culte musulman (CFCM), Khaled Bouchama confirme cette présence politique du duo OEBA-Fondation Bardot. « L'an dernier, au cours de la conférence ministérielle du CFCM avec le ministre de l'Intérieur, des membres de l'OEBA avaient été invités. Ils étaient présents pour défendre leur position sur l'étourdissement pré-sacrificiel des bêtes. »

Fort du soutien de cinquante députés, revendiqué par sa fondation, Bardot n'hésite plus à critiquer ouvertement des décisions de justice. « Les tribunaux font parfois preuve d'un laxisme déconcertant comme nous avons encore pu le constater dans cette affaire : En février 2003, lors de la fête de l'Aïd, une cinquantaine de moutons a été égorgée dans l'arrière-cour d'une ferme, à Chaponost (Rhône). Seules trois personnes, les propriétaires de la ferme qui avaient mis leurs locaux à la disposition des égorgeurs, ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel de Lyon. Mais le parquet n'a pas retenu les infractions de mauvais traitements et d'abattages clandestins…Quant au tribunal correctionnel de Lyon, le 7 novembre 2003, il a tout simplement relaxé les prévenus et débouté la FBB et la SPA de leurs demandes ! »

Cette irritation face à la justice peut se comprendre. L'actrice qui multiplie les propos xénophobes et anti-arabe a été condamnée en juin 2004 pour incitation à la haine raciale, dans son dernier livre. Un cri dans le silence.


Sa dernière attaque en règle ? Nicolas Sarkozy. Elle lui reproche sa « lâcheté » dans une lettre ouverte, et qualifie sa politique de creuse et d'inerte en la comparant à celle de Chirac.


Comme disait Pascal, il arrive souvent que, qui veut faire l'ange, fait la bête .


Lundi 16 Janvier 2006





Fouad Bahri






Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

53.Posté par Abdel mounaim le 03/03/2007 04:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As-salam moraleyckoum
Je voudrais juste dire que c'est de notre nature de manger de la viande, au cas contraire, ils faudrait arrêter dans les écoles de nous enseigner que nous somme des carnivores ou alors ils faudrait imposé aux animaux sauvage une loi interdisant de se manger eux-même, pour c'eux qu'ils croivent qui descend de l'homo-sapiens n'oublié pas qu'ils étaits carnivores et que vous étes leurs succession.
Pour les chrétiens n'oublions pas aussi que jésus(paix sur lui) c'est sacrifier pour vous pour vos pécher et que ce n'était pas un animal et heureusement que ce n'est pas devenu un rite pour vous!!!
Nous musulmans chaque année incha'allah nous devons immoler un mouton pour l'adoration de Dieu est se r'appellé de la foi qu'avait Ibrahim(paix sur lui) et Ismael(paix sur lui) envers Dieu et de se r'appellé de la situation qu'avait Ibrahim(p) pour immoler son fils ismael(p) pour Dieu, mes par miséricorde d'Allah(swt) se sacrifice est remplacer par un mouton.
Vous vous acharnez a propos de la disparition des animaux sois disant a causent des musulmans, n'oublié pas que c'est que chaque année qu'on immole un mouton et peux importe de la diminution des animaux, vous ne croyez pas que celui qu'Il les a fait vivre le pourra encore, comme on sera réssussciter au jour du jugement dernier!!!
Et pour l'histoire de l'abattoire en belgique que 3000 mouton et que certain était mal égorger ou que y avait du sang partout ou que certain égorger dans de la boue, ils ne faut pas mettre ...  

52.Posté par adel le 28/10/2006 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je trouve vraiment bizarre que des sois disant catholiques (ne se sentent visé que ceux qui le sont) developpe une haine pour combattre l islam et les musulmans, moi qui croyais que dans votre religions on avais la capacité de se controler pour pouvoir mieux polemiquer et rependre le christianisme ( cest faux , il s acharnent sur notre prophete et nous en echange on aime de plus en plus jesus (issa) et moise (moussa) . Du calme parce que de 1 les convictions d une personne ne peuvent s eradiquer par la force a moins de reproduire ce qu a fait hitler et on sais tous aujourd hui que nous musulmans habitants en france, pays sois disans laique et republique democratique (mon oeil ) n ont aucune contrainte envers l islam ni envers leur pays d origine. Aussi je m etonne d entendre ces sois disant chretiens alors que au sein meme de leur religions ils ont banni tous ce qu ils arrivait pas a faire comme le careme ou manger du poisson le vendredi, allez a l eglise bref vous vous etes entretenu avec jesus pour bannir une parti de la bible.

51.Posté par Samir le 08/10/2006 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si nous sommes devenus ce que nous sommes aujourd'hui c'est grâce à la viande. On a pu évoluer de l'état d'être primitif. Donc je n'ai rien contre les végétariens, mais avant de dire que ceux qui mangent des animaux sont des barbares, sachez que c'est notre nature. Nous sommes omnivores. L'homme n'aurait pas eu accès à un tel degré d'évolution si son alimentation était basée exclusivement sur la flore.
En ce qui concerne les musulmans, je ne voit pas pourquoi créer une telle polémique autour de leur rituel. L'animal ne souffre pas puisque, lorsque le sang s'échappe, il n'a plus aucune sensation. A condition bien sûr que l'égorgeur sache ce qu'il fait. Pour les militants anti-Aid, je vous rappelle que cette cérémonie n'a lieu qu'une fois par an. Mais on trouve du poisson, du canard, du poulet, du boeuf et j'en passe tous les jours dans les rayons des hypermarchés. Et bien au lieu de caricaturer l'Islam comme une religion de musulmans barbares sadochistes et sanguinaires, je vous invite à élargir votre horizon de contestation, comme la pratique de la chasse pour le plaisir, le gavage des volailles aux antibiotiques, l'engraissement des ovains et ovains avec de la farine animale... Par rapport à la valeur de votre combat, les pratiques de l'Islam n'ont pas à être au centre de vos efforts. Et pour ceux qui disent que les musulmans ont à se conformer à leur sensibilité, qui êtes vous pour juger et qui êtes vous pour vouloir changer les rites de plus D'un milliard de musulmans da...  

50.Posté par BENCHETOUYA le 07/10/2006 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et bien je m appercois que comme ds l accoutume on a affaire qu a des gens qui aime donner des lecons alors que ds leur propos on lis des discourts qui st contre neture xenophobes racistes et j en passe
pendant ce tps des malheureux innocents se font massacres partout ds le monde regarder au soudan par expemple
et comme d hab c est sois disant l islam qui est derriere tt ca mais comme on le dis souvent les absent ont tjs tord
saddam hussein est un socialiste jusqu a preuve du contraire pour ne citer que lui mais il a pretendu faire tt ca au non de l islam comme je le repete comme d hab

49.Posté par Aldebaran le 25/04/2006 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ravi de constater que Mme Bardot soit parti chercher une fatwa pour justifier son point de vue.

Pendant que certain s'émeuvent de l'abatage rituel d'ovin et caprin, des millions d'Homo sapiens sapiens.


Depuis l'avènement de l'Homo occidentalus et sa domination de la planête la moitié des espèces vivantes de la planête on disparu, a cause de la déprédation de celui-ci.
MAis cela n'a pas trop l'aire d'inquiété tous ces Végétori-Fachiste repus et bien pensant.

48.Posté par Driss Nicolai le 18/03/2006 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les organisations caritatives musulmanes sont des relais du terrorisme et de Al - QAIDA instauré par le terroriste soi -disant prophète Mahomet qui croupit en enfer loin de Dieu le Père de JESUS. OK

47.Posté par yseult le 30/01/2006 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Capucine, "ils" se sont des français-es et "ils" ont très bien intégrés "nos" coutumes, puisque la France pratique à très grande échelle la tuerie d'animaux. Cela signifie quoi "respecter nos sensibilités, nos croyances, nos lois" ? Les abattages rituels ne sont pas plus hors la loi que les corridas, malheureusement. Il n'y a pas "eux" et "nous", il n'y a que des gens qui vivent en France (et des millions d'animaux qui sont tués par quasiment tous les habitants).

46.Posté par Capucine le 25/01/2006 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse aux messages de Frédérique Hydulphe et de yseult

Bravo Frédérique !
C'est une honte pour notre pays (une de plus) que le gouvernement français ait accepté depuis plusieurs décennies – sans doute pour ne pas risquer déplaire à nos immigrés - de revenir à l'époque barbare des égorgements d'animaux en pleine conscience ! Quelle régression ! Et tout cela au nom de la “démocratie” ??? Quelle foutaise !

Que ceux qui souhaitent vivre sur notre territoire et se faire accepter de la population commencent par respecter notre sensibilité, nos croyances et nos lois au lieu de vouloir nous imposer les leurs !
Ainsi pourrions-nous vivre en bonne intelligence et nous enrichir de leur diversité au lieu de renier nos valeurs !

La planète est le bien commun de l’humanité et tout contrevenant à sa protection et au respect des êtres vivants, du plus petit au plus grand et quels que soient sa couleur, son rang, sa religion, devrait être sévèrement sanctionné.

Au lieu de cela nous pratiquons une démagogie de bas étage, source d’injustice qui révolte les âmes sensibles et provoque des tensions et des conflits incontournables.

Le RESPECT doit être une affaire individuelle et englober la planète toute entière, sans limite, aucune sans oublier de balayer devant notre porte... Ainsi bien des choses changeront d’elles mêmes.

45.Posté par Chantal le 21/01/2006 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi aussi j'ai vu cet article , c'est vraiment une horreur doublée d'un scandale que l'on tolère ça en Europe .C'est de plus comme le dit Nicole des sacrifices déplacés à notre époque , mais j'ai vu sur un mail ce matin même ,qu'en Iran on avait broyé le bras d'un enfant, parce qu'il avait volé du pain .Est ce que l'on peut admettre ça aussi? Quel Dieu demanderait ce geste d'horreur?

44.Posté par Nicole le 21/01/2006 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Revenons en à nos moutons.
Allah, Dieu Exalté, et ses raffinements pieux et sadiques, ça fait combien de millénaires? Le sacrifice d'Isaac (VIIe siècle) est contemporain du sacrifice d'Iphigénie (Ve siècle). Mais qui s'aviserait, au nom de notre culture classique, de renouveler le sacrifice d'Iphigénie? On le colloquerait illico dans un asile psychiatrique... flanqué de psys qui chercheraient quels spectacles de son enfance ont développé en son esprit de telles dérives. Le tout assorti d'amendes pour avoir enfreint la loi belge, si soucieuse de bannir la cruauté envers les animaux et qui ne permet pas les jeux de sang à domicile.
Récit d’un jour en l’an 2006 à Bruxelles : sur un seul site agréé, je précise un seul site à Bruxelles, 3.000 moutons égorgés .. et dans quelles conditions !
Lu dans un quotidien belge: L'Aïd-el-Kebir, s'est transformée en cauchemar, mardi (10/01/06). Les sacrificateurs peu expérimentés n'ont pu faire face aux 3.000 moutons à égorger en un jour. Des moutons à moitié égorgés tentant de fuir la gorge tranchée, d'autres décédés d'une crise cardiaque, des rivières de sang... Les policiers ont dû prêter main forte aux sacrificateurs. Excédés, certains fidèles en sont venus à menacer au couteau agents et organisateurs. D'autres ont été vus en train d'égorger eux-mêmes leur mouton sur le sol, parfois dans la boue. Bruxelles au 21e siècle.



Petit extrait d'une interview d'Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l’Egalité des chances:
Je suis végétarien...  

43.Posté par Aïssa le 20/01/2006 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yseult

"Vous en avez marre qu'on vous parle des terroristes ? "

N'était-ce pas une de vos questions ? Voir plus haut un de vos commentaires. Je vous ai répondu afin de vous démontrer que le terrorisme ne fait pas parti du vocabulaire de l'Islam.

C''est dommage pour vous d'avoir déjà oublier vos propres questions.

Bon WE également.

Aïssa

42.Posté par yseult le 20/01/2006 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aissa,

je milite déjà dans un collectif (pour une fondation, il faudrait de l'argent que je n'ai pas ;-), et quant à se faire connaître dans les médias, vous devez bien vous doutez que les journalistes ne font pas dans la nuance et qu'ils préfèrent le personnage controversé de BB à des inconnu-es qui luttent contre TOUTES les exploitations dont sont victimes les animaux. Faites une action contre la fourrure, ça pourra intéresser les gens, mais contre la viande, beaucoup moins déjà, car cela remet en cause beaucoup de choses... Manifestez contre l'aïd, c'est la même chose, cela a un côté spectaculaire (abattoirs ouverts, alors que pour filmer dans les autres, c'est bcp plus difficile) et cela alimente un vieux fond raciste. Parler de la souffrance quotidienne des animaux, bizarrement, ça intéresse moins, et le public, et les journalistes.
Bref, vous pouvez vous faire une idée des militant-es autres que BB en allant sur les liens que j'ai indiqués.

Concernant les versets que vous citez, je n'ai pas répondu car ce n'est pas cette question que je posais. Je sais bien que les musulmans ne sont pas des terroristes, je vous parlais simplement de l'image qu'en renvoit les médias justement.

bon week-end !

41.Posté par Aissa le 20/01/2006 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yseult

Enfin, une personne critique m'exposant ses sources (citations, paroles, versets), c'est rare pour la majorité des lecteurs critiquant les articles postés. Je ne peux que vous saluer et vous conseiller de créer votre propre fondation puisque BB n'est pas pour vous un bon exemple comme représentante de la cause animale.

Comme vous, je vous ai exposé mes sources : un verset explicite concernant le rejet de l'Islam face à toutes formes de violence comme le terrorisme. A cela et contrairement à moi pour vos sources, je n'ai eu aucunes réactions de votre part, vous vous êtes tu. Comment cela se fait-il ?

Enfin, j'insiste sur le fait qu'aucune citation de l'auteur de cet article décris l'ensemble des defenseurs d'Animaux comme des fachos. "Il glisse" effectivement sur BB puisque l'on ne connait qu'elle comme femme protectrice Médiatique des animaux (et aussi puisque c'est l'objet de l'article : sa rencontre avec Sarkozy). Si vous êtes autant impliqué dans cette lutte (tout en étant contre BB), créer alors votre propre fondation et faites de vous un homme médiatique. C'est un musulman mangeur de viande qui vous le conseille.

Aissa

40.Posté par Claude le 20/01/2006 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une nouvelle idée de caricature : tous les végétariens sont des terroristes anarchistes d'extrême gauche (et qui en plus défendent les humains opprimés! ils sont gonflés!). Voir ci-dessous ("trouvé sur le net").
Et en plus, il parait qu'il existe des musulmans végétariens et qu'en Inde, il y a des pauvres qui refusent de manger de la viande, même si on leur en donne, par respect pour la vie des animaux. Alors ça! Des végétariens d'extrème gauche, des musulmans et des pauvres qui ne veulent pas de viande, mais où va-t-on?! Que fait Sarkozi?! Il faudrait remettre de l'ordre dans tous cela!
Trouvé sur le net :
L'ALF, une toile d'araignée tissée par l'extrême gauche la plus radicale
Né en 1976 en Grande-Bretagne et fortement implanté aux Etats-Unis, l'ALF (Animal Liberation Front) revendique sa première action en Belgique en 1994. Selon les services policiers, l'ALF serait mêlé à une centaine d'incidents en Belgique depuis l'été dernier.
A cette époque des Quick et des McDonald's sont la cible d'incendies criminels. L'ALF revendique ces incendies: les gens doivent devenir végétariens! C'est que l'ALF n'a pas peur d'utiliser la violence pour imposer ses points de vue.
Sur son site internet, l'ARM (Animal Rights Militia), branche armée de l'ALF , propose plans et conseils pour fabriquer des bombes et savoir où et quand les placer.
Punks et anars
L'ALF cherche volontiers une certaine respectabilité auprès des associations de défense animale. Pourtant, la cause animale n'est qu'une faça...  

39.Posté par yseult le 20/01/2006 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour finir (il est tard !) sur bb :
elle a dit dans une émission (chez Drucker il y a plus d'un an ""je ne suis pas extrêmiste, je mange du poisson"
"Comme McCartney, vous interdisez-vous de porter du cuir?
BB : Non. En revanche je ne mange plus de viande depuis trente ans." (pour beaucoup de gens les poissons ne sont pas de la viande... ce sont des légumes ptê ?)
http://www.lematin.ch/nwmatinhome/nwmatinheadactu/actu_suisse/_je_veux_voir_cesser.html

concernant l'article de saphirnews, il fait clairement l'amalgame entre les défenseurs des animaux dont il parle au début (en s'en moquant bien en parlant de "convertion" et de "foi végétarienne", alors qu'il s'agit de politique et non de choix personnels), puis en glissant très rapidement sur BB, qui devient la représentante de tout le mouvement, et on finit en beauté sur son racisme. Ce n'est pas la manip ça ?

Bonne soirée (ou bonne journée) Aïssa, que votre paix intérieure bénéficie aussi aux animaux.

1 2 3 4