Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Hassen Chalghoumi exige d'un humoriste belge le retrait d'une vidéo en ligne

Rédigé par | Jeudi 28 Avril 2016 à 08:00



Hassen Chalghoumi exige d'un humoriste belge le retrait d'une vidéo en ligne
Hassen Chalghoumi, par le biais d'un avocat, a mis en demeure l’humoriste belge Abdel en vrai pour une vidéo qui moque ouvertement « l’imam de Drancy » et son niveau de français en particulier qui ne l’a pourtant jamais disqualifié des milieux politiques et médiatiques français où il est apprécié, a-t-on appris mercredi 27 avril.

Il est réclamé d’Abdel en vrai de supprimer la vidéo, publiée en mars 2015, car elle porterait « gravement atteinte à l’honneur et à la réputation » de Hassen Chalghoumi. « A défaut, j'ai le mandat de vous poursuivre devant les tribunaux, ainsi que votre site Internet qui diffuse cette vidéo », a fait savoir Maître Axel Metzker auprès de l’humoriste bruxellois.

« Je ne retirerai jamais cette vidéo », a fait savoir auprès de la RTBF Abdel en vrai. « Sauf si YouTube la retire de sa propre initiative. Mais au nom de la liberté d'expression, je ne transigerai pas. D'ailleurs, comment M. Chalghoumi peut-il me menacer de me traduire en justice pour un sketch alors que celui-ci a défendu la liberté d'expression de Charlie Hebdo après les terribles attentats du 7 janvier 2015 ? D'autant que depuis la une sur les attentats de Bruxelles, l'humour de Charlie Hebdo ne fait plus l'unanimité chez nous. »

Le jeune homme, qui déclare tout assumer, se dit prêt à aller en justice. « M. Chalghoumi dit des choses qui portent atteinte à la communauté musulmane. Je ne vois pas pourquoi je ne peux pas en parler et rire de lui. J'ai déjà ri de plein de gens. Et je n'avais jamais imaginé que j'aurais des problèmes avec M. Chalghoumi. Ce sketch est un sketch et il n'y a pas d'insultes. Et puis qui suis-je pour qu'il s'en prenne à moi ? Juste un humoriste de Bruxelles ! A ce rythme, il va devoir attaquer tous les youtubeurs qui ont ri de lui », a-t-il déclaré.

Hassen Chalghoumi avait intenté un procès en diffamation contre un vidéaste militant à l’origine d’une vidéo intitulée « Tout sur Chalgoumi, larbin du CRIF et de Sarkozy ». Un procès perdu en appel en septembre 2015 pour le président de l’Association gestionnaire de la mosquée de Drancy, en Seine-Saint-Denis.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par melen le 28/04/2016 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les accents moqués, qu'ils soient régionaux ou étrangers est l'un des arts de nombre d'humoristes.
Ils sont souvent très bien imités et très drole.
Pourquoi monsieur Chalghoumi qui s'est mis en avant médiatiquement ne pourrait-il pas etre logé à la meme enseigne que les autres.
Personnellement ce que je retiens de ce monsieur c'est son accent et rien d'autre. Le fait qu'il semble etre mal comprenant aussi. Ses réponses lorsqu'il est interrogé n'ont jamais aucun rapport avec les questions posées. Ca fait de lui un comique qui s'ignore. Les personnages les plus drole sont souvent ceux-là d'ailleurs.
S'auto proclamer représentant des français musulmans et en meme temps les ridiculiser c'est ce que certains lui reproche.
Ce que l'on peut retenir de ce monsieur aussi c'est qu'à l'entendre il serait un des seul français musulman à etre républicain si on l'écoutait.
Les reproches qui lui sont fait c'est non pas qu'il se dise humaniste, mais le fait qu'il ait l'air de prétendre que lui seul parmi les français musulmans le serait.
En bref. Tous les musulmans seraient des communautaristes. Sauf lui.
Tous les musulmans seraient des anti républicains. Sauf lui.
Ce qui lui est reproché c'est de s'etre auto proclamé représentant des français musulmans tandis que ce qu'il fait c'est de les accuser de tous les maux.

2.Posté par melen le 28/04/2016 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nombre de ceux qui parlent de liberté d'expression ne supportent pas que l'on émette des critiques à leur encontre.
Il y a quelques temps lorsque l'on prétendait ne pas etre Charlie c'est tout juste si l'on ne commettait pas un crime de lèse majesté. Dire de ce journal qu'il était un torchon était perçu comme étant criminel.
Ca c'est un peu apaisé depuis. On a le droit de dire aujourd'hui que l'on estime que c'est un torchon. Et heureusement.
Mais souvent ceux qui évoquent la liberté d'expression ne supportent pas la critique et la perçoivent comme une attaque et non une contradiction, un avis autre.
Ils ne veulent pas entendre une autre position que la leur.
Pour eux contredire est une atteinte à leur liberté d'expression.
La plus récente dont je me souvienne c'est la critique de la position de K.Daoud sur l'islam.
Des universitaires avaient dit de ces positions qu'elles étaient islamophobes. Des protestations s'étaient élevées interprétant cela comme étant une atteinte à la liberté d'expression.
Contredire, émettre un jugement, répondre à une position est pour eux une atteinte à la liberté d'expression. La moindre critique est perçue comme étant une attaque qu'ils ne supportent pas.
Monsieur Chalghoumi dit ce qu'il veut. Tout le monde dit ce qu'il veut.
Mais commencer à se dire victime dès lors que l'on est soi meme critiqué ou moqué c'est utiliser un moyen sournois et malhabile pour faire taire ce que l'on ne supporte pas d'entendre.