Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Grande-Bretagne : un imam engagé contre les crimes rejoint les forces de police à Birmingham

Rédigé par | Vendredi 28 Août 2020 à 08:00

           


Emad Choudhury, un imam de 29 ans, a décidé de rejoindre les forces de police des Midlands de l'Ouest, où il a intégré  l’unité de protection et de lutte contre les crimes à l’arme blanche. © West Midlands Police
Emad Choudhury, un imam de 29 ans, a décidé de rejoindre les forces de police des Midlands de l'Ouest, où il a intégré l’unité de protection et de lutte contre les crimes à l’arme blanche. © West Midlands Police
C’est sans doute une première dans le comté métropolitain anglais des Midlands de l’Ouest, et plus largement en Grande-Bretagne. Emad Choudhury, un imam âgé de 29 ans, a rejoint les forces de police de son district.

Avant de rejoindre la police en tant qu’officier stagiaire en 2018, Emad Choudhury a travaillé cinq ans en tant qu’imam dans la mosquée Bahu Trust à Balsall Heath, dans le quartier de Birmingham. Il a ensuite rejoint l’unité de lutte contre les crimes à l’arme blanche et la violence juvénile. Un sujet qui lui tient à cœur tant le jeune homme a constaté de dérives au sein de sa communauté.

« Trop d'enfants dont certains de mon quartier à Sparkbrook sont tués et leur vie est ruinée par des crimes à l'arme blanche. Je connais ces communautés, je vis ici et je sais comment elles fonctionnent. J'essaie d'utiliser ma proximité avec les gens d'ici pour éviter d'autres morts et d'autres chagrins », a-t-il déclaré.

Créer un pont entre les jeunes et la police

Et c’est sur le terrain que le jeune homme agit. Emad Choudhury, qui continue de conduire la prière du vendredi dans sa mosquée de quartier, utilise son influence pour éduquer les jeunes musulmans sur les dangers de la culture du gang. L’imam dirige, par ailleurs, un programme appelé « Empowering Futur » destiné à faire de la prévention auprès des plus fragiles.

De fait, il a travaillé avec un groupe d’adolescents sur une vidéo de sensibilisation traitant des impacts dévastateurs des crimes à l’arme blanche. Le policier, qui a scénarisé le court métrage, a permis aux jeunes de son quartier d’y jouer les rôles principaux. « Tout le monde est arrivé au bout du programme qui a duré quatre mois. Mais au départ, il était difficile de faire s’asseoir les jeunes dans la même pièce qu'un policier », a-t-il admis. Le travail a payé puisque la vidéo a remporté le prix pour des villes plus sûres décerné par ONU Habitat. Elle raconte l'histoire de deux femmes musulmanes affectées par un crime au couteau : l'une est la mère de la victime, l'autre est la mère du tueur.

Malgré des réticences initiales, l’agent a réussi à créer un pont entre les jeunes de son quartier et la police locale. « La plupart s’entraînent dans des clubs de boxe et ils ont demandé à plusieurs officiers de leur remettre leurs médailles à la fin de la saison. C’est tout le chemin qu’on a parcouru », s’est réjoui Emad Choudhury, pour qui « les valeurs de la police et de ma religion sont les mêmes. (...) Cela se résume à être une bonne personne, avoir un bon cœur et prendre soin des gens ».

L’officier ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : il a prévu de produire une autre vidéo qui sera diffusée dans les mosquées et les écoles. Elle fera le récit de deux amis dont le chemin se sépare lorsque l'un d'eux rejoint un gang de trafiquants de drogue. Un investissement bien reçu par les habitants et les fidèles de sa mosquée.

« En utilisant à la fois sa casquette d'imam et de policier, il est capable de représenter la police auprès de la communauté et la communauté auprès de la police », a indiqué Kamran Shezad, un des responsables de Bahu Trust. « Emad a aidé à dispenser notre travail sur les crimes violents d'un point de vue religieux. Cela a changé la vie de nombreux jeunes dans l’est de Birmingham. Il est bon de voir que la police des Midlands de l’Ouest reconnaît la position d’influence unique qu’Emad détient dans la communauté dans laquelle il est né et qu’il comprend si bien. »

Lire aussi :
Un imam, salué en héros après l’attaque d’une mosquée de Londres, décoré de l'Ordre de l'Empire britannique (vidéo)
Grande-Bretagne : un homme condamné pour l'attaque de cinq mosquées