Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Georges Ibrahim Abdallah : le préfet porte plainte contre Bagnolet

Rédigé par La Rédaction | Lundi 27 Janvier 2014



Le préfet de Seine-Saint-Denis, Philippe Galli, a décidé d'attaquer en justice le conseil municipal de Bagnolet pour avoir fait de Georges Ibrahim Abdallah, détenu depuis 30 ans en France pour complicité d'assassinat, son citoyen d'honneur, a-t-on appris samedi 25 janvier auprès du Groupe des Associations de Bagnolet (GAB).

Celui-ci dénonce une décision « dont l'initiative est clairement politique et idéologique » qui répond « aux pressions » du Parti socialiste et du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Le motif invoqué par le préfet selon lequel « Georges Ibrahim Abdallah n'a mené aucune action bénéfique pour la ville » est pour le GAB « totalement ridicule ». « De qui se moque-t-on ? Gilad Shalit, soldat de l'armée israélienne, a été fait citoyen d'honneur de Paris. Qu'a fait de "bénéfique" Gilad Shalit pour la Ville de Paris ? Le Préfet de Paris a-t-il attaqué en justice (…) ? Des préfets ont-ils interdit des stèles en hommage à l'OAS ou des places Ben Gourion ? », indique l’association.

La plainte du préfet sera examinée au Tribunal administratif de Montreuil le 30 janvier.

Lire aussi :
Bagnolet réitère son soutien à Georges Ibrahim Abdallah
Georges Ibrahim Abdallah, citoyen d’honneur de Bagnolet
La libération de Georges Ibrahim Abdallah refusée
















Votre agenda