Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Hijab and the City

Femmes entreprenantes... mais déroutantes

Rédigé par Khadija Tighanimine | Lundi 26 Octobre 2009 à 02:01

           

Ces dernières années, le schéma traditionnel de la femme, et musulmane de surcroît, a bel et bien changé : elle n’est plus celle qui attend que l’on agisse pour elle, elle n’est plus celle qui hésite à se lancer dans l’aventure et elle n’est plus celle qui attend que l’on demande sa main. Et oui, la femme musulmane d’aujourd’hui est entreprenante et démonte avec force tous les schémas classiques.



Femmes entreprenantes... mais déroutantes
Sur le plan professionnel, la femme musulmane aspire à être au top et à accéder à des postes à hautes responsabilités, même s’il lui est difficile d’y parvenir ; le spectre du patriarcat planant toujours au-dessus de sa tête, sans parler des écueils auxquels elle doit faire face.

Mère de famille, elle gère avec succès sa vie et planifie son temps à la minute près. Elle se démène avec classe : pas question que sa vie professionnelle empiète sur sa vie personnelle et vice-versa. Une wonderwoman qui réussit, malgré tout, à se ménager et à être épanouie.

Célibataire, elle fait des choix risqués et n’hésite pas à quitter un poste confortable pour enfin s’accomplir en montant son propre projet, aspirant ainsi à plus d’indépendance, plus de liberté, mais aussi dans le but de réaliser un rêve et, chemin faisant, de prouver qu’elle en est capable.

Sur le plan personnel, les conventions en prennent un coup. Fini le temps où l’on attendait sagement que le prince charmant fasse son apparition sur son blanc destrier ; on prend les devants et on assume.

Les femmes sont de plus en plus jusqu’au-boutistes, et cela se vérifie dans bien des domaines.
Ce qui les motive, ce sont ces modèles de femmes qui, grâce à leur opiniâtreté, ont réussi à entrer dans l’Histoire. Bien sûr, ce n’est pas la notoriété que l’on adule, mais c’est plutôt la ténacité de ces femmes et les changements qu’elles ont pu impulser sur le plan sociétal, mais surtout au niveau des mœurs.

On se réfère aux illustres femmes qui ont vécu autour du Prophète, aux conquérantes, à toutes celles qui ont su imposer un certain ordre féminin dans le respect des principes qui dictent leur vie de femme musulmane.

La femme musulmane occidentale souhaite réhabiliter un statut qui a périclité des siècles durant. Fini la fausse pudeur. Ce qui les anime aujourd’hui, ce sont des valeurs religieuses certes, mais qui ne sont plus entachées par les traditions étouffantes et surtout machistes.

Et c’est sur le plan du mariage que c’est révolutionnaire : on n’hésite pas à faire le premier pas, à épouser plus jeune que soi… Ce qu’elles constatent, c’est que « les hommes ne font plus d’efforts », alors c’est à elles d’en faire et de s’en donner les moyens. Néanmoins, cette attitude impressionne parfois, et laisse ces messieurs perplexes.

Les temps changent, les mentalités également. La femme musulmane d’hier n’est plus celle d’aujourd’hui. Elle investit tous les champs, brave les plus coriaces et s’impose, mais gare à vous, Mesdames, faire preuve de trop d’assurance peut faire peur.

Cela me rappelle une anecdote fort surprenante mais qui en dit long sur cette évolution : une amie s’était rendue à une rencontre hommes-femmes, organisée par une agence matrimoniale musulmane dernier cri, et dont le concept repose sur le speed dating, revu et corrigé. Le constat était ahurissant : une rangée de femmes actives ou étudiantes, brillantes, élégantes et qui savaient ce qu’elles voulaient : de vraies amazones ! Face à ces charmantes dames, des hommes déconcertés, limite confus, à la voix chevrotante, qui ne s’attendaient pas à pareille surprise.

Erreur de casting me direz-vous ? Je ne pense pas, c’est plutôt révélateur. Les mœurs changent et les femmes musulmanes suivent le mouvement. Elles sont plus sûres d’elles et savent ce qu’elles veulent : bonne nouvelle, mais attention à ne pas troubler l’équilibre des forces.


Femmes entreprenantes... mais déroutantes
En partenariat avec




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Bee le 26/10/2009 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Hijab and The City! Contente de vous retrouver sur Saphirnews!

2.Posté par sam le 26/10/2009 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et toutes ces hijab in the city créent des femmes seules et malheureuses en voulant prendre la place de l homme ....

3.Posté par Malo le 26/10/2009 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
eh eh les amazones muslima. Vous avez pris le pouvoir. Mais attention ! Pour préserver l'équilibre, il est important de faire à croire au mâle qu'il domine encore. Je sais c'est tordu. Mais on ne change pas les recettes qui marchent.

4.Posté par Saloua le 27/10/2009 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui a dit qu'il sa'gissait de prendre la palce de l'homme? On ira loin comme ainsi!!!

5.Posté par Khadija Tighanimine le 27/10/2009 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Bee : contente de te retrouver aussi !

@Sam: il ne s'agit pas de prendre la place de l'homme, mais de réhabiliter le statut de la femme qui a malheureusement dépéri avec le temps. Si l'on se réfère aux femmes du Prophète, on s'aperçoit qu'elles étaient très présentes et actives dans les champs social et politique. Il s'agit également de trouver un équilibre dans sa vie de femme, sa vie de couple. Donc pas de panique !

@Malo: Il est vrai que l'homme a de tout temps eu une place prépondérante au sein du couple parce qu'il a en charge sa famille qu'il protège, rassure. Pas question de le dominer. Ce n'est pas parce qu'une femme est ambitieuse, qu'elle devient autoritaire. Le respect et la compréhension devraient régir la vie de couple. A chacun sa place en clair!

6.Posté par Tâlib le 29/10/2009 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salamoualaykoum,

Un hommage à une femme musulmane vraiment entreprenante, qui était engagée dans le milieu social et politique, et qui appliquait ses devoirs religieux vis à vis de la pudeur qui fait partie de la foi en l'Islam ...
http://www.saphirnews.com/notes/Dresde-le-proces-de-l-assassin-de-Marwa-a-commence_b1665823.html://

Pour la censure, comme ALLAH سبحانه و تعالى nous le dit souvent dans Le Saint Coran : "Ittaqou'LLAH !"

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَلْتَنظُرْ نَفْسٌ مَّا قَدَّمَتْ لِغَدٍ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu ! Que chacun de vous songe à ce qu’il a avancé pour assurer demain son salut ! Craignez Dieu ! Dieu est parfaitement Informé de ce que vous faites.
(Sourate al-Hasr - Verset 18)

اتَّقُواْ اللّهَ وَاعْلَمُواْ أَنَّ اللّهَ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ
Craignez Dieu, et sachez qu’Il voit parfaitement ce que vous faites !
(Sourate Al-Baqara - Verset 233)

Was'slamaoualaykoum.

7.Posté par polyana le 29/10/2009 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
au moins les femmes qui ont vécu autour du Prophète savent ce que c'est le bonheur, alors que nous on reste soumis à la culture occidentale, c'est triste tout ça!! moi j aurais bien aimé être a l'époque du prophète.
ya latif oltof bina

8.Posté par kheira le 30/10/2009 11:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je tiens à remercier Saphir que je lis assidûment depuis un an déjà (tres belle découverte) d'avoir mis à l'honneur l'initiative de ces femmes et surtout de m'avoir montré un nouveau site que je ne fais que lire depuis ce début de semaine. C'est rassurant et encourageant que dans notre religion, des femmes comme celles qui sont à l'origine de hidjab and the city existent et constituent pour nous des exemples. Je suis plus sensible à leur discours que celui porté par les précédents commentateurs très passéistes et moralisateurs. C'est bien pour ca que j'ose aujour'hui laisser un commentaire sur ce site que j'apprecie énormément. Pour que certains ne viennent pas décourager des personnes comme moi qui veulent en apprendre plus sur leur belle religion. Le discours de Khadidja me parle, que celui d'un homme parlant de pudeur a tort et a travers et qui cite des vets su saint coran comme s'il s'agissait de vulgaires citations que l'on trouve sur evene.fr.

Que Dieu nous ouvre les yeux et nous éloigne de la bêtise et de la petitesse intellectuelle. Amine Ya rab !

9.Posté par Tâlib le 30/10/2009 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salamoualaykoum,

@ Kheira

Vous écrivez :[i"Je suis plus sensible à leur discours que celui porté par les précédents commentateurs très passéistes et moralisateurs."]i

(sourire) Belle exemple d'une position exprimée par écrits d'une femme super-moderne. Si vous avez une divergence d'opinions avec moi, argumentez religieusement et/ou rationnellement, mais n'ecrivez pas ainsi lorsqu'un avis différent du vôtre est exprimé ... Cela sera bien meilleur pour vous.

Vous écrivez :[i"C'est bien pour ca que j'ose aujour'hui laisser un commentaire sur ce site que j'apprecie énormément. Pour que certains ne viennent pas décourager des personnes comme moi qui veulent en apprendre plus sur leur belle religion."]i

Précisionsimportante : L'Islam ou la religion ne s'apprend pas en lisant "Hijab and the city", ni même sur "Saphirnews", les deux sites ne sont pas des enseignants, "Saphirnews" donne d'ailleurs des liens vers des centre culturels, des écoles, des cours en ligne, ... mais il n'a pas vocation d'apprendre l'Islam aux musulman(e)s, il partage des informations avec les musulman(e)s.

Suite à mes commentaires et celui d'autres intervenant(e)s, certaines femmes musulmanes seront conforter dans leurs positions de femme "super trop moderne de la balle" ignorantes certains fondements et priorités, là ou d'autres femmes musulmanes et croyantes seront interpeler, se corrigeront et s'ammélioreront dans leurs pratiques, incha'ALLAH. Je ne suis pas la pour décourager quiconque, mais pour rappeler ...  

10.Posté par chayR le 04/12/2009 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
as Salam 'alaykoum, [et non [As'salamoualaykoum,]

J'en connais un qui s'est bien fait mouché par une femme. Aussi beaux que soient les versets du Qour'an, rien ne sert de les citer mal à propos. Cela relève du psittacisme et c'est contre performant pour ceux qui défendent l'islam et les musulmans.
chayR.