Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Politique

Face au recul de l'épidémie de Covid-19 en France, voici les nouvelles mesures de déconfinement annoncées

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 28 Mai 2020 à 18:40

           

L'entrée dans la deuxième phase du déconfinement en France s'accompagne de nouvelles mesures assouplissant les restrictions instaurées pour lutter contre la propagation du Covid-19. Celles-ci ont été annoncées, jeudi 28 mai, par le gouvernement. Certaines étaient particulièrement attendues. Les voici.



Face au recul de l'épidémie de Covid-19 en France, voici les nouvelles mesures de déconfinement annoncées
Le déconfinement progressif de la France se poursuit. L'heure du bilan de la première phase du déconfinement est arrivée et, avec, de nouvelles mesures d'assouplissement des contraintes instaurées pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Face au recul de l'épidémie du Covid-19 en France constaté ces dernières semaines, des mesures ont été annoncées, jeudi 28 mai, par le Premier ministre Édouard Philippe depuis Matignon, à l'issue d'un Conseil de défense organisé plus tôt dans la journée sous l'autorité du président de la République Emmanuel Macron.

« Les résultats sont bons sur le plan sanitaire. (…) Même si nous restons prudents, les nouvelles sont plutôt bonnes » mais elles ne sont « pas suffisamment bonnes pour dire que tout redeviendrait normal. Nous devons continuer à être prudents et vigilants », a déclaré le Premier ministre en préambule, rappelant que le virus continue à circuler et que l'hôpital, « même s'il a retrouvé une sérénité, reste sous tension ».

Lire aussi : L’épidémie vue depuis la Seine-Saint-Denis : deux médecins de l’hôpital Avicenne racontent

« Nous sommes là où nous espérions nous trouver à la fin du mois de mai. (…) C'est le résultat du bon travail de tous ceux qui sont mobilisés sur l'épidémie. (...) C'est aussi le fruit de votre rigueur et de votre civisme », a-t-il indiqué. Ainsi, toutes les régions de France passent au vert, à l'exception notable de l’Ile-de-France (du fait d'une circulation active du virus dans le Val d’Oise), de Mayotte et de Guyane qui passent en orange. La surveillance y est accrue dans ces départements.

Néanmoins, « la liberté va redevenir la règle et l’interdiction l’exception », a signifié le chef du gouvernement. Ainsi, la mesure d’interdiction des déplacements de plus de 100 km de son domicile est abrogée à compter du 2 juin. En revanche, la limitation des rassemblements à 10 personnes au plus dans les lieux publics demeure en vigueur jusqu’au 22 juin et le recours au télétravail est « toujours privilégié ».

Afin d’éviter une seconde vague de l’épidémie, le gouvernement appelle également à une « vigilance maximale des personnes vulnérables » ainsi qu’au strict respect des gestes-barrières et de la distanciation physique.

Les annonces sur le volet éducation

Dans le chemin visant à « reprendre une vie presque normale », la reprise de l’école est une des préoccupations majeures des Français. « Toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leurs enfants, au moins sur une partie de la semaine », a affirmé le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

Après l’ouverture des maternelles et des écoles primaires par groupes de 15 élèves et dans le respect du protocole sanitaire, la réouverture de l’ensemble des collèges de France est validée dès le 2 juin, avec une priorité, dans les zones orange, pour l’accueil les élèves de 6e et de 5e.

L’ensemble des lycées généraux, technologiques et professionnels pourront tous rouvrir progressivement en zone verte dès le 2 juin. En revanche, en zone orange, la priorité sera donnée aux lycées professionnels où un fort taux de décrochage a été constaté. Ces établissements devront accueillir d’abord les élèves de Terminale et de CAP, qui ont « besoin de certification professionnelle ».

L’autre annonce attendue concerne l’épreuve orale du baccalauréat de français. Jean-Michel Blanquer a annoncé l’annulation de l’épreuve, qui sera validée par le contrôle continu.

Les annonces relatives aux lieux de restauration, de sports et de loisirs

La réouverture des bars, cafés et restaurants est actée pour le 2 juin en zone verte, avec des règles précises : dix personnes maximum par table avec une distance minimale d’un mètre entre chaque table et le port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements.

En zone orange, seules les terrasses des restaurants et des cafés pourront rouvrir.

La phase 2 du déconfinement est aussi synonyme du « retour progressif de la vie culturelle et sportive ». Ainsi, les parcs, jardins, plages et plans d’eau pourront ouvrir partout à partir du 2 juin, de même que les musées et monuments où le port du masque sera obligatoire.

En zone verte, la réouverture des piscines, gymnases, salles de sport, parcs de loisirs, salles de spectacles et théâtres est actée pour le 2 juin. L’Ile-de-France, Mayotte et la Guyane devront, quant à eux, attendre le 22 juin pour profiter de ces lieux de loisirs.

Les cinémas, où qu’ils soient en France, ne rouvriront sur l’ensemble du territoire qu’à partir du 22 juin.

Enfin, les discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes demeureront fermés jusqu'au 21 juin au moins.

Selon l’évolution de la situation épidémique, l’ensemble des mesures seront réévaluées d’ici au 22 juin.

Lire aussi :
Les cérémonies religieuses dans les lieux de culte autorisées mais très encadrées : ce que prévoit le décret
Dossier spécial coronavirus : retrouvez tous nos articles sur la pandémie de Covid-19