Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

En Afrique du Sud, les violences xénophobes n'épargnent pas des mosquées

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 10 Septembre 2019



La vague de violences xénophobes en Afrique du Sud continue de provoquer la désolation. Des émeutiers s’en sont dernièrement pris à deux mosquées à Johannesburg.

Après une attaque visant la mosquée Kathelong mercredi 4 septembre, la mosquée Himayatul Islam a été la cible d’une attaque au cocktail Molotov dimanche 8 septembre, alors que les fidèles se réunissaient pour la prière de l'après-midi.

Heureusement, les forces de l’ordre ont pu intervenir rapidement, évitant ainsi d’importants dégâts et des pertes de vies humaines.

Plus d’une semaine s’est écoulée depuis l’éclatement d’une vague de violences massives en Afrique du Sud. Le bilan fait état d’au moins 12 morts.

Plusieurs dizaines de commerces ont été pillés, vandalisés et détruits. Des biens appartenant à des ressortissants étrangers qui sont injustement accusés de voler le travail des Sud-Africains, de concurrence déloyale ou encore de crimes.

Face à cette tension, près de 600 Nigérians seront rapatriés prochainement, a indiqué lundi 9 septembre, le consulat nigérien en Afrique du Sud.

Lire aussi :
Afrique du Sud : les ressortissants étrangers victimes d'une grande folie xénophobe




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Mythopasmytho le 10/09/2019 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Haro sur les étrangers et les musulmans. Comme chez nous dit donc!

2.Posté par Mythopasmytho le 10/09/2019 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vive l'Afrique blanche, occidentalisée et servile. Lol.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.