Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Discriminations au travail : l’origine ethnique reste un critère

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 29 Juin 2011



Salariés et DRH n’ont pas les mêmes perceptions des discriminations. Une enquête, menée par Cegos et la chaire Management et Diversité de la Fondation Paris-Dauphine, montre que les salariés perçoivent d’abord l’âge comme critère discriminant au travail (41 %). Viennent ensuite le sexe (32 %) et enfin l’origine ethnique (28 %).

Les directeurs de ressources humaines ont une vision différente. Ils citent à 71 % l’origine ethnique comme principal facteur de discrimination au travail, puis l’âge (69 %) et enfin le sexe (68 %).

L’enquête s’intéresse également aux formes prises par les discriminations. Ainsi, elles auraient pris une forme plus insidieuse due au développement de l’arsenal juridique. 30 % des salariés déclarent ainsi avoir déjà entendu des rumeurs visant à discréditer un collègue.

Lire aussi :
Dijon : l'antenne municipale de lutte contre les discriminations fête ses deux ans
« Dites non à la discrimination » - Conseil de l’Europe
La HALDE a signé son acte de décès
Discriminations : le marché du travail gangrené par l’islamophobie




Loading