Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Des tags dont une croix gammée sur la mosquée d'Agen, Gérald Darmanin condamne

Rédigé par Saphirnews | Dimanche 26 Juillet 2020 à 19:55

           


Des tags dont une croix gammée sur la mosquée d'Agen, Gérald Darmanin condamne
Des tags ont été découverts dimanche 26 juillet sur la façade de la mosquée d’Agen. Parmi les inscriptions retrouvées, figuraient un sexe masculin, un doigt d'honneur ainsi qu'une croix gammée.

Est-ce l'oeuvre d'un individu (ou de plusieurs) habité(s) par la haine des musulmans ? « Cette croix gammée nous pose questions. Qui sait si cette ou ces personnes ont exprimé une pensée profonde ou si elles ont juste voulu voir les réactions. Le geste est de toute façon condamnable, il est vraiment insultant », a indiqué auprès de La Dépêche Messaoud Settati, président de l'Association des musulmans de l'Agenais, qui a été prévenu dans la nuit du samedi à dimanche pour constater les faits.

La préfecture du Lot-et-Garonne a fermement condamné, dimanche 26 juillet, « les dégradations et actes odieux commis sur la mosquée d'Agen » qui sont « en totale contradiction avec les valeurs de la République et la liberté des cultes ».

Gérald Darmanin, en déplacement à Saint-Etienne du Rouvray quatre ans après l’attentat qui a provoqué la mort du Père Jacques Hamel,, a également condamné « avec la plus grande fermeté » des dégradations « inacceptables ».

« Ces actes odieux sont contraires aux valeurs de la République. Soutien aux musulmans d’Agen », a signifié via Twitter le ministre de l’Intérieur.

Le maire d’Agen, Jean Dionis, a également fait part à Sud Ouest de sa « tolérance zéro pour ce genre de provocation. Au nom du conseil municipal d’Agen, je condamne fermement les auteurs de ces tags, nazis, insultants et imbéciles sur les murs de la mosquée d’Agen ».

Mise à jour : Pour le Conseil français du culte musulman (CFCM), « la lutte contre la haine est un combat de tous les instants que la République doit mener avec fermeté et détermination ». « Face à cette provocation haineuse, le CFCM exprime son soutien total et sa pleine solidarité aux fidèles et aux responsables de la mosquée et les assure de ses prières fraternelles », relaye l'instance.