Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Copé et ses pains au chocolat : le CFCM porte plainte

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 11 Octobre 2012



L'histoire du pain au chocolat de Jean-François Copé prend désormais un tournant judiciaire. Le Conseil français du Culte musulman (CFCM) a annoncé, jeudi 11 octobre, avoir déposé une plainte pour diffamation contre le prétendant à la présidence de l'UMP après ses propos sur le pain au chocolat, jugeant qu'ils alimentaient l'islamophobie et qu'ils « portent nécessairement atteinte à l'honneur et à la dignité de la communauté musulmane ».

Dans un communiqué transmis à l'AFP, Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au CFCM, a expliqué avoir pris cette initiative pour protester contre les « propos et discours diffamatoires à l'égard de tous les Français de confession musulmane » venant de l’actuel secrétaire général de l’UMP.

L'avocate mandatée par le CFCM, Me Khadija Aoudia, a indiqué avoir déposé plainte jeudi en fin de journée à Nîmes (Gard), où le parquet a expliqué ne pas en avoir encore été informé.

« Nous avons ressenti l'histoire du petit pain au chocolat de M. Copé comme une atteinte à la dignité des Français musulmans et donc une atteinte aux valeurs républicaines », affirme M. Zekri. « M. Copé se moque des valeurs républicaines qui honorent notre pays » et « nous conte l'histoire d'un pain au chocolat volé pour conserver son poste », estime-t-il.

Lire aussi :
Copé et ses pains au chocolat : face au CCIF, un partisan du FN fait son show
Islamophobie : le CCIF répond à Copé par l'humour et l'action
Copé : à cause du Ramadan, plus de pains au chocolat dans les quartiers





Loading