Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Canada : l'auteur d'une agression raciste et islamophobe sur une femme et sa fille condamné

Rédigé par Lionel Lemonier | Lundi 24 Octobre 2022 à 15:30

           


Photo : Google Street View
Photo : Google Street View
Au Canada, un homme a pris, vendredi 21 octobre, 16 mois de prison ferme assortis de deux ans de liberté surveillée pour avoir attaqué une mère et sa fille pour des motifs racistes. Le 8 décembre 2020, Richard Bradley Stevens, 43 ans, s'était adressé à deux personnes noires et musulmanes qui étaient assises dans leur voiture, à l’extérieur du centre commercial Southgate à Edmonton, dans la province de l'Alberta. Il avait hurlé des menaces racistes, brisé une vitre et déchiré le hijab des deux femmes après les avoir poussées à sortir de leur véhicule. Il a ensuite cogné sur l’une d’entre elles jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse.

Pour sa défense, l’agresseur a expliqué qu’il était à court de médicament l'aidant à lutter contre des penchants psychotiques et qu'il ne savait pas ce qu’il faisait après avoir consommé de la drogue. Mais le juge n’a pas accepté ses explications : « Je ne peux prendre ces éléments en compte parce que le prévenu a qualifié les victimes de "putains de Somalies" et a demandé à ce qu’elles quittent le pays. » De plus, a-t-il rappelé, Richard Bradley Stevens a un dossier judiciaire « bien rempli ». Le prévenu a en effet un passé criminel chargé. Il a été plusieurs fois remis en liberté surveillée et a fait la preuve de préjugés racistes à plusieurs occasions.

L’agression a engendré de lourdes conséquences sur la santé mentale de cette mère de dix enfants. Elle se sent constamment en insécurité aujourd’hui. Sa fille a aussi gardé des séquelles physiques et psychiques de l'agression. Elle a suivi une psychothérapie, ce qui l'a conduit à manquer 90 jours de travail. Par ailleurs, rapporte la chaîne locale CTV, les débats ont fait apparaitre que cette attaque a engendré une multitude d’actions similaires qui ont alimenté un climat de peur dans la communauté musulmane.

« Il n’y a aucun doute sur le fait que cette agression haineuse sur fond de racisme antimusulman a laissé d’énormes traces et fait beaucoup de mal à Edmonton et dans tout l’Alberta. C’est particulièrement vrai pour les femmes noires, pour toutes celles qui portent un hijab ou pour tous les personnes visiblement musulmanes et vulnérables, a noté au nom des plaignantes Me Dalal Souraya, l’avocate du Conseil national des musulmans canadiens (NCCM). Rien ne pourra alléger la peine que cette famille et la communauté musulmane ont enduré. Mais le jugement d’aujourd’hui est particulièrement important parce qu’il crée une jurisprudence significative pour l’avenir. »

Lire aussi :
Canada : forte hausse des crimes motivés par la haine envers les musulmans
Canada : l’islamophobie, une préoccupation répétée par Justin Trudeau au festival annuel des Ahmadis