Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Belgique : vers des cours de religion optionnels dans l’enseignement scolaire ?

Rédigé par Lionel Lemonier | Mardi 23 Novembre 2021 à 17:15

           


© École polytechnique - J.Barande
© École polytechnique - J.Barande
Chez notre voisin d’outre-Quiévrain, les programmes officiels des écoles bruxelloises et wallones comportent deux heures d’enseignement sur la philosophie et la citoyenneté (EPC) par semaine. La deuxième heure peut être consacrée à un cours de religion ou à la morale. Six parlementaires de la majorité PS, MR et Ecolo en Fédération Wallonie-Bruxelles, ont déposé, lundi 22 novembre, une proposition de résolution visant à modifier le cursus sur ces matières.

Les députés recommandent de modifier le cursus officiel pour passer à deux heures de cours obligatoires d’EPC pour tous les élèves de l’enseignement public. Cette évolution pourrait également être étendue à l’enseignement privé non confessionnel. Pour l’enseignement privé confessionnel, le texte suggère de rendre obligatoire une heure d’EPC par semaine, alors que cette matière ne fait pas l’objet d’un cours spécifique jusqu’à présent.

Les cours de religion deviendraient alors optionnels. Toutefois, soutiennent les parlementaires, les élèves ne devront pas rencontrer de difficulté pour choisir cette option afin que le droit à une éducation morale ou religieuse, prévue par la Constitution Belge, soit respecté.

Du côté de l’opposition, les démocrates indépendants (DéFI) estiment que le fait religieux, l’histoire des religions et le dialogue interconvictionnel ne doivent pas disparaître de l’école, car « la connaissance des différentes religions et grands courants de pensée, de leurs origines, pratiques, rites, ainsi qu'un dialogue et des échanges encadrés pédagogiquement entre élèves, constituent un socle indispensable à la connaissance de l'autre mais aussi un préalable indispensable à la cohésion sociale », estime Joëlle Maison, députée bruxelloise.

La proposition des parlementaires sera discutée dans quinze jours en commission Education, puis soumise au vote en séance plénière au Parlement.

Lire aussi :
Belgique : le voile autorisé dans l'enseignement supérieur en Wallonie dès la rentrée 2021
Enseignement du fait religieux : des situations variées en Europe




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.