Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Monde

Australie : un rapport inquiétant sur l'islamophobie dévoilé

Rédigé par Imane Youssfi | Mardi 11 Juillet 2017 à 13:35



Australie : un rapport inquiétant sur l'islamophobie dévoilé
Deux ans d’études et des résultats qui ont de quoi inquiéter les citoyens australiens de confession musulmane. Le Registre de l'islamophobie d’Australie (IRA) a publié lundi 10 juillet son rapport analysant les 243 actes islamophobes qui se sont produits entre septembre 2014 et décembre 2015. L’organisation a mené ses recherches avec le Centre d'études et de civilisations islamiques de l'Université Charles Sturt, situé à Auburn, dans la région de Sydney.

La visibilité des musulman-e-s, moteur de l'islamophobie

L’étude souligne que les femmes restent les principales victimes d’actes islamophobes (68,5 %) en diverses circonstances. 79,6 % d'entre les victimes portent le voile et plus de 30 % d’entres elles sont accompagnées de leurs enfants lors de l’agression.

Le Registre de l'islamophobie d’Australie a aussi établi un profil type de l’agresseur : il s’agirait principalement d’hommes seuls d’origine anglo-celte dont les ancêtres sont des colons des Iles Britanniques.

L’étude de l'IRA dévoile que près d'un acte islamophobe sur deux (48 %) interviennent dans des lieux très fréquentés et que, dans 75 % des cas, personne n’intervient pour défendre la (ou les) victime(s). Parmi ces attaques, 31,8 % ont été signalées à la police et seulement un tiers d’entres elles ont été enregistrées.

Les actes antimusulmans sont plus fréquents lorsque des événements tragiques liés au terrorisme se produisent comme la prise d’otage dans un café à Sydney en décembre 2014 ou encore les attentats de novembre 2015 à Paris. Cependant, ce sont l'existence et la visibilité des musulmans qui sont les principales moteurs de l'islamophobie selon l'enquête. L'IRA a été crée en septembre 2014 afin de recenser les actes antimusulmans à travers le pays.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Melen le 11/07/2017 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les associations font des rapports, mais chez nous par exemple l'Etat ne reconnaît pas l'islamophobie comme étant un racisme.
Il estime que l'islamophobie n'existe pas.
Pour lui musulman égale Arabe et il n'y a pas de spécificité au racisme anti musulman.
Il dit lutter contre le racisme et l'antisémitisme et met le racisme anti musulman avec le racisme anti Arabe.
Il reconnaît la spécificité du racisme anti juif et met tous les autres racismes ensembles.
Les autres racismes n'auraient pas de spécificité. Il n'y aurait pas de spécificité quant à la négrophobie. Pour les asiatiques non plus, pour les Roms pas davantage.

2.Posté par Leroy le 12/07/2017 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'islamophobie est le droit de critiquer l'islam, religion qui est critiquable comme toutes autres religions.
La religion la plus persécutée dans le monde est le christianisme, et ce principalement dans les pays musulmans. On parle alors de christianophobie :

http://www.slate.fr/story/93959/christianisme

http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/les-dix-pays-ou-les-chretiens-sont-en-grand-danger-08-02-2016-5267_118.php

3.Posté par Melen le 12/07/2017 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sacré Leroy.

4.Posté par François CARMIGNOLA le 17/07/2017 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'abord, le terme "islamophobie" est essentiellement un slogan utilisé par les propagandistes d'un islam politique communautariste qui veut mettre la main sur l'immigration connotée "musulmane" en Occident.

Ensuite, comme il est dit ici:
"Cependant, ce sont l'existence et la visibilité des musulmans qui sont les principales moteurs de l'islamophobie selon l'enquête. "

Une suggestion: l'intégration de personnes d'origine musulmane en Occident pourrait elle passer par la cessation de la revendication identitaire portée par une religion autoritaire imposant des pratiques visibles de mise à l'écart de soi?

5.Posté par Leroy le 17/07/2017 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Melen, l'islamophobie n'est pas un racisme mais une critique de cette religion violente, ou l'on parle souvent d'égorgement. Ca doit être une obsession dans cette religion. Et c'est une religion qui s'est répandue de façon fulgurante par le pillage et la guerre.

Savez-vous que les mécréants dont je fais partie ne peuvent pas visiter les "Lieux Saints" ? Avant, c'était mortel...

Où sont passés les juifs et chrétiens qui vivaient en Arabie, avant que ce bon Mahomet n'ait des visions à psychanalyser ?

Et les femmes ? Alors que Khadija était sa chef et l'a demandé en mariage.

Après ça : rideau !

6.Posté par Garou le 19/07/2017 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je te félicite c’est bien d’avoir fait ce blog
merci beaucoup


voyance en ligne gratuit