Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

Animateurs suspendus pour Ramadan à Gennevilliers : une peur de l’islam ?

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Jeudi 2 Août 2012 à 00:00

           

Virés pour avoir jeûné ? La décision prise par la municipalité de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a suscité incompréhension et indignation chez les musulmans. Le premier jour du Ramadan, vendredi 20 juillet, celle-ci avait décidé de suspendre quatre animateurs de colonie de vacances qui avaient effectué le jeûne durant leurs heures de travail. Même si la municipalité a finalement fait marche arrière en décidant de laisser jeûner les animateurs durant le Ramadan, cet épisode symbolise une cassure plus profonde entre la mairie communiste et les jeunes de ses quartiers issus de l’immigration.



Animateurs suspendus pour Ramadan à Gennevilliers : une peur de l’islam ?
Partis pour encadrer des enfants, lors d’un séjour sportif dans les Landes, Samir, Moussa, Nassim et Mehdy, ont été suspendus par leur employeur, la mairie de Gennevilliers. Avoir observé le jeûne leur aura coûté leur place.

En effet, le premier jour du Ramadan, après avoir appris qu’ils jeûnaient, leur responsable a décidé de les suspendre de leur fonction, en brandissant l’article 6 de leur contrat de travail qui stipule l’obligation de se restaurer et de s’hydrater.

Ils «  n'ont pas respecté, en cours de séjour, les obligations de leur contrat de travail, pouvant ainsi mettre en cause la sécurité physique des enfants dont ils avaient la responsabilité», avait justifié la mairie dans un communiqué.

Interdiction de jeûner

« Ce défaut d'alimentation et d'hydratation pouvait conduire ces agents à ne plus être en pleine possession des moyens requis pour assurer le bon déroulement et la sécurité des activités du séjour, ainsi que la sécurité physique des enfants dont ils avaient la charge », avait jugé la municipalité.
Elle rappelait d’ailleurs que l'article 6 de leur contrat avait été mis en place après l’accident d’une animatrice qui avait jeûné, il y a trois ans. Au volant d’un véhicule, elle avait eu un malaise et deux enfants avaient été blessés, rapporte la mairie.

Une fausse excuse pour Me Mohand Yanat, l’avocat des animateurs suspendus qui avaient l’intention de porter l’affaire en justice. « On a déguisé les choses. Ce n'est pas l'état de santé qui dérange mais le fait de pratiquer le ramadan », a-t-il jugé.

La communauté musulmane aussi s’est sentie, une fois de plus, visée par une décision discriminante apprise par voie de presse le 30 juillet. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait même envisagé de porter plainte pour discrimination contre la mairie dénonçant comme la Grande Mosquée de Paris, une atteinte à la liberté religieuse.

Un débat ouvert

Face à ce tollé, le maire communiste Jacques Bourgoin a décidé le 31 juillet de faire marche arrière. La municipalité, qui ne souhaite plus communiquer sur cette affaire, indique dans un communiqué « ne pas imposer l’application de l’article incriminé du contrat de travail sur le mois d’août » « pour apaiser le débat ». Les animateurs qui souhaitent jeûner pendant le mois du Ramadan peuvent donc le faire sans craindre une sanction.

Mais, en parallèle, la mairie indique vouloir « renforcer la visite régulière de ses centres de vacances » et remettre la question du jeûne des animateurs au cœur du débat à la rentrée.

« Depuis deux jours, cette décision est sujette à incompréhension. Elle est par ailleurs l’otage soit de manœuvres politiciennes, soit d’interprétations religieuses que nous ne souhaitons pas. (…) Nous subissons de façon injuste des polémiques totalement éloignées de nos convictions antiracistes et de notre engagement contre les discriminations », déplore-t-elle également.

Les enfants d’immigrés marginalisés

Cette décision reste purement discriminante pour les musulmans. La mairie de Gennevilliers avait d’ailleurs obtenu le soutien du Front national, heureux qu’une ville se positionne clairement contre les pratiques religieuses musulmanes.

Cet épisode risque, par ailleurs, de creuser un fossé encore plus large entre la municipalité de Gennevilliers et sa population issue de l’immigration. Dans son ouvrage La Gauche et les Cités : enquête sur un rendez-vous manqué (La Dispute, 2003), Olivier Masclet,actuellement maître de conférences en sociologie à l'université Paris Descartes, relève déjà une fracture entre ces deux mondes.

A l'issue d’une enquête d’une dizaine d’années menée dans les quartiers de la ville, il constate que les bénévoles associatifs, fils et filles d’immigrés, ne se sentent pas reconnus par les élus communistes de Gennevilliers. Marginalisés par la municipalité, ces derniers n’ont pu être intégrés dans le paysage politique. Aucune place ne leur a été donnée.

« Les élus de Gennevilliers, et avec eux de nombreux autres élus socialistes ou communistes, ont été conduits à se méfier des enfants d’immigrés algériens et marocains en raison de toutes les représentations sociales qui ont contribué à particulariser ces jeunes », indique Olivier Masclet dans un texte communiqué lors d’une rencontre-débat organisée par le Centre de ressources politiques de la ville en Essonne, en 2004.

L'islam instrumentalisé ?

Aujourd’hui, la méfiance envers les jeunes issus de l’immigration semblerait toujours de mise à Gennevilliers. Mais l’histoire des quatre animateurs fait penser qu’elle s’est déplacée plus particulièrement sur les musulmans.

Il est vrai que, de nos jours, certains politiciens de gauche, à l’image de la sénatrice Françoise Laborde, membre du Parti radical de gauche (PRG), à l’origine de la loi interdisant le port du voile aux nounous, n’hésitent pas à surfer sur une laïcité rigoriste… aux dépens des musulmans.

Incompréhensible pour une gauche qui défend des valeurs de tolérance d’autant plus que les musulmans votent en majorité pour elle.

Pour protester contre une stigmatisation de plus, la communauté musulmane s’organise. Une manifestation et la rupture du jeûne devant la mairie de Gennevilliers sont prévues samedi 4 août.





Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par sunny le 02/08/2012 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous pouvez critiquer Danielle, qui vous en empêchera ?
Mais vous pouvez prévoir dans vos objectifs de développement personnels : essayer de vivre sereinement dans un monde qui n'est pas fait que pour moi seule.


26.Posté par Bordet Danielle le 02/08/2012 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Larbi 15
Si, si justement ce sont des arguments de poids : la charia, la situation des femmes en terre d'islam, la lapidation! Votre ramadan fait partie de la charia et nous sommes très nombreux à ne pas en vouloir. Vous lâchez le "gros" mot d'islamophobe comme une invective! Et bien moi je revendique le droit de critiquer une religion envahissante qui, par ses préceptes politiques, est en train de saper nos lois républicaines. Je n'ai aucune haine, c'est votre dogme qui promeut la haine (nombreuses sourates, hadiths, fatwas, etc) et si votre jouissance est d'avoir le cerveau lavé par d'indigents préceptes, libre à vous, mais ne cherchez pas à nous l'imposer.

25.Posté par sunny le 02/08/2012 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à mcm
vous n'êtes pas sans savoir que les préceptes que nous suivons ne sont pas réalisés dans un but diététique (ni moderne ni ancienne). cet argument n'a aucune espèce de sens.

Même si vous n'avez pas le sens du "sacré", comprenez juste qu'il y a qq milliards d'êtres humains qui vivent avec vous, autour de vous, pour qui c'est fondamental et vital.

24.Posté par sunny le 02/08/2012 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Ikon
Je n'avais pas l'intention de changer l'opinion de quiconque ici. ça m'attriste juste pour cette pauvre France, repliée sur elle-même et le cœur desséché par la peur.

23.Posté par mcm le 02/08/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Larbi,

Mahométan , vous revenez en arrière avec ce mot au temps des croisé, qui me semble bizarre qu'un ex musulman utilise.


Me soupçonner de battre croisade vous permet d'exprimer une christianophobie à peine masquée tout en vous plaignant de l'islamophobie.

A propos de retour en arrière, substituer aux lois de la diététique moderne des préceptes vieux de plusieurs siècles vous semble une avancée ?

22.Posté par lkon le 02/08/2012 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sunny, laisse tomber, quelque soient tes raisons et tout ce que tu dira, il ne vont jamais baisser la garde, ils sont deja voilé, donc moi je met fin a cette histoire, ce rien que de nimporte koi

21.Posté par sunny le 02/08/2012 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
de quoi vous avez peur en fait ? c'est la seule vue de qqun de différent qui vous met dans cet état d'angoisse ?

20.Posté par sunny le 02/08/2012 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ mcm
Je prends 3 repas, pas dans les rythmes habituels, c'est vrai, mais bien 3 :)
Et je travaille normalement. Boulot qui demande de la concentration, je suis aussi efficace que d'habitude, je tiens mes délais, je suis bien là. Le corps s'adapte vous savez. Enfin bref.

Il faut voir si cette clause dans le contrat (obliger de s'alimenter et de boire) est valide juridiquement parlant (il faudra alors définir les horaires et quantités sans doute). Si c'est valable, alors oui, signer un contrat et ne pas le respecter c'est mal. C'est interdit dans notre religion d'ailleurs (on a l'obligation d'être honnête et de d'honorer nos engagements).

Faut s'en remettre à la justice, tout simplement.

19.Posté par larbi le 02/08/2012 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mcm : Cette justification d'une infraction par une autre, argument classique mahométan est d'une grande perversité.

Mahométan , vous revenez en arrière avec ce mot au temps des croisé, qui me semble bizarre qu'un ex musulman utilise. J'ai l'impression d'écouter RADIO COURTOISIE

18.Posté par lkon le 02/08/2012 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hum l'islam, cette religion n'aura jamais la paix, dites moi sincerement est-ce que c'est en france seule qu'il ya des gardes enfants ou des animateurs si vous voulez, soyons honnette l'article 6 pourait au moin dire ce ci:
tout animateur doit bien manger et s'hydrater a l'exception des musulmans en periode de ramadan, ceci dit pour la parfaite harmonie tout musulman doit se denoncer s'il se sent incapable d'animer. moi je suis en Afrique et je sais qu'en europe il y a la rotation dans n'importe quel boulot ou job.
ecoutez pour ce qui par de laïcité de la France je vous en pris ne nous voilons pas la face, la france agit en sa faveur, c'est un cas générale.
le jeûne ne freine en aucun cas les activités, il ya des forgerons musulmans, des cultuvateurs musulmans, mon frère est taximan et musulman, des Zman musulmans, aucune de ses personnes n'a jamais cessé son boulot pour raison ramadan. Alors vous faites ce que vous voulez it is up to you je parle cette mairie et ceux qui pensent aussi comme cela

17.Posté par sunny le 02/08/2012 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ceci dit je serai la première à être vigilante si je doute que la personne à qui je confie mes enfants est en pleine possession de ses moyens. Mais sans a priori. S'il y a des éléments qui m'inquiètent, là oui j'agis. Mais pas juste sur une idée fondée sur la peur "ah cette nounou est végétarienne, au secours !!!" .

16.Posté par mcm le 02/08/2012 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Sunny

l'Ordre Républicain mis à mal par les animateurs d'une colonie de vacances qui ont sauté un repas. On aura tout entendu.


Déjà 3 repas sont sautés : petit-déjeuner, déjeuner et diner sont remplacé par un repas nocturne, sans compter la privation d'eau.

Mais trêve de digressions, ce contrat de travail a bien été signé par les animateurs ? Alors s'ils n'en respectent pas les clauses, c'est une faute professionnelle.

La moindre des moralités exige de tenir des engagements pris par écrit, alors je m'étonne que des parangons de la morale n'en aient pas un échantillon sur eux.

15.Posté par larbi le 02/08/2012 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bordet danielle, Superbe quand on a pas d'argument on ressort tout le temps les même arguments qui doivent décrire le dangereux 'islam, "charia", "femme violenté et soumise", "lapidation"....Parfait lexique de l'islamophobe. Mais dieu merci on est au dessus de tout ca. Par pitié arrêter un peu, combien de journaliste tv, à court d'argument nous ressortent ces clichés. Réflichissez, pourquoi l'islam progresse ? laisser un peu de coté votre haine, on s'en fout que vous vous détester l'islam.

14.Posté par sunny le 02/08/2012 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'Ordre Républicain mis à mal par les animateurs d'une colonie de vacances qui ont sauté un repas. On aura tout entendu.




13.Posté par mcm le 02/08/2012 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Larbi,


Toujours des commentaires d'islamophobe, que connaissez vous réellement a l'islam, à part ce que les médias vous montrent.

Je suis ex-musulman aussi votre classique reproche d'ignorance est caduque.
Toutefois votre accusation d'islamophobie est fondée.

Une conviction est au dessus de tout, vous ne pouvez empecher quelqu'un qui est convaincu de jeûner.

C'est exactement ce que je vous reproche de substituer aux lois républicaines vos convictions.

Quelle mal y a t'il qu'un animateur jeune ? On aurait préférer que ces animateurs soient alcoolisés ?

Une conductrice de bus qui jeûnait a blessé deux enfants e prenant un malaise.
Les animateurs alcoolisés sont sanctionnés.
Cette justification d'une infraction par une autre, argument classique mahométan est d'une grande perversité.

1 2 3 4 5