Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Psycho

Angélique : « Convertie, je me suis mariée vite. Depuis, c’est l’enfer »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 15 Mai 2019



Angélique : « Convertie, je me suis mariée vite. Depuis, c’est l’enfer »
Je vous écris car je suis perdue.

Je me suis convertie à l’islam il y a deux ans. Un mois après ma conversion, j’ai rencontré Marwan. Il m’a aidé à mieux comprendre la religion.

Six mois après, nous nous sommes mariés. Depuis, il est devenu très distant. Nous avons eu deux relations intimes en un an de mariage sinon rien. Il ne vient jamais vers moi et me fait énormément souffrir.

Il est pratiquant, gentil, c’est quelqu’un de bien mais je suis très malheureuse avec lui. Pourtant, je l’aime mais il a un comportement que je ne comprends pas. Il prétend m’aimer mais, dans ses actes, tout dit le contraire.

Je n’en peux plus, j’ai envie de divorcer mais il est dans une situation tellement délicate que je n’ai pas envie de le mettre à la porte. Il compte sur moi mais, le souci, c’est que j’ai trop mal au cœur. Il me détruit et cela me fait peur. Je n’ai jamais été aussi perdue dans ma vie. J’ai peur que demain, je tombe sur un homme encore pire que lui. Je suis bouleversée, j’ai mal au cœur et cela m’éloigne de la religion.

J’ai vraiment besoin d’aide ! Je ne peux pas en parler à ma famille car ils étaient contre mon mariage, car ils ont du mal à accepter ma conversion à l’islam. Je sais qu’il faut que je le quitte mais il me fait tellement de peine que je n'y arrive. Et j’ai peur de regretter car j’aime cet homme.

Sabah Babelmin, psychanalyste

Chère Angélique,

Tout semble aller très vite dans votre histoire et il y a beaucoup de questions qui se posent. Comment cette décision de vous convertir à l'islam vous est venue ? Etait-ce un moyen d'échapper à un milieu qui ne vous convenait pas ? Avez-vous approfondi la question, réfléchi et évalué les conséquences ? Une conversion est un acte de très haute importance qui doit être réfléchi, muri et préparé.

Vous écrivez qu’après cette conversion vous avez rencontré cet homme musulman et qu’il vous a « aidé à mieux comprendre » l'islam. Là aussi, tout semble être allé très vite, quelles étaient vos motivations ?

J'en conclus que n'avez pas suffisamment préparé et étudié la situation avant de vous convertir ou de vous marier avec un homme qui vous attire car vous auriez envie de fonder un foyer, d'avoir des projets… Etait-ce juste pour comprendre la religion ?

Je sens une très grande solitude car vous ne pouvez même pas partager votre détresse avec votre famille qui était contre votre conversion.

Un homme qui est attaché à sa religion n'épouse pas une femme pour la maltraiter. Etait-ce finalement un mariage d'intérêt réciproque, à savoir, pour vous, de comprendre l'islam et, pour lui, de trouver un port d'attache et un foyer ? Car d'après ce que vous écrivez qu'il est « dans une situation tellement délicate » que vous n’avez « pas envie de le mettre à la porte ».

Vous avez peur de divorcer de peur de tomber sur quelqu'un de pire. Pourquoi ces scénarios négatifs ? Je ne sais pas quel âge vous avez, mais la vie n'est pas que malheur et souffrance, c'est aussi beaucoup de joie et de plaisir. Et si cet homme se comporte comme cela, c'est qu'il a une histoire compliquée avec les femmes. Mais cela lui appartient et vous n'avez pas à subir toute cette violence. Ne pas exister pour lui est un problème alors que vivez sous le même toit et que vous l'entretenez.

Il faut, dans un premier temps, lui en parler, de lui dire votre tristesse et votre désarroi, de savoir pourquoi il vous maltraite. Peut-être a-t-il une autre femme avec laquelle il satisfait ses besoins et qu'il se sert de vous comme une maman ? Peut-être qu'il est trop pudique ? Les jeunes hommes n’étant souvent pas initiés à la sexualité par leurs pères dans les milieux musulmans, ils doivent trouver tout seuls leur chemin. Peut-être qu’il n'aime pas les femmes ? Deux rapports en un an pour un jeune couple n'est pas concevable.

S'il refuse de vous dire la vérité, allez voir un médiateur, un thérapeute de couple, quelqu'un qui pourrait vous aider à communiquer entre vous, à dire votre colère et votre tristesse et, lui, les raisons qui l'empêchent de vous traiter comme une femme respectée et aimée.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par fatime le 25/05/2019 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ma chérie,
ne le prends pas mal mais je veux commencer à t'encourager à dialoguer avec ta famille, quoi qu'il en soit, c'est ton dernier rempart!!! et en plus, dans la famille il y a bien quelqu'un qui te comprend sur tout. commence sur celui ou celle là avant d'aller vers les autres!!!
ensuite il va falloir voir la vérité en face: dans cette situation, tu es entrain de jouer à la mère poule: lorsque le poussin grandit il s'en va!!!
si j'ai bien analysé la situation:
1- ton gars là est quelqu'un de timide;
2- tu n'en sais pas suffisamment sur sa famille ou sur lui même pour pouvoir pleinement le juger;
ce que je te conseille c'est ce que tout bon musulman te conseillerait: la prière de ISTIKHARA ( même sur le net tu peux voir comment on la fait) elle permet de te fixer sur un projet.
fais vraiment cela et tu ne sera pas déçue;
elle te montrera vraiment si tu le démandes, si tu dois rester avec cet homme ou le quitter; moi elle a été bénéfique pour moi.
je ne t'en dis pas plus car toute supputation dans dans les liens conjugaux est souvent dangereuse;
BONNE CHANCE!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.